Quel est le fonctionnement des neurones ?

Le fonctionnement des neurones en fait des sortes de messagers, qui établissent d'immenses réseaux de communication permettant à l'organisme de fonctionner correctement. Voulez-vous en savoir davantage à ce sujet ?
Quel est le fonctionnement des neurones ?

Dernière mise à jour : 08 juin, 2021

Si nous observons le fonctionnement des neurones, on découvrons que ces cellules représentent une œuvre sophistiquée d’ingénierie de la nature. Les neurones constituent effectivement l’unité de base du système nerveux et permettent à l’organisme de contrôler et de coordonner toute son activité.

Le fonctionnement des neurones rend possible la transmission d’informations, tant externes à l’organisme qu’internes, à travers un mécanisme complexe de signaux chimiques et électriques. Les impulsions, à travers certaines fibres nerveuses, peuvent être transmises à la vitesse incroyable de 360 kilomètres par heure.

Grâce à ce phénomène, nous pouvons retirer la main lorsque nous touchons une surface très chaude, sentir un tissu doux, éprouver une douleur, savoir si quelque est froid, etc. Ces cellules sont comme des messagers au sein de notre système nerveux.

Que sont les neurones ?

Les neurones représentent un type de cellules faisant partie du système nerveux. Leur fonction principale est celle de recevoir et de transmettre l’information à travers des impulsions électriques. Par ailleurs, ils forment de vastes réseaux de communication dans tout le système nerveux.

Ces cellules possèdent une forme semblable à celle d’une étoile. Elles disposent d’un corps central qui contient toute la structure qui les maintient en vie. Elles présentent également des ramifications au sein desquelles se trouvent de nombreuses divisions courtes ou en forme de plumet. Il s’agit des dendrites. Elles possèdent aussi une ramification très longue, appelée axone.

On pensait auparavant que l’organisme n’était pas capable de produire de nouveaux neurones dans le cerveau tout au long de sa vie. Cependant, une équipe de scientifiques de l’Institut Médical Karolinska (Suède) a mené une expérience et déterminé que ce n’était pas le cas. Le cerveau peut effectivement produire jusqu’à 1400 neurones par jour, grâce à un processus connu sous le nom de “neurogénèse“.

Création de nouveaux neurones.

“On estime qu’environ 1400 nouveaux neurones sont générés chaque jour grâce à la neurogénèse.”

La structure des neurones

Comme nous venons de le voir, les neurones se constituent de trois éléments. Voyons chacun d’entre eux plus en détails :

  • Le corps ou péricaryon. Il contient tous les éléments dont le neurone a besoin pour rester en vie.
  • Les dendrites. Il s’agit d’extensions qui reçoivent les impulsions nerveuses envoyées par d’autres neurones, à travers un processus appelé synapse.
  • L’axone ou neurite. C’est un prolongement long et fin, dont le rôle est de transmettre les impulsions nerveuses vers d’autres cellules.

Lisez également : Les neurones de Von Economo

Tous les neurones possèdent fondamentalement cette structure. Cependant, ils présentent parfois certaines différences entre eux, selon les fonctions qu’ils réalisent. Nous disposons donc de trois types de neurones :

  • Monopolaires. Ils possèdent une seule extension qui agit en double voie. Autrement dit, cette prolongation agit à la fois comme une dendrite et comme un axone. Ils sont caractéristiques des neurones sensoriels.
  • Bipolaires. Ils ont deux extensions. L’une d’elles agit comme une dendrite et l’autre comme un axone. Ils sont caractéristiques des neurones qui se trouvent dans certaines parties des yeux, des oreilles et du nez.
  • Multipolaires. Ils constituent le type de neurones le plus nombreux et présentent la structure classique de nombreuses dendrites en forme de plumet dans la zone de réception, et d’un axone long dans la zone de sortie. Nous les trouvons dans la moelle épinière et le cerveau.

Quel est le fonctionnement des neurones ?

La structure de ces cellules détermine le fonctionnement des neurones. De façon très simple, le neurone reçoit une impulsion électrique à travers les dendrites. Cette dernière traverse le corps ou péricaryon et est ensuite transmise à d’autres cellules via l’axone.

L’axone libère une substance chimique sous le nom de neurotransmetteur. Cette substance atteint, à son tour, les dendrites du neurone suivant puis déclenche le signal électrique qui démarre un nouveau cycle comme le précédent. Chaque neurone peut réaliser des milliers de connexions.

Par ailleurs, il existe plusieurs types de neurotransmetteurs qui facilitent les différentes fonctions des neurones. Il s’agit notamment des neurotransmetteurs :

  • Sérotoninergiques : ils sécrètent de la sérotonine (humeur).
  • Dopaminergiques : ils sécrètent de la dopamine (plaisir).
  • Gabaergiques : ils sécrètent du GABA (neurotransmetteur inhibiteur).
  • Glutaminergiques : ils sécrètent du glutamate (mémoire et souvenir).
  • Cholinergiques : ils sécrètent de l’acétylcholine (multifacétique).
  • Noradrénergiques : ils sécrètent de la noradrénaline / norépinéphrine (augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle).
  • Vasopressinergiques : ils sécrètent de la vasopressine (régulateur homéostasique).
  • Oxitosynergiques : ils sécrètent de l’ocytocine (affect).
Synapse neuronale.

“Les neurotransmetteurs rendent possible le fonctionnement des neurones.”

Autres données sur le fonctionnement des neurones

Comme vous pouvez le constater, les neurones sont de minuscules messagers dans l’organisme dont la principale fonction est de recevoir et de transmettre l’information. Ils reçoivent et transmettent les informations aux autres neurones ainsi qu’aux muscles et aux glandes.

D’autre part, ils remplissent essentiellement trois fonctions: sensorielle, intégratrice et motrice. La fonction sensorielle permet de percevoir les changements internes et externes, tels que la chaleur, la lumière, etc. L’intégratrice combine les informations reçues afin d’apporter une réponse adéquate. Par exemple, se couvrir s’il fait froid.

Enfin, la fonction motrice permet aux muscles et aux glandes d’agir, ou non, selon les besoins. Nous disposons de neurones dans notre système nerveux central (cerveau et moelle épinière), mais ces cellules se trouvent également dans le système nerveux périphérique. Dont le noyau central est le ganglion qui se trouve à l’intérieur du système digestif.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 habitudes qui tuent les neurones et affectent la santé cérébrale
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
9 habitudes qui tuent les neurones et affectent la santé cérébrale

Etant donné que la santé cérébrale est essentielle, nous allons partager avec vous les 9 habitudes peu saines qui peuvent l'affecter.



  • Noguera, J., Portillo, N., & Hernandez, L. (2014). Redes Neuronales, bioinspiraciòn para el desarrollo de la ingenierìa. Ingeniare, (17), 117-131.
  • Karolinska Institutet. “Discovery concerning the nervous system overturns a previous theory.” ScienceDaily. ScienceDaily, 12 September 2019. <www.sciencedaily.com/releases/2019/09/190912080011.htm>.
  • Lodish H, Berk A, Zipursky SL, et al. Molecular Cell Biology. 4th edition. New York: W. H. Freeman; 2000. Section 21.1, Overview of Neuron Structure and Function. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK21535/
  • Ludwig PE, Varacallo M. Neuroanatomy, Neurons. [Updated 2018 Nov 14]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK441977/
  • Raine CS. Characteristics of the Neuron. In: Siegel GJ, Agranoff BW, Albers RW, et al., editors. Basic Neurochemistry: Molecular, Cellular and Medical Aspects. 6th edition. Philadelphia: Lippincott-Raven; 1999. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK28209/