Quelques conseils pour faire de l'exercice pendant l'allaitement

Faire de l'exercice pendant l'allaitement est idéal pour une meilleure récupération post-partum et pour partager des activités avec son bébé. Nous vous disons ici quelles sont les meilleures options.
Quelques conseils pour faire de l'exercice pendant l'allaitement

Écrit par Cristian Minich

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Après la grossesse, le bébé est la priorité incontestée, mais retrouver la silhouette devient aussi l’un des objectifs centraux de nombreuses mères. Certains doutes surgissent à ce sujet, mais il faut savoir que l’allaitement et l’activité physique peuvent être compatibles. Nous vous livrons ici une série de conseils pour faire de l’exercice pendant l’allaitement.

L’allaitement et un entraînement approprié apportent de nombreux avantages après l’accouchement. L’activité vous donne plus d’énergie et aide à garder votre esprit clair, tandis que la libération d’endorphines provoque une sensation de bien-être.

La perte de poids et le renforcement musculaire vous aideront non seulement à avoir une meilleure apparence, mais vous aideront également à réaliser efficacement toutes vos activités quotidiennes. Les risques pour le bébé et la mère sont minimes. De plus, un exercice modéré n’affecte pas la production de lait.

Quand commencer et quelles activités faire ?

Après l’accouchement, vous pouvez commencer à faire de l’exercice tout de suite. Mais attention, il doit s’agir de douces activités. Gardez à l’esprit que pour faire un entraînement plus intense, vous devez attendre environ 6 semaines. Cela dépendra également de votre condition physique.

Voici quelques activités que vous pouvez commencer petit à petit pendant l’allaitement :

  • Gymnastique postnatale : elle sert à tonifier les muscles qui se sont détendus suite à la naissance du bébé. Elle renforce la région abdominale et le plancher pelvien.
  • Marche : c’est un exercice cardiovasculaire qui permet d’oxygéner l’organisme et d’améliorer la circulation sanguine. C’est facile à faire, vous aimez le plein air et vous pouvez le faire avec votre bébé.
  • Pilates et yoga : ce sont deux activités compatibles avec la période post-partum. Vous devez éviter certaines postures qui mettent beaucoup de pression sur le plancher pelvien. Ce sont des cours idéaux pour retrouver souplesse et posture correcte.
  • Natation : c’est l’un des exercices à faible impact les plus complets. Il est préférable d’attendre la fin de la phase puerpérale. Une activité précoce risque de provoquer une endométrite puerpérale, qui est une infection de l’utérus. Après cette phase, la natation permet de tonifier la région abdominale et la région lombaire.
  • Vélo : il est conseillé d’attendre environ deux mois avant de commencer à pédaler. Après cette période, c’est sans aucun doute une bonne option pour améliorer le système circulatoire et renforcer les muscles. Cette activité vous aidera à perdre du poids et à développer votre résistance.
Maman et son bébé dans la piscine.
La natation mère-enfant est de plus en plus disponible dans les piscines publiques et privées, qui proposent des séances individuelles ou en groupe.



Quelques conseils à garder à l’esprit à l’heure de faire de l’exercice pendant l’allaitement

Une activité modérée est à faible risque pour la mère et le bébé. Si vous êtes un athlète professionnel, vous pouvez renforcer quelque peu l’intensité.

Dans tous les cas, l’idéal est de consulter un médecin. Découvrez ci-dessous quelques conseils sur l’exercice pendant l’allaitement.

Pendant l’allaitement, évitez les activités très intenses

Il est préférable d’éviter toute activité comportant des risques de coup aux seins. Soyez prudent en cas de sports de contact.

Faites également attention aux charges que vous utilisez si vous allez faire de l’exercice avec du poids. Un entraînement trop dur pourrait entraîner une infection mammaire et une diminution de la production de lait maternel.

C’est pourquoi il convient de suivre son rythme et d’éviter la fatigue. Si vous vous sentez étourdi, essoufflé ou s’il y a une augmentation des saignements vaginaux, vous devez arrêter de faire de l’exercice.

Portez des vêtements confortables

Le port de vêtements appropriés est important pour les sports dans toutes les conditions. Choisissez un soutien-gorge de sport confortable qui maintient votre poitrine ferme, mais pas trop serré. L’un des principaux problèmes affectant les seins est la mammite, qui est une inflammation du tissu mammaire.

Restez bien hydraté

Boire beaucoup d’eau est essentiel pour maintenir la production de lait maternel. Il est essentiel de boire pendant l’activité et une fois l’activité terminée.

Boire au moins 2 litres d’eau par jour est l’idéal. De plus, vous pouvez également boire des jus naturels ou des infusions.

Bien entendu, les boissons énergisantes sont déconseillées. Elles pourraient avoir des effets négatifs sur votre santé et passer au bébé via le lait.

Adoptez une alimentation saine

Une bonne alimentation est essentielle pour obtenir tous les bienfaits de l’exercice. Consultez un nutritionniste pour obtenir un programme alimentaire adapté.

Une étude publiée en 2013 suggère que l’alimentation et l’exercice ensemble sont plus efficaces que l’alimentation seule pour aider les femmes à perdre du poids après l’accouchement. Le sport améliore la condition cardiorespiratoire maternelle, tandis que l’alimentation seule réduit la masse maigre sans améliorer la condition cardiovasculaire.

Douleur mammaire pendant l'allaitement.
Une douleur mammaire intense peut indiquer une mammite.

Faites du sport avec votre petit

Parfois, pour consacrer du temps à certaines activités, vous devez d’abord déterminer qui s’occupera de l’enfant. Cependant, il existe des activités que vous pouvez partager avec lui.

Par exemple, faire une promenade est quelque chose que vous pouvez faire avec votre bébé dans vos bras, dans l’écharpe ou dans la poussette. Il existe également des cours de yoga spéciaux et divers exercices, tels que des squats, des pompes, des redressements assis et des planches, entre autres, que vous pouvez faire à la maison.



Voici quelques avantages de l’exercice pendant l’allaitement

Les activités physiques au stade de l’allaitement permettent une meilleure récupération post-partum et contribuent au bien-être physique et émotionnel. Il n’y a pas de contre-indications à faire du sport, bien au contraire.

Gardez à l’esprit que le lait peut changer un peu la saveur, en raison de l’augmentation de l’acide lactique. Mais dans la plupart des cas, les bébés le tolèrent bien.

Voici quelques-uns des principaux avantages de l’exercice pendant l’allaitement :

  • Stress minimisé
  • Amélioration du système cardiovasculaire
  • Diminution de la douleur et de la fatigue
  • Plus grande flexibilité et plus grand équilibre
  • Dépôt de calcium dans les os
  • Réduction du volume de graisse accumulé pendant la grossesse.

Faire de l’exercice pendant l’allaitement, une expérience unique avec votre bébé !

L’activité physique est non seulement compatible avec l’allaitement, mais elle est recommandée. Il est préférable de commencer en douceur, avec des exercices doux.

La production de lait ne sera pas affectée et, bien que cela puisse modifier le goût du lait, cette modification est tolérable pour le bébé. Il existe un large éventail de possibilités d’activités à réaliser.

Mieux encore, vous pouvez partager bon nombre de ces entraînements avec votre enfant. Cela contribuera à renforcer votre lien avec lui, en plus de vous faire vivre une expérience unique.

Cela pourrait vous intéresser ...

Yoga post-partum : comment le pratiquer ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Yoga post-partum : comment le pratiquer ?

Le yoga post-partum est considéré comme une technique essentielle pour tonifier les muscles, rééquilibrer l'organisme et d'autres bienfaits.



  • Amorim AR, Linne YM, Lourenco PM. Diet or exercise, or both, for weight reduction in women after childbirth. Cochrane Database Syst Rev. 2007 Jul 18;(3):CD005627. doi: 10.1002/14651858.CD005627.pub2. Update in: Cochrane Database Syst Rev. 2013;7:CD005627. PMID: 17636810. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17636810/
  • Lee LL, Huang SF, Lai PC, Huang YT. Effect of exercise on slowing breastfeeding-induced bone loss: A meta-analysis and trial sequential analysis. J Obstet Gynaecol Res. 2020 Sep;46(9):1790-1800. doi: 10.1111/jog.14346. Epub 2020 Jul 8. PMID: 32643316.