Quatre remèdes pour soigner naturellement les flatulences

29 novembre 2020
Les propriétés carminatives et anti-inflammatoires de certains ingrédients naturels permettraient de lutter contre les flatulences. Souffrez-vous de ce problème ? Découvrez quelques remèdes.

Si vous cherchez un moyen de soigner naturellement les flatulences, voici quelques plantes médicinales qui pourraient vous aider à les soulager : cumin, fenouil, cannelle et gingembre.

Découvrez dans cet article quelles sont leurs propriétés pour réduire les gaz et améliorer la digestion, ainsi que la façon de les consommer. Vous découvrirez également quelques conseils qui vous seront utiles.

Remèdes pour soigner naturellement les flatulences

La médecine naturelle soutient qu’il existe plusieurs remèdes pour soigner naturellement les flatulences. Tous sont préparés avec des épices, des herbes et d’autres éléments auxquels on attribue des propriétés digestives et carminatives. Mais ces bienfaits ont-ils un fondement scientifique ?

1. Cumin

Des graines de cumin dans un bol.
Le cumin a des propriétés carminatives qui aident à soigner les flatulences.

Ajoutez un peu de cumin (Cuminum cyminum) à vos plats peut être utile pour lutter contre les flatulences, comme le note le journal médical du Croissant-Rouge iranien. Il peut notamment être incorporé aux aliments qui provoquent le plus de ballonnements, comme par exemple les légumineuses.

Le cumin contribuerait à réduire les douleurs abdominales causées par les flatulences. D’autre part, comme il contient une substance appelée aldéhyde cuminique, il favoriserait une bonne fonction gastro-intestinale.

En outre, le cumin noir (Nigella sativa) est cité comme une solution efficace, car il fournit des alcaloïdes et des huiles volatiles. Dans ce cas, il est possible de le combiner avec du miel d’abeille et d’autres plantes médicinales antiflatulentes.

2. Fenouil

Le deuxième remède le plus utilisé pour soigner naturellement les flatulences est le fenouil. En fait, plusieurs études, comme celle de BioMed Research International, expliquent que les graines, mais aussi les racines et les feuilles, sont utilisées pour faciliter l’expulsion des gaz du tube digestif.

Le fenouil est une plante médicinale très courante dans les remèdes digestifs. Surtout lorsque vous souffrez de ballonnements intestinaux après avoir mangé. En outre, il est considéré comme un bon régulateur intestinal, tant pour la constipation que pour la diarrhée. 

La recommandation générale est de boire une infusion de fenouil et il peut également être ajouté cru aux salades, jus, smoothies, ragoûts, etc. Bien sûr, il est possible de le prendre en gélules ou d’utiliser son huile essentielle pour masser l’abdomen.

Lire aussi : Graines de fenouil : bienfaits et remèdes naturels

3. Cannelle

La cannelle est une épice très populaire utilisée par la médecine ayurvédique. Bien que certaines recherches aient indiqué qu’elle aurait des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antiseptiques, les données ne sont pas corroborées à 100 % en ce qui concerne l’Homme.

En raison de ces bienfaits, elle est censée aider à une bonne digestion et soigner naturellement les flatulences. De plus, elle est généralement recommandée en cas d’indigestion, de parasites intestinaux et pour améliorer la fonction hépatique.

Lire aussi : Utilisations de la cannelle et ses propriétés médicinales

4.Gingembre

Gingembre en poudre.
En raison de ses propriétés anti-inflammatoires et digestives, le gingembre peut aider à soulager les gaz et les indigestions.

Enfin, le gingembre est considéré par la médecine alternative comme un remède naturel pour le système digestif. Ce rhizome se distingue par sa teneur en gingérol, un composé qui augmenterait l’activité gastro-intestinale et aurait des propriétés carminatives.

Vous pouvez consommer du gingembre sec (en poudre) ou du gingembre frais sous la forme de thé, ou l’ajouter à toutes sortes de plats, soupes, jus, smoothies, poissons, etc.

Lisez également : 13 raisons d’utiliser le gingembre quotidiennement 

Conseils pour éviter les flatulences

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils qui, en plus des remèdes mentionnés ci-dessus, peuvent aider à prévenir les flatulences. Bien entendu, si vous souffrez régulièrement de flatulences, consultez votre médecin pour un diagnostic et un traitement adapté.

  • L’une des causes des flatulences est de manger de la mauvaise façon. Mâchez bien votre nourriture, sans vous presser, et dans un environnement calme et sans stress.
  • De plus, il est souvent recommandé d’éviter les conversations et les discussions pendant cette période. Et, s’il est nécessaire de parler de quelque chose, l’idéal est de le faire lentement (pour éviter d’avaler trop d’air) et de se reposer pendant environ 10 à 15 minutes après avoir mangé. Idéalement, ce repos devrait être fait en position assise, jamais couchée.
  • Les personnes qui ont tendance à avoir des gaz doivent opter pour des repas simples et facilement digestibles, sans combiner trop d’aliments à la fois. Par exemple, évitez les produits laitiers dans les autres aliments, ainsi que les aliments crucifères qui ont tendance à provoquer beaucoup de gaz.
  • Manger plus que les besoins du système digestif encouragerait également les flatulences, car c’est une surcharge pour l’estomac. Il est donc préférable de manger plus souvent, mais en moins grande quantité. 
  • Évitez de boire trop d’eau (et d’un seul coup) en mangeant. Il est plus sain de le faire tout au long de la journée, en dehors des repas.
  • Il est conseillé de ne pas prendre de gros repas si vous n’avez pas faim.
  • Évitez (dans la mesure du possible) les aliments qui vous causent des flatulences. Et si vous suspectez une intolérance alimentaire, allez chez le médecin pour effectuer les tests nécessaires.

Est-il possible de soigner les flatulences de manière naturelle ?

Si les remèdes naturels cités tout au long de cet article peuvent aider à soulager les flatulences, il peut également être nécessaire de modifier le régime et les habitudes alimentaires pour éviter les désagréments.

Remarque importante : Dans certains cas, certaines épices, comme la cannelle et le gingembre, peuvent être contre-indiquées. Il est donc essentiel de bien se renseigner à leur sujet et de consulter votre médecin avant de commencer à en consommer.

  • Hammouda, F. M., Saleh, M. A., Abdel-Azim, N. S., Shams, K. A., Ismail, S. I., Shahat, A. A., & Saleh, I. A. (2014). Evaluation of the essential oil of Foeniculum vulgare Mill (fennel) fruits extracted by three different extraction methods by GC/MS. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4202632/
  • Larijani, B., Esfahani, M. M., Moghimi, M., Shams Ardakani, M. R., Keshavarz, M., Kordafshari, G., … Zargaran, A. (2016). Prevention and Treatment of Flatulence From a Traditional Persian Medicine Perspective. Iranian Red Crescent Medical Journal. https://doi.org/10.5812/ircmj.23664
  • Rehman, R., Akram, M., Akhtar, N., Jabeen, Q., Saeed, T., Shah, S. M. A., … Asif, H. M. (2011). Zingiber officinale Roscoe (Pharmacological Activity). Journal of Medicinal Plants Research.
  • Iran Red Crescent Med J. 2016 Apr; 18(4): e23664. Published online 2016 Jan 31. Prevention and Treatment of Flatulence From a Traditional Persian Medicine Perspective. doi: 10.5812/ircmj.23664
  • Biomed Res Int. 2014; 2014: 842674. Published online 2014 Aug 3. Foeniculum vulgare Mill: A Review of Its Botany, Phytochemistry, Pharmacology, Contemporary Application, and Toxicology. doi: 10.1155/2014/842674
  • Gruenwald, Joerg & Freder, Janine & Armbruester, Nicole. (2010). Cinnamon and Health. Critical reviews in food science and nutrition. 50. 822-34. 10.1080/10408390902773052.
  • Indian J Exp Biol. 1999 Mar;37(3):238-42. Anti-oxidant effects of cinnamon (Cinnamomum verum) bark and greater cardamom (Amomum subulatum) seeds in rats fed high fat diet . https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10641152/
  • Food Funct. 2015 Mar;6(3):910-9. Anti-inflammatory activity of cinnamon (C. zeylanicum and C. cassia) extracts – identification of E-cinnamaldehyde and o-methoxy cinnamaldehyde as the most potent bioactive compounds. doi: 10.1039/c4fo00680a.
  • Singletary, Keith. (2010). Ginger: An Overview of Health Benefits. Nutrition Today. 45. 171-183. 10.1097/NT.0b013e3181ed3543.