Propriétés nutritionnelles de la feta

18 septembre 2020
Avez-vous déjà entendu parler de la feta ? Ce produit laitier originaire de Grèce est très intéressant pour la santé des personnes. Découvrez ses bienfaits et ses usages.

La feta est un produit laitier originaire de la culture grecque qui s’est progressivement répandu dans d’autres pays grâce à sa polyvalence et ses propriétés. Cet aliment est vendu en saumure, ce qui augmente sa durée de vie.

La feta est fabriquée à partir du lait de brebis, mais il est possible également de la trouver avec le lait de jument comme principal ingrédient. Ce fromage se caractérise par une saveur acidulée et un pourcentage de graisse élevé par rapport au total des calories. Par ailleurs, il est généralement vendu dans des boîtes en bois, ou dans des emballages en étain ou en aluminium qui conservent ses qualités organoleptiques.

Propriétés nutritionnelles de la feta

Comme tout autre produit laitier, la feta se distingue avant tout par sa teneur en protéines, selon la littérature scientifique actuelle. Il s’agit de nutriments à haute valeur biologique qui contiennent tous les acides aminés essentiels et sont très digestibles.

L’apport des protéines devient fondamental pour prévenir les pathologies associées au vieillissement et à la dégénérescence du tissu musculaire. Un article publié dans la revue Nutrients assure que la consommation de protéines parvient à retarder à et éviter la destruction du tissu maigre ainsi que la perte de sa fonctionnalité.

Comme si cela ne suffisait pas, la feta contient également une proportion élevée d’acides gras saturés dans sa composition. Jusqu’à récemment, cela était considéré comme une mauvaise nouvelle. Toutefois, la science a changé de position sur cette question.

Les graisses saturées ne sont effectivement plus considérées comme nocives. De nos jours, on reconnaît les bienfaits de leur consommation. Il existe suffisamment de preuves pour affirmer que l’apport de ces acides gras parvient à réduire le risque cardiovasculaire ainsi que l’incidence d’autres maladies complexes.

Dès de feta.

“La feta provient de Grèce et constitue un produit laitier à forte teneur en protéines.”

Découvrez également : Régime riche en graisses et risque de cancer colorectal

Elle contient de nombreux macronutriments

L’apport de macronutriments du fromage feta est important et représentatif. Mais il contient également des minéraux et des vitamines bénéfiques pour la santé. Un exemple est le calcium.

Il a été démontré que l’ingestion de produits laitiers peut réduire le risque d’ostéoporose, en fonction de la teneur en calcium des produits. Par conséquent, le fromage feta n’est pas une exception concernant ce minéral.

D’autre part, il contient une dose importante de vitamine D dans sa composition. Ce nutriment est primordial pour maintenir un état de santé correct. Ainsi que pour la prévention de pathologies complexes, cardiovasculaires et métaboliques.

De plus, certains types de cancer reçoivent un meilleur pronostic lorsque les niveaux de vitamine D dans l’organisme sont adéquats. L’influence de cette vitamine sur la pathologie oncologique de la peau est également connue.

Paradoxalement, la vitamine D est l’un des nutriments les plus déficients de la population générale. Pour garantir son apport journalier, il est important de consommer des produits laitiers (comme la feta), du poisson bleu et des œufs. En outre, il est recommandé de s’exposer au soleil régulièrement afin de stimuler la synthèse endogène.

Lisez aussi : Devrions-nous consommer de la vitamine D en complément ?

Recettes avec de la feta

Nous vous proposons deux recettes simples avec de la feta afin de commencer à introduire cet aliment dans votre routine diététique.

Au four

La feta peut se préparer au four, comme le provolone. Avec la simple combinaison d’épices, tels que l’origan, le thym et le poivre, un filet d’huile d’olive et le plat est prêt.

La seule chose qui manque est d’introduire la feta au four pendant huit minutes à chaleur tournante à une température de 200 degrés. A la sortie du four, il est conseillé de verser de nouveau un filet d’huile d’olive vierge extra.

La feta en salade

Les salades sont une bonne excuse pour introduire la feta. Il suffit de couper le fromage en petits carrés et de les ajouter au mélange de légumes.

Ensuite, ajoutez un peu d’huile et de vinaigre afin d’obtenir une salade riche et nutritive. Si vous souhaitez mettre davantage l’accent sur la teneur en protéines, vous pouvez ajouter du thon au naturel.

Salade grecque avec du fromage feta.

“Le fromage feta dans les salades apporte une texture différente qui contraste avec les autres ingrédients végétaux.”

La feta et ses bienfaits

Comme nous avons pu l’observer, la feta est un produit laitier bénéfique pour la santé lorsqu’il se consomme régulièrement. Sa teneur en protéines, en graisses et en macronutriments en fait un aliment capable de répondre aux besoins nutritionnels journaliers et de prévenir l’apparition de maladies.

Par ailleurs, il peut se cuisiner de plusieurs manières. Vous pouvez en faire la vedette de la recette, ou l’utiliser comme accompagnement pour offrir une touche d’acidité au plat qui contraste avec les autres saveurs.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à l’inclure dans votre alimentation habituelle dès maintenant. Vous ne le regretterez pas!

  • Tessier AJ., Chevalier S., An update on protein, leucine, omega 3 fatty acids, and vitamin D in the prevention and treatment of sarcopenia and fucntional decline. Nutrients, 2018.
  • Szajewska H., Szajewski T., Saturated fat controversy: importance os systematic reviews and meta analyses. Crit Rev Food Sci Nutr, 2016. 56 (12): 1947-51.
  • Thorning TK., Raben A., Tholstrup T., Soedamah Muthu SS., et al., Milk and dairy products: good or bad for human health? An assessment of the totality of scientific evidence. Food Nutr Res, 2016.
  • Anagnostopoulos AK., Tsangaris G., Feta cheese proteins: manifesting the identity of Greece’s national treasure. Data Brief, 2018. 19: 2037-2040.
  • Gilaberte, Y., et al. “La vitamina D: evidencias y controversias.” Actas dermo-sifiliográficas 102.8 (2011): 572-588.
  • Álvarez, A. Alonso, V. Martínez Suárez, and J. Dalmau Serra. “Profilaxis con vitamina D.” Acta Pediátrica Española 69.3 (2011).