Puis-je calmer la douleur neuropathique avec des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles ont des propriétés qui peuvent être utiles dans le traitement de la douleur neuropathique. Mais sont-elles efficaces ? Nous allons aujourd'hui vous parler des options qui existent et voir ce qu'en disent les études.
Puis-je calmer la douleur neuropathique avec des huiles essentielles ?

Dernière mise à jour : 07 juin, 2021

Au cours de ces dernières années, différents traitements ont été étudiés pour calmer la douleur neuropathique. Gérer ce type de symptôme est complexe et des interventions pharmacologiques et non pharmacologiques sont généralement nécessaires.

La douleur neuropathique fait référence à un type de douleur causé à la suite de lésions ou de dommages nerveux. On estime qu’elle touche entre 7 et 10 % de la population générale, les personnes âgées étant les plus touchées. Plus concrètement, elle est fréquente chez des patients avec une douleur chronique post-chirurgicale, une névralgie post-herpétique et une neuropathie diabétique.

Néanmoins, elle peut aussi être associée à d’autres maladies chroniques. Quoi qu’il en soit, sa forme la plus habituelle est la neuropathie périphérique diabétique, qui peut affecter jusqu’à 50 % des patients atteints de diabète. En général, en plus de la douleur, elle produit des fourmillements, une inflammation et un engourdissement.

Serait-il possible de calmer cette douleur en utilisant des huiles essentielles ? Selon certaines études, ce type de remèdes naturels peut venir aider à soulager la douleur. Les évidences sont encore limitées et, par conséquent, on doit utiliser ces huiles avec précaution.

Huiles essentielles pour calmer la douleur neuropathique

Comme nous le mentionnions au début, le traitement de la douleur neuropathique est complexe et requiert l’intervention d’un professionnel. Même si des options comme les huiles essentielles peuvent être utiles pour favoriser la sensation de soulagement, elles ne remplacent pas le traitement médical. Si vous décidez d’en utiliser, soyez attentif aux recommandations que nous allons vous fournir dans cet article.

Huile essentielle d’herbes de la Saint-Jean

En médecine naturelle, les herbes de la Saint-Jean (Hypericum perforatum) s’utilisent pour aider à améliorer l’humeur dans des cas d’anxiété et de dépression. Cependant, l’étude d’un cas individuel a émis l’hypothèse selon laquelle elles fonctionneraient en tant que compléments pour calmer la douleur neuropathique.

Selon cette étude, publiée dans Complementary Therapies in Medicine, une personne avec une névralgie des trijumeaux – un type de douleur nerveuse qui touche le visage – a noté une amélioration en employant une préparation homéopathique avec des herbes de la Saint-Jean. Les auteurs en ont donc conclu que les extraits de cette plante étaient prometteurs en tant qu’option thérapeutique pour ce type de douleur. Malgré cela, les évidences sont encore trop insuffisantes pour établir des affirmations.

Herbes de la Saint-Jean.

Huile essentielle de basilic sacré

Le basilic sacré est aussi connu sous le nom de tulsi. Il s’agit d’une plante aromatique dont le nom scientifique est Ocimum sanctum. Selon des données rassemblées dans le Journal of Ayurveda and Integrative Medicine,  ses propriétés médicinales incluent des effets antimicrobiens, antidiarrhéiques, antioxydants et anti-inflammatoires. Par ailleurs, il a un potentiel analgésique et immunomodulateur.

L’huile essentielle de cette plante a en effet montré, dans une étude, des effets positifs contre la douleur du nerf sciatique chez des rats. On pense donc qu’elle peut être utile contre la douleur neuropathique. Quoi qu’il en soit, les évidences sont encore insuffisantes et davantage d’études sont nécessaires pour confirmer ces effets sur les humains.

Huile essentielle de camomille

L’huile essentielle de camomille contient une substance qui s’appelle le bornéol. Selon une étude publiée dans l’European Journal of Pharmacology, ce composé peut être utile pour réduire la douleur et l’inflammation causées par la neuropathie. Dans cette étude, le bornéol a réduit la sensibilité à la douleur chez des souris avec une douleur neuropathique.

Néanmoins, comme dans les cas antérieurs, ses effets sur les humains n’ont pas encore été confirmés. Malgré cela, ce type d’huile essentielle peut s’utiliser sans danger et ses effets calmants ont été décrits dans la littérature populaire.

Huile essentielle de camomille.

La camomille a démontré ses effets dans des études sur des animaux mais il n’existe encore pas d’évidences solides de son efficacité pour calmer la douleur neuropathique des humains.

Huile essentielle de gingembre

Aucune preuve n’indique que l’huile essentielle de gingembre aide à calmer la douleur neuropathique. Néanmoins, les études ont bien trouvé des effets analgésiques et anti-inflammatoires dans ce produit naturel. Ceci se doit à un de ses composés, le zingibain, qui a montré des effets bénéfiques contre les affections inflammatoires.

Comment utiliser ces huiles pour calmer la douleur neuropathique ?

Dans un premier temps, il faut prendre en compte que ces huiles ne doivent s’utiliser qu’en tant que compléments au traitement. Étant donné le manque d’évidences au sujet de leur efficacité, il est possible qu’elles ne fonctionnent pas dans certains cas. On les utilise sous forme d’aromathérapie ou appliquées de façon topique.

Dans le premier cas, nous mettons l’huile dans un diffuseur ou bien nous l’ajoutons dans de l’eau bien chaude pour respirer sa vapeur. Si nous l’appliquons de façon topique, nous devons la mélanger avec une huile porteuse, qui peut être de l’huile d’olive, de l’huile d’amande ou de l’huile de coco. Cinq gouttes par cuillères suffiront.

À prendre en compte au sujet des huiles essentielles pour calmer la douleur neuropathique

Les huiles essentielles peuvent s’acquérir chez des herboristes ou des boutiques de cosmétiques. Cependant, au moment de les acheter, nous devons nous assurer qu’il s’agit d’huiles essentielles de fabricants accrédités. Nous devons aussi lire leur mode d’emploi et leurs étiquettes.

Les huiles essentielles pures sont assez concentrées et peuvent être toxiques. Nous ne devons donc pas les ingérer et toujours les utiliser avec les plus faibles quantités possibles. Par ailleurs, pour les appliquer sur la peau, nous devons les combiner avec une huile porteuse. Si vous observez une réaction adverse, rincez abondamment et ne les utilisez plus.

Cela pourrait vous intéresser ...
Radiculopathie : causes, symptômes et traitement
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Radiculopathie : causes, symptômes et traitement

Connaissez-vous la radiculopathie ? Découvrez cette pathologie dans le détail avec nous et vous pourrez savoir si vous en souffrez.



  • EColloca L, Ludman T, Bouhassira D, et al. Neuropathic pain. Nat Rev Dis Primers. 2017;3:17002. Published 2017 Feb 16. doi:10.1038/nrdp.2017.2
  • Maritza Velasco, V. (2014). Dolor neuropático. Revista Médica Clínica Las Condes25(4), 625–634. https://doi.org/10.1016/s0716-8640(14)70083-5
  • Cruciani, R. A., & Nieto, M. J. (2006, June). Fisiopatología y tratamiento del dolor neuropático: Avances más recientes. Revista de La Sociedad Espanola Del Dolor.
  • Gerardo, C.-I. (2014). Dolor neuropático, clasificación y estrategias de manejo para médicos generales. Revista Médica Clínica Las Condes25(2), 189–199. https://doi.org/10.1016/s0716-8640(14)70030-6
  • de Cássia da Silveira E Sá R, Lima TC, da Nóbrega FR, de Brito AEM, de Sousa DP. Analgesic-Like Activity of Essential Oil Constituents: An Update. Int J Mol Sci. 2017;18(12):2392. Published 2017 Dec 9. doi:10.3390/ijms18122392
  • Cohen MM. Tulsi – Ocimum sanctum: A herb for all reasons. J Ayurveda Integr Med. 2014;5(4):251–259. doi:10.4103/0975-9476.146554
  • Assiri, K., Alyami, Y., Uyanik, J. M., & Romero-Reyes, M. (2017). Hypericum perforatum (St. John’s Wort) as a possible therapeutic alternative for the management of trigeminal neuralgia (TN) – A case report. Complementary Therapies in Medicine30, 36–39. https://doi.org/10.1016/j.ctim.2016.10.014
  • Jiang, J., Shen, Y. Y., Li, J., Lin, Y. H., Luo, C. X., & Zhu, D. Y. (2015). (+)-Borneol alleviates mechanical hyperalgesia in models of chronic inflammatory and neuropathic pain in mice. European Journal of Pharmacology757, 53–58. https://doi.org/10.1016/j.ejphar.2015.03.056