Quels sont les effets de la caféine sur les enfants ?

Les controverses autour de la caféine sont nombreuses. L'une des plus importantes concerne ses effets sur les enfants. Nous vous disons ici ce que la science en dit.
Quels sont les effets de la caféine sur les enfants ?
Maria Patricia Pinero Corredor

Rédigé et vérifié par la nutritionniste Maria Patricia Pinero Corredor.

Dernière mise à jour : 14 octobre, 2022

Rien de plus agréable qu’un café pour se réveiller. La caféine augmente non seulement l’énergie, mais favorise également la concentration et la mémoire pour le travail et les études. Cependant, avec les enfants, il faut être très prudent en ce qui concerne la caféine.

L’intérêt de certains spécialistes pour la consommation de caféine chez les enfants vient du fait que ces derniers sont une population vulnérable, puisqu’ils sont en pleine croissance. Il est donc important de surveiller les aliments qu’ils mangent et les effets qu’ils ont sur leur corps.

Quels sont les effets de la caféine sur les enfants ? Les controverses existent toujours, mais la science a son mot à dire.

Qu’est-ce que la caféine ?

La caféine est un composant chimique présent naturellement dans certains aliments, tels que les grains de café, le cacao, les feuilles de thé, le guarana et les noix de cola. Elle est également connue sous le nom de théine, guaranine ou matéine.

Elle est consommée depuis longtemps, lorsque le café a été découvert comme boisson au 9ème siècle. Elle est considérée comme le psychostimulant le plus consommé et le plus accepté du point de vue social à travers le monde.

La consommation de caféine est connue pour stimuler le système nerveux central et, à faible dose, les personnes se sentent plus énergiques. Les quantités bénéfiques pour la santé chez les adultes vont de faibles à modérées, entre 100 et 300 milligrammes par jour.

Par exemple, il a été démontré que ces doses peuvent réduire le risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires, ainsi que favoriser la perte de poids. Elles peuvent également prévenir le cancer colorectal, bien que ce dernier point soit discutable.

Cependant, les effets sur les enfants sont toujours à l’étude.

La caféine est ajoutée à une grande variété d’aliments, tels que les gâteaux, la crème glacée, les bonbons, les boissons de type cola, et les boissons énergisantes. C’est pourquoi il est important de vérifier l’étiquette du produit alimentaire.

Combien de caféine les aliments contiennent-ils ?

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a établi la teneur en caféine de différents produits alimentaires. Les valeurs sont exprimées en milligrammes (mg) par portion :

  • Tasse de café filtré de 200 millilitres : 90 mg
  • Canette de 250 millilitres de boisson énergisante : 80 mg
  • Expresso de 60 millilitres : 80 mg
  • Tasse de thé de 220 millilitres : 50 mg
  • Canette normale de cola de 355 millilitres : 40 mg
  • Tablette de 50 grammes de chocolat noir : 20 mg
  • Tablette de chocolat au lait de 50 grammes : 10 mg

Parmi les autres aliments qui en contiennent, figurent le yaourt et les glaces avec du cacao ou du café. Dans le cas du cacao, plus il est pur, plus il contient de caféine. Lorsqu’il est mélangé avec du sucre, la caféine est moins forte.

Certains suppléments utilisés pour les entraînements peuvent également contenir de la caféine. C’est pourquoi il est important que les adolescents consultent leurs moniteurs ou professionnels de santé à ce sujet.

D’autre part, la source de caféine la plus reconnue, qui est le café, n’apporte pas toujours la même dose. Selon l’Organisation internationale du café, la proportion de ce stimulant varie selon l’origine du grain, la composition du mélange et le mode de préparation.

Le café instantané contient moins de caféine, mais le volume utilisé peut être plus élevé. En général, les valeurs varient de 80 à 115 milligrammes de caféine dans une tasse de café de 5 onces.

Grains de café caféinés.
Tous les cafés n’ont pas la même proportion de caféine.

Les effets de la caféine chez les enfants

Le début du contact des enfants avec la caféine peut se produire dès la conception, par le placenta. Il a été établi que 3 enfants sur 4 consomment de la caféine sous forme d’aliments solides ou de boissons. Les plus fréquentes sont les boissons gazeuses ou les boissons au cola, suivies des barres chocolatées et des boissons énergisantes.

La caféine affecte le sommeil

Des études observationnelles ont montré que les enfants âgés de 5 à 15 ans qui avaient ingéré 1 à 5 canettes de cola par jour, soit l’équivalent de 50 à 250 milligrammes de caféine, présentaient des altérations du cycle du sommeil.

Par ailleurs, la caféine peut retarder la durée totale du cycle de sommeil la nuit chez les enfants de 4 à 15 minutes. D’autres recherches ont mis en évidence un lien entre la caféine et les troubles du sommeil, comme l’insomnie.



Elle peut modifier l’humeur

La caféine peut causer du stress et de l’anxiété chez les enfants. L’état d’alerte qu’elle génère ne leur permet pas de reconnaître la fatigue naturelle après une activité.

Une étude menée sur des élèves entre 11 et 17 ans a révélé que la caféine augmente le risque d’anxiété et de dépression, alors qu’elle n’affecte pas le stress.

D’autre part, une recherche a mis en évidence qu’un groupe d’enfants qui consommaient 15,24 mg/kg de caféine 3 ou 4 fois par semaine étaient plus émotifs et déprimés par rapport à un groupe d’adolescents qui n’ingéraient pas de caféine.

D’autres experts ont confirmé que les enfants souffrant de dépression consomment plus de caféine car cela réduit les symptômes négatifs liés à ce trouble.

Elle affecte certaines fonctions cognitives

Une étude a mis en évidence la relation entre la consommation de caféine et les fonctions cognitives pendant l’enfance. Plus de 11 000 enfants âgés de 9 à 10 ans consommaient en moyenne 13 milligrammes de caféine par jour. Il a été observé que ceux qui en consommaient le plus présentaient les scores les plus faibles aux tests cognitifs.

Les fonctions cognitives les plus affectées étaient la mémoire épisodique et de travail, la compréhension du vocabulaire, la flexibilité cognitive et la vitesse de traitement des informations. Certains auteurs ont constaté que la consommation de boissons à base de cola chez les enfants augmentait l’apparition des symptômes du trouble de l’attention avec hyperactivité, connu sous le nom de TDAH.

Les autres altérations secondaires de la caféine

La caféine peut également provoquer des nausées et un manque d’appétit. Il faut éviter que cette situation n’affecte la croissance.

De plus, lorsque la caféine est omise, des maux de tête peuvent survenir, car la caféine crée une dépendance dans le système nerveux central.



La caféine a des effets positifs à faible dose

Une équipe de chercheurs a mesuré la consommation de différentes doses de caféine lors de l’exercice anaérobie d’enfants âgés de 8 à 10 ans. Il a été constaté que de faibles doses de caféine n’affectaient aucun paramètre, mais que les autres doses augmentait la force et les performances physiques.

D’autre part, la caféine a été étudiée comme agent thérapeutique de première intention dans les altérations de la dynamique cérébrale ou respiratoire. Le traitement des troubles respiratoires par la caféine s’est avéré efficace.

Chocolat noir caféiné.
Plus la présence de cacao pur est élevée, plus la teneur en caféine du produit alimentaire est élevée.

La dose de caféine recommandée chez les enfants

Les doses de caféine recommandées diffèrent de celles suggérées pour les enfants. Certaines directives de consommation au Canada postulent que les moins de 12 ans ne devraient pas consommer plus de 85 milligrammes de caféine par jour.

Dans une autre étude, la suggestion est limitée à 2,5 milligrammes de caféine par kilo de poids par jour. Une quantité supérieure serait toxique dans l’enfance.

Que faire pour réduire la consommation de caféine cachée ?

Nous le savons… Le café, le thé, le chocolat et surtout les boissons au cola apportent des niveaux élevés de caféine chez les enfants. Ainsi, la consommation de ces produits alimentaires doit être réduite.

D’autre part, il faut tenir compte du fait que la caféine fait partie de la formulation d’autres produits alimentaires moins évidents, il est donc recommandé de vérifier attentivement les étiquettes. En cas de doute, consultez un professionnel de la santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Des boissons saines qui nous aident à remplacer le café
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Des boissons saines qui nous aident à remplacer le café

Découvrez dans cet article de quelles options nous disposons pour remplacer le café par d'autres boissons qui nous réconfortent.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.