Que signifient les pertes blanches avant les règles ?

Un écoulement blanc avant les règles est un signe de bonne santé reproductive. Par conséquent, il ne devrait causer aucune inquiétude. Mais si certains symptômes accompagnent cet écoulement, ce dernier peut indiquer un problème.
Que signifient les pertes blanches avant les règles ?

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Les pertes blanches avant les règles sont considérées comme une manifestation tout à fait normale. Elles sont dues aux changements hormonaux du cycle menstruel. Cela ne devrait pas être une source de préoccupation, à moins qu’elles ne présentent d’autres caractéristiques étranges.

Les sécrétions vaginales sont présentes tout au long du mois et changent au fur et à mesure que le cycle progresse. Les pertes blanches avant les règles sont l’un de ces changements courants.

Dans les jours qui précèdent les règles ou pendant la grossesse, les niveaux de progestérone augmentent. C’est ce qui provoque l’aspect plus clair des sécrétions.

À quoi ressemblent les pertes blanches normales ?

Les pertes vaginales blanches sont connues sous le nom de leucorrhée et sont composées de liquide et de bactéries du vagin. Elles sont produites tous les jours, mais quelques changements surviennent pendant l’ovulation, et avant et après les règles.

On considère que la leucorrhée peut être normale ou pathologique. Le nom ne définit que la couleur des sécrétions. D’autres signes et circonstances détermineront s’il s’agit ou non d’un trouble.

Normalement, il y a des pertes blanches avant les règles. Le reste du mois, ce flux est blanc ou transparent, mais avec une consistance plus liquide. Avant les règles, il devient crémeux et épais.

Il est également normal que ce type de sécrétion prenne une légère teinte jaunâtre juste avant les règles ou quelques jours avant. Pour que ces sécrétions soient considérées normales, il ne doit pas y avoir de douleur ni de démangeaisons dans la région.

Les causes des pertes blanches avant les règles

Généralement, les pertes blanches avant les règles sont un effet normal du cycle menstruel. Cependant, il est également possible qu’elle soit le résultat d’un trouble (leucorrhée pathologique).

Le cycle menstruel

Les hormones du cycle menstruel sont à l’origine des pertes blanches. L’augmentation de la production de progestérone rend les sécrétions plus épaisses et troubles ou blanchâtres. Cela se produit à la fois au début des règles et à la fin.

Elles n’ont pas d’odeur et ne s’accompagnent pas d’autres symptômes, tels que des douleurs abdominales, des démangeaisons ou un inconfort similaire.

Le cycle menstruel implique des pertes blanches.
La leucorrhée physiologique est considérée comme un signe de normalité dans le cycle régulier de toute femme.

Les contraceptifs hormonaux

L’utilisation de contraceptifs hormonaux peut modifier les pertes vaginales, les rendant plus épaisses et plus blanches. Cela se produit en raison de changements dans la concentration de substances dans le corps. Il est plus courant que cela se produise lorsqu’une femme commence à prendre un nouveau contraceptif.

La vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne est une autre cause de pertes blanches avant les règles. Dans ce cas, il y a aussi une odeur nauséabonde, semblable à celle du poisson, et des démangeaisons ou des brûlures en urinant.

Les sécrétions peuvent prendre une teinte verdâtre ou grisâtre. Cela se produit lorsqu’il y a un déséquilibre dans les bactéries présentes dans le vagin.

La candidose

La candidose est une infection mycosique, c’est-à-dire causée par des champignons. En particulier, par l’action du champignon Candida albicans.

On estime que jusqu’à 75 % des femmes en font l’expérience une fois dans leur vie. En plus des pertes blanches, elle provoque des rougeurs, des démangeaisons et des brûlures dans la région vaginale.

La vaginite

La vaginite est une inflammation du vagin et du col de l’utérus. Elle est causée par des champignons, des bactéries et d’autres micro-organismes.

L’un des symptômes est un écoulement blanc avant les règles, qui s’accompagne d’une odeur désagréable, d’un gonflement et de points rouges ou blancs sur la muqueuse du vagin ou sur le col de l’utérus. Ce dernier symptôme ne peut être vu que par un médecin ayant une colposcopie.



Les maladies sexuellement transmissibles (MST)

Presque toutes les MST provoquent des changements dans la couleur et la texture des pertes vaginales. Elles peuvent devenir blanches ou jaunâtres, et dégagent parfois une odeur très désagréable.

Les infections les plus courantes sont la chlamydia, la gonorrhée et la trichomonase. Les symptômes d’accompagnement peuvent être des démangeaisons, des douleurs ou des saignements en dehors des règles.

La grossesse

Parfois, un écoulement blanc avant les règles est un signe de grossesse. Dans ce cas, il y a également une forte augmentation de la progestérone, ce qui entraîne une modification des caractéristiques de l’écoulement. Il n’y a pas d’odeur, mais la texture est plus épaisse qu’en temps normal.



Que faire face aux pertes blanches ?

Comme nous l’avons déjà indiqué, les pertes blanches avant les règles sont normales et ne nécessitent donc aucun traitement. En revanche, il convient de bien prendre soin de la zone pour prévenir l’inconfort ou les maladies associées.

De nombreux experts recommandent l’utilisation de suppléments probiotiques pour favoriser et maintenir une flore vaginale saine.

Les mesures suivantes sont conseillées :

  • Bonne hygiène. La région génitale doit rester propre et sèche.
  • Sous-vêtements en coton. Les fibres synthétiques favorisent les infections vaginales.
  • Essuyer de l’avant vers l’arrière. Cela empêche les bactéries de passer de l’anus au vagin.
  • Éviter l’utilisation de douches vaginales. Celles-ci peuvent augmenter le risque d’infection.
  • Éviter les produits vaginaux parfumés. Les déodorants ou les lingettes parfumées provoquent parfois des irritations.
  • Avoir des rapports sexuels protégés. L’utilisation d’un préservatif prévient la propagation des maladies sexuellement transmissibles.
Les tampons augmentent le risque de MST.
Les tampons favorisent les infections des voies urinaires, pouvant ainsi entraîner une vaginite et des changements dans les pertes.

Quand voir un médecin ?

La présence de pertes blanches avant les règles n’est un motif de consultation médicale que si elles persistent ou s’accompagnent de symptômes gênants. Les principaux signes indiquant qu’il peut y avoir un problème de santé sont les suivants :

  • Douleur pelvienne, en urinant ou pendant les rapports sexuels
  • Douleur ou brûlure dans ou près du vagin
  • Écoulement mousseux ou grumeleux
  • Plaies ou éruption cutanée
  • Saignement
  • Mauvaise odeur

La plupart des femmes souffrent d’une infection vaginale à un moment donné de leur vie. L’un des signes est un changement dans les sécrétions, il est donc important d’être conscient de tout changement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pertes brunes pendant la grossesse : qu’est-ce que cela signifie ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pertes brunes pendant la grossesse : qu’est-ce que cela signifie ?

Les pertes brunes pendant la grossesse sont considérées comme normales lorsqu'elles se font rare au début de la grossesse.



  • Sánchez-Hernández, J. A., Castellanos-Vázquez, S., & Rivera-Tapia, J. A. (2013). Leucorrea como signo de infecciones cérvicovaginales. Revista Costarricense de Salud Pública, 22(1), 56-60.
  • Síntomas, A. Z. Picazón y flujo vaginal en mujeres adultas y adolescentes.
  • Duncan, J. G., Béjar, V., Cáceres, A., & Valencia, E. (2000). Variedades de Candida en mujeres con flujo vaginal anormal. In Anales de la Facultad de Medicina (Vol. 61, No. 1, pp. 51-54). Universidad Nacional Mayor de San Marcos.