Alimentation et articulations : ce qui est recommandé et ce qui ne l’est pas

13 septembre 2019
Une bonne alimentation pour les articulations est essentielle afin de prévenir ou d'améliorer certaines maladies articulaires.

Une bonne nutrition des articulations est essentielle à une bonne santé physique. Les articulations sont utiles durant toute notre vie et sont exposées à un travail quotidien difficile. Si elles ne sont pas correctement entretenues, elles peuvent être gravement endommagées au fil du temps.

Les articulations sont les points du corps où deux os se rejoignent, permettant leur mobilité. Elles sont donc constituées d’os et de cartilage. Ces structures peuvent facilement être endommagées.

Le vieillissement et l’activité physique augmentent considérablement le risque de ce type de blessure. Cependant, avec une bonne nutrition des articulations, il est possible de les protéger et d’en prendre soin.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie articulaire très répandue dans la population générale. Cette pathologie est causée par l’usure du cartilage hyalin, une structure très spécialisée qui recouvre la surface osseuse des articulations. De nos jours, il n’existe que des traitements partiels contre cette pathologie.

Recommandations alimentaires pour prendre soin des articulations

La British Arthritis Foundation a établi une liste d’aliments favorables et défavorables pour les articulations. En ce sens et selon la littérature scientifique, voici quelques-uns des meilleurs aliments à inclure dans un régime sain :

Le curcuma

Le curcuma en poudre pour apaiser les articulations

Le curcuma est un bon allié en cas de rhumatismes divers, comme l’arthrite et l’arthrose. De plus, contrairement à d’autres anti-inflammatoires, il ne cause pas de dommages aux muqueuses gastriques.

On lui attribue également une grande capacité à réduire l’histamine dans les processus inflammatoires. Le curcuma stimule aussi l’activité de deux enzymes, la glutathion transférase et la glutathion peroxydase. Ces enzymes sont responsables de la régulation de la réaction de l’organisme à un processus inflammatoire, facilitant ainsi l’élimination des déchets.

L’huile d’olive

L’huile d’olive et d’autres aliments riches en acides gras oméga-3 sont capables de réduire l’inflammation chronique associée à différents types de maladies et troubles articulaires. Il est donc important d’inclure ce nutriment dans un régime alimentaire commun.

Lire aussi : 13 raisons d’utiliser le gingembre quotidiennement

Le gingembre

Du gingembre en poudre et en rhizome pour les articulations

Ce remède naturel est utilisé depuis de nombreuses années pour traiter les nausées, les migraines ou même l’hypertension artérielle. Cependant, au cours des dernières années, certaines revues ont rapporté des résultats différents sur ses bienfaits pour l’arthrose.

Cependant, une étude publiée dans le Jounal of Medicine Food soutient le rôle bénéfique du gingembre en l’incluant dans un régime alimentaire conçu pour les articulations.

La vitamine D

Bien qu’il n’existe pas de traitement définitif de la polyarthrite rhumatoïde, la science progresse. Récemment, une étude clinique comparative et randomisée a été menée sur l’effet de la vitamine D sur différents paramètres de l’arthrose ou de la gonarthrose du genou.

Les auteurs ont cherché à savoir si l’administration de cette vitamine pouvait améliorer la douleur, la fonction articulaire et les changements des marqueurs biochimiques chez 107 patients souffrant d’arthrose du genou et d’hypovitaminose D.

Après un an de suivi, ils ont observé que les personnes ayant reçu de la vitamine D présentaient une amélioration de la douleur et de la fonction et que le taux de cette vitamine dans le sang était normalisé. Par conséquent, dans une alimentation correcte pour les articulations, la vitamine D ne peut pas manquer.

D’autres aliments à inclure dans un régime pour les articulations

En plus de ce qui précède, il existe de nombreux autres aliments qui peuvent renforcer ces structures. En voici une liste non-exhaustive :

  • Framboises et mûres
  • Suppléments de magnésium
  • Brocoli, chou-fleur et autres légumes
  • Oranges

Interdictions alimentaires pour prendre soin des articulations

 

Tout comme il y a un certain nombre de nutriments qui peuvent améliorer l’état des articulations, il y en a d’autres qui peuvent l’aggraver. Ces aliments comprennent les fruits de mer et la viande rouge. Les deux groupes d’aliments peuvent favoriser l’apparition de la goutte.

La goutte est une maladie qui apparaît en raison de l’accumulation d’acide urique dans le sang. Elle forme des cristaux qui se déposent douloureusement dans les articulations. On ne recommande donc pas de consommer plus de 17 grammes de viande maigre, de poulet ou de poisson par jour. Les protéines restantes doivent s’accompagner de légumineuses.

Vous pourriez également être intéressé par : Attention à la viande rouge !

Parmi les aliments à éviter, on retrouve aussi l’huile de tournesol et l’huile de soja. Ces huiles ont une teneur élevée en acides gras oméga-6, qui induisent une augmentation des inflammations. De plus, il faut être prudent avec les produits industriels.

Enfin, il faut mentionner que certaines études suggèrent que le sucre peut causer une augmentation de l’inflammation. Bien qu’il offre un apport d’énergie rapide, celui-ci ne dure pas longtemps et peut être un fardeau pour les personnes atteintes d’arthrite.

Conclusion

Si vous voulez prendre soin de la santé de vos articulations, il est important de mener une vie saine. Pour cela, il ne faut pas exagéré en termes d’efforts. Mais il faut aussi adopter une alimentation riche en légumes, en acides gras oméga 3 et en vitamine D, entre autres nutriments.

 

  • Castellanos T, L., & Rodriguez D, M. (2015). El efecto de omega 3 en la salud humana y consideraciones en la ingesta. Revista Chilena de Nutrición. https://doi.org/10.4067/s0717-75182015000100012
  • Mendoza, G., Rocha, A., Guerra, A., Ramírez, M., González, A., Gámez, J., & Nava, A. (2013). Artritis reumatoide y dislipidemias. El Residente. https://doi.org/10.1136/jcp.s1-3.1.62
  • Mendoza, G., Rocha, A., Guerra, A., Ramírez, M., González, A., Gámez, J., & Nava, A. (2013). Artritis reumatoide y dislipidemias. El Residente. https://doi.org/10.1136/jcp.s1-3.1.62
  • García-Carrasco, M., & Romero, J. L. G. (2015). Vitamina D y enfermedades autoinmunes reumáticas. Reumatología Clínica. https://doi.org/10.1016/j.reuma.2015.11.001