Quel est le meilleur lait pour les enfants après un an ?

26 août 2020
Le lait pour enfants doit présenter certaines caractéristiques d'un point de vue nutritionnel. Comment choisir la meilleure option ? Que faut-il prendre en compte ? Tel est ce que nous vous expliquons ici.

Après la première année de vie de votre enfant, vous devez savoir comment choisir le meilleur lait pour lui. Faire le mauvais choix peut entraîner un risque accru de développer des maladies chez le bébé. En particulier des pathologies métaboliques ou auto-immunes.

Il est clair que le lait maternel est le meilleur aliment pour les enfants. Cependant, à partir de leur première année, leurs besoins énergétiques sont trop élevés pour qu’ils ne puissent s’alimenter que de cette manière.

C’est pourquoi il est nécessaire de choisir un produit de qualité qui réponde à leurs besoins nutritionnels. Que faut-il prendre en compte dans le choix du lait ? Dans l’espace suivant, nous répondons à cette question.

Le lait pour enfants doit contenir peu de sucres ajoutés

Le problème de nombreux laits pour enfants est leur teneur en sucre. Ces nutriments sont capables d’aggraver la santé métabolique d’un bébé, ce qui augmente le risque de développer des maladies à moyen et long terme.

Des recherches menées par la Société européenne de pédiatrie ont conclu qu’il est essentiel de réduire la consommation de sucres simples chez les enfants pour prévenir les problèmes métaboliques tels que le diabète.

Ainsi, ne pas faire attention à la quantité de sucres ajoutés dans le lait pour les enfants pourrait avoir des conséquences néfastes sur leur santé. L’utilisation de ce type de produit est même liée à des modifications du profil lipidique.

Le meilleur lait est-il le lait en poudre ?

Lire aussi : Risques d’une alimentation riche en sucre pendant la grossesse

L’importance des oméga-3

Vous avez probablement déjà entendu parler des avantages de l’intégration des oméga-3 dans votre alimentation habituelle. C’est un acide gras qui est anti-inflammatoire. Sa consommation régulière contribue, entre autres, à réduire le risque cardiovasculaire, comme le montre une étude publiée dans la revue Pharmacology & Therapeutics.

En outre, ces lipides sont particulièrement importants pour le développement des enfants. Une exposition fréquente à ces nutriments au cours des premiers stades peut réduire l’incidence des processus auto-immuns.

À cet égard, des recherches menées en 2017 ont établi un lien entre un apport régulier d’acides gras oméga-3 pendant les premiers stades de la vie et un risque plus faible de développer de l’asthme.

Par conséquent, lors du choix d’un lait pour enfants après leur première année de vie, il est important de s’assurer que le produit acheté contient ces acides gras dans sa composition.

Vous pouvez être intéressé par : Que sont les acides gras oméga-3, les oméga-6 et les oméga-9 ?

Un lait riche en vitamine D

La carence en vitamine D est un problème courant dans la population mondiale. Une étude portant sur 97 femmes enceintes et 90 bébés a révélé que les niveaux de ce micronutriment étaient souvent inférieurs aux niveaux recommandés.

Un faible apport en vitamine D peut conditionner la santé des os à l’âge adulte, augmentant ainsi le risque d’ostéoporose. Cette condition est courante chez les femmes ménopausées et représente un risque pour leur santé et leur bien-être.

De plus, de faibles taux de cette vitamine sont associés à des carences en force musculaire et à un risque accru de développer des maladies complexes.

La vitamine D est un nutriment difficile à obtenir par l’alimentation ; le meilleur moyen d’assurer sa synthèse est l’exposition au soleil. Pour minimiser le risque de carence, nous vous conseillons de choisir des laits pour enfants qui contiennent des doses importantes de ce micronutriment.

Quel est le meilleur lait pour votre bébé ?

Choisir le meilleur lait pour les enfants de plus d’un an n’est pas une tâche facile

Comme vous l’avez vu, il y a 3 paramètres que vous devez prendre en compte pour choisir le meilleur lait pour le développement de votre enfant. On pourait prendre en compte d’autres aspects, tels que la confiance que la marque offre dans le développement du produit, ainsi que la présence d’additifs chimiques dans le lait.

Il est essentiel de se pencher sur l’étiquetage pour faire le meilleur choix. Ne pas tenir compte de ces informations peut conduire à choisir un lait de qualité inférieure. Ou un lait à forte teneur en sucres simples.

Le fait que les enfants, même aux premiers stades de leur développement, consomment de grandes quantités de substances non recommandées, augmente la probabilité qu’ils souffrent de maladies complexes à l’âge adulte. Il faut veiller à nourrir les enfants dès leur naissance.

 

  • Fidler Mis N., Braegger C., Bronsky J., Campoy C., et al., Sugar in infants, children and adolescents: a position paper of the european society for paediatric gastroenterology, hepatology and nutrition committee on nutrition. J Pediatr Gastroenterol Nutr, 2017. 65 (6): 681-696.
  • Mendonça MA, Araújo WMC, Borgo LA, Alencar EdR (2017) Lipid profile of different infant formulas for infants. PLoS ONE 12(6): e0177812. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0177812
  • Schunck WH., Konkel A., Fischer R., Weylandt KH., Therapeutic potential of omega 3 fatty acid derived epoxyeicosanoids in cardiovascular and inflammatory diseases. Pharmacol Ther, 2018. 183: 177-204.
  • Miles EA., Calder PC., Can early omega 3 fatty acid exposure reduce risk of childhood allergic disease? Nutrients, 2017.
  • Avar Ozdemir A., Ercan Gundemir Y., Kuçuk M., Yildiran Saric D., et al., Vitamin D deficiency in pregnant women and their infants. J Clin Res Pediatr Endocrinol, 2018. 10 (1): 44-50.