Quelques conseils pour prendre soin de sa santé articulaire

20 mai 2020
Les maladies inflammatoires qui affectent la santé articulaire sont très communes. La prévalence de ces maladies augmente avec l'âge, mais nous pouvons contrôler certains facteurs de risque.

S’il est important de prendre soin de sa santé articulaire, c’est parce que le système qui nous permet d’effectuer des mouvements, l’appareil locomoteur, est un système très complexe. Ce système comprend les os, les articulations, les muscles, les tendons et les ligaments. La fonction de l’appareil locomoteur est de permettre au corps de bouger, et cela est possible grâce aux articulations.

Lorsque le cerveau ordonne aux muscles de se contracter, de manière volontaire ou non, les muscles tirent sur les os. Le mécanisme se met donc en marche et le fonctionnement articulaire nous permettra d’effectuer des mouvements.

Nombreux sont les diagnostics de maladies inflammatoires au sein de la population générale. La prévalence de ces maladies augmente avec l’âge, l’arthrose et l’ostéoporose étant les troubles les plus fréquents.

Santé articulaire : symptômes et diagnostic des maladies articulaires

Le principal symptôme des maladies articulaires est la douleur articulaire, laquelle s’accompagne généralement d’une inflammation et d’une déformation. Dans certains cas, d’autres symptômes se présentent : limitation du mouvement des articulations affectées, raideur et perte de la capacité fonctionnelle.

Les professionnels de santé établissent le diagnostic en fonction du tableau clinique. S’ils jugent cela nécessaire, cette analyse peut être complétée par certains examens tels qu’une analyse de sang, une analyse d’urine, une radiographie et une échographie articulaire. Avec un bon diagnostic et un traitement adéquat, certaines maladies articulaires peuvent parfaitement être contrôlées. Néanmoins, certains troubles sont chroniques et difficilement contrôlables. C’est le cas de l’arthrose, par exemple.

Les facteurs de risque qui prédisposent à une mauvaise santé articulaire

Certains facteurs pouvant être contrôlés prédisposent à souffrir d’une maladie articulaire. D’autres, en revanche, ne sont pas contrôlables.

Depuis la perspective génétique, les femmes d’âge moyen sont plus susceptibles que les hommes de souffrir d’une maladie articulaire. Néanmoins, on ignore encore si le lien est seulement génétique ou s’il existe une composante hormonale :

  • L’obésité est l’un des facteurs de risque que nous pouvons contrôler. Le surpoids est, dans certains cas, la cause à l’origine de la douleur articulaire, et dans d’autres cas, la conséquence : l’obésité entraîne une surcharge au niveau des articulations et provoque ainsi des dommages, mais l’obésité peut aussi être la conséquence de la douleur articulaire, étant donné que si la personne a mal aux articulations, elle est limitée dans ses mouvements
  • Certaines professions qui impliquent des efforts excessifs peuvent également être à l’origine d’une maladie articulaire. Certains sports de compétition peuvent ainsi, par exemple, être associés à différentes affections dont les maladies articulaires
Il est important de prendre soin de sa santé articulaire

Cet article peut également vous intéresser : Alimentation et articulations : ce qui est recommandé et ce qui ne l’est pas

Comment prendre soin de sa santé articulaire ?

La prévention des maladies articulaires consiste à adopter certaines habitudes de vie saines. De cette manière, nous pouvons contrôler les facteurs de risque qui sont modifiables. Nous vous livrons ci-dessous quelques conseils.

1. L’alimentation

Une alimentation qui apporte une quantité de calcium appropriée est fondamentale. Une dose journalière de calcium suffisante et une activité physique douce peuvent aider à prévenir l’ostéoporose et à améliorer le mouvement.

2. L’exercice physique, l’une des mesures préventives pour prendre soin de sa santé articulaire

En plus d’une bonne alimentation, il est important d’éviter la sédentarité et donc de faire de l’exercice physique. L’exercice physique permet de soulager la douleur si vous souffrez déjà d’une maladie articulaire, d’améliorer la mobilité articulaire, de renforcer la musculature, de stimuler la formation d’un nouvel os et d’améliorer le sommeil.

3. Les habitudes posturales

Il est essentiel d’éviter les mauvaises habitudes posturales, parmi lesquelles figurent les habitudes suivantes :

  • Rester trop longtemps debout, ce qu’on appelle la bipédie prolongée
  • Rester trop longtemps assis ou couché
  • Etre assis le dos courbé et sans être adossé
  • Avoir des fauteuils et des matelas qui s’enfoncent
  • Ne pas répartir les poids de manière équilibrée
  • Plier la colonne vertébrale lorsque l’on ramasse des objets au sol.
  • Activités qui entraînent une surcharge telles que la marche sur des terrains irréguliers pendant un long moment

4. Le port de chaussures appropriées

Il est conseillé de porter des chaussures suffisamment larges et confortables, et même des semelles.

Il est ainsi préférable d’éviter les talons qui favorisent des changements dégénératifs articulaires au niveau du pied et du genou. De la même façon, le port de chaussures trop plates est également déconseillé.

Le squelette d'une personne ayant besoin de prendre soin de sa santé articulaire

Comment soulager les problèmes articulaires ?

Pour atténuer la douleur et l’inflammation qui se sont installées au niveau d’une articulation, le recours à certains médicaments sera nécessaire tels que des analgésiques et des anti-inflammatoires. Dans les cas plus graves, sur décision de votre médecin, les infiltrations à base de corticoïdes peuvent être utiles.

L’application de froid est également utile pendant les phases d’inflammation aiguë. L’application de chaleur peut, elle, être utile en cas de raideur musculaire. Ces techniques non invasives soulagent la douleur et favorisent la mobilité.

Cet article peut également vous intéresser : Comment prendre soin des articulations grâce à l’alimentation : tout ce que vous devez savoir

En somme…

Les maladies articulaires sont communes. À une époque où l’espèce humaine jouit d’une meilleure espérance de vie et où les habitudes de vie favorisent le surpoids et l’obésité, ces maladies deviennent évidentes.

Il est important d’adopter des habitudes de vie saines comme la pratique d’une activité physique, l’adoption d’une meilleure alimentation, le port de chaussures adéquates et l’adoption de bonnes postures. Nous pouvons modifier ces facteurs de risque en vue d’améliorer notre qualité de vie et de prolonger la durée de vie de nos articulations.

  • SINAVE, & Secretaria de Salud. (2016). Artritis reumatoide su impacto social y económico. Boletín Epidemiológico.

  • Caudill, A. (2007). Articulaciones, ay que DOLOR! THE AMERICAN QUARTER HORSE RACING JOURNAL ANDREA CAUDILL.

  • Jaime, J., Arabia, M., & Henry, W. (2014). Artrosis y actividad física Arthrosis and physical activity Arthrose et activité physique. Revista Cubana de Ortopedia y Traumatología.