Quelles sont les fonctions cognitives ?

Les fonctions cognitives sont les capacités qui nous permettent d'interagir avec le monde de manière appropriée et efficace. Elles correspondent à différentes compétences nécessaires à la vie quotidienne.
Quelles sont les fonctions cognitives ?

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Les fonctions cognitives sont les capacités intellectuelles d’une personne. Grâce à elles, les activités de base de la pensée peuvent être réalisées :

  • Sélection.
  • Réception.
  • Stockage.
  • Transformation.
  • Élaboration.
  • Récupération de l’information.

En pratique, les fonctions cognitives nous permettent de réaliser tout type d’activité. Il s’agit, par exemple, de s’orienter dans l’espace, de parler, de lire, d’écrire, d’écouter de la musique. Sans elles, il est impossible d’interagir avec la réalité.

Il en existe plusieurs types, mais elles sont liées les unes aux autres. Par conséquent, si l’une de ces fonctions est altérée, il est fort probable que d’autres le soient également.

Quelles sont les fonctions cognitives ?

Les fonctions cognitives sont les processus mentaux qui nous permettent d’effectuer n’importe quelle tâche ou activité. On pourrait dire, en bref, que ce sont les fonctions qui nous permettent de capturer, filtrer et traiter les informations.

Comme nous l’avons déjà noté, il y en a plusieurs. Voyons lesquelles.

Orientation

L’orientation est une compétence qui permet de prendre conscience de soi et du contexte dans lequel on se trouve à un moment précis. Il est essentiel de se situer dans le temps, l’espace et la réalité individuelle.

Cette capacité peut être de 3 types :

  1. Personnel. La capacité d’assimiler et d’intégrer des informations sur sa propre identité et son histoire personnelle.
  2. Temporaire. Capacité à placer des événements ou des situations dans le temps chronologiquement.
  3. Orientation spatiale. Pour identifier où nous sommes, où nous allons ou d’où nous venons.

Gnose

La gnose est la capacité de reconnaître des informations qui ont été précédemment apprises. Il y a du simple et du complexe.

Les premiers sont ceux où un seul sens est impliqué. Dans le second plusieurs sens interviennent en même temps.

De ce point de vue, nous constatons ce qui suit :

  • Visuels. La capacité de reconnaître les stimuli par la vue.
  • Auditif. Reconnaissance des stimuli par l’oreille.
  • Olfactif. Par l’odorat.
  • Gustatif. Reconnaissance des stimuli par le goût.
  • Tactile. Capacité à reconnaître les stimuli par le toucher.
  • Contour du corps. Reconnaître le corps et ses parties dans son ensemble, ainsi que ce qui peut être fait avec chaque élément de celui-ci. Elle implique également le fait d’orienter le corps dans un espace précis.
Les sens dans les fonctions cognitives.
La vue nous met en relation avec la réalité, mais elle n’agit pas seule, mais se combine avec les autres sens.

Attention

L’attention est la capacité à générer un état d’activation, à le diriger et à le maintenir correctement, afin que l’information puisse être traitée correctement. Il fait référence aux processus d’observation et d’alerte, qui nous permettent de prendre conscience de ce qui se passe dans l’environnement.

Il existe 3 types d’attention différents :

  1. Soutenu. C’est un centre d’attention constant sur une longue période de temps. Cet état est aussi appelé vigilant.
  2. Sélectif. Concentrez votre attention sur quelque chose sans permettre à d’autres stimuli d’interférer pour interrompre ce processus.
  3. Alterné. Cela signifie déplacer le centre d’attention d’une tâche à une autre de manière transparente.

De même, il existe un autre processus qui fait partie des fonctions cognitives de l’attention. Tout est question de vitesse de traitement. Il s’agit de la vitesse à laquelle une tâche est exécutée ou du temps qu’il faut à quelqu’un pour émettre une réponse après avoir reçu un stimulus.

Fonctions exécutives

Les fonctions exécutives correspondent à des processus mentaux complexes. Ils permettent de planifier, d’organiser, d’orienter, de revoir, de régulariser et d’évaluer son propre comportement, soit pour s’adapter, soit pour atteindre un objectif.

Les fonctions exécutives comprennent ce qui suit :

  • Raisonnement. Capacité à relier des idées ou des concepts, de sorte qu’une conclusion puisse être tirée ou qu’un jugement puisse être construit.
  • Souplesse. C’est la capacité de modifier la stratégie de comportement, de sorte qu’il est possible de s’adapter aux nouvelles exigences d’une réalité spécifique.
  • Inhibition. C’est la capacité d’ignorer des stimuli ou des informations de peu d’importance.
  • Estimation provisoire. C’est la capacité de calculer le passage du temps ou la durée d’un événement ou d’un événement.
  • Planification. C’est la capacité à développer des séquences efficaces visant à atteindre un certain objectif.
  • Mémoire de travail. C’est le système complexe qui permet de maintenir, de manipuler et de transformer les informations trouvées dans l’esprit.
  • Prise de décisions. C’est la capacité de comparer et de peser diverses options, ainsi que leurs résultats et conséquences possibles.
  • Double exécution. La capacité d’effectuer deux tâches simultanément, sans perdre l’attention sur aucune d’entre elles.
  • Multitâche ou ramification. Capacité à alterner la réalisation de diverses activités en même temps, sans perdre le fil de l’une d’entre elles.

Praxis

Les praxis sont des fonctions cognitives qui permettent des mouvements organisés pour atteindre un objectif ou réaliser un plan d’action. Elles impliquent également la connaissance des objets ou des outils avec lesquels le mouvement ou l’action doit être effectué.

Il existe 4 types de praxis :

  1. Idéomoteur. Capacité à effectuer intentionnellement un geste ou un mouvement simple.
  2. Idées. Capacité à manipuler des objets à travers une séquence d’actions. Elle suppose la connaissance de l’objet, de sa fonction, du résultat de l’action et des démarches à effectuer.
  3. Soins du visage. Capacité à faire des mouvements volontaires avec les parties du visage.
  4. Visoconstructif. Réalisez un dessin ou une figure, planifiez-le et effectuez les mouvements nécessaires pour l’obtenir.

Langue

Le langage est l’une des fonctions cognitives les plus complexes et fondamentales. Elle suppose la capacité d’opérer avec des signes sonores ou écrits, qui symbolisent des objets ou des idées. Ces signes doivent être conformes aux conventions d’une communauté linguistique ou de personnes qui parlent la même langue.

Plusieurs processus sont inclus dans le langage :

  • Dénomination. Capacité à nommer des personnes, des objets ou des faits.
  • Vocabulaire. Connaissance des mots et de leur sens.
  • Expression. Capacité à formuler des idées qui ont du sens, en utilisant des schémas grammaticaux corrects.
  • Compréhension. Capacité à comprendre la langue.
  • Discrimination. Différencier et interpréter les différents contenus du langage.
  • Répétition. Capacité à produire des sons égaux à ceux entendus.
  • Ecriture. Convertir des idées en images, symboles et caractères.
  • Lecture. Capacité à interpréter des images, des symboles et des caractères, puis à les convertir en paroles.
  • Aisance. Produire du contenu linguistique rapidement et efficacement.
Le langage est une fonction cognitive.
La langue s’adapte aux conventions sociales qui établissent à quoi ressemblent les mots et les phrases dans chaque culture.

Mémoire

La mémoire est une autre des fonctions cognitives les plus importantes. Elle se définit comme la capacité d’encoder, de stocker et de récupérer les informations contenues dans les apprentissages ou dans les expériences vécues.

Il existe 3 types de mémoire de base :

  1. Episodique Il s’agit d’événements ou de situations vécues, d’un temps et d’un espace reconnaissables.
  2. Sémantique. Elle fait référence à la connaissance en général.
  3. De procédure. Elle fait référence à la séquence d’actions déjà apprises.

Cognition sociale

Une autre compétence cognitive est la cognition sociale. Cela correspond aux processus intellectuels et émotionnels qui permettent d’analyser, d’interpréter, de mémoriser et d’utiliser les informations qui proviennent du monde social.

C’est la manière dont les relations avec soi-même et avec les autres sont traitées mentalement. Elle nous permet d’identifier et de comprendre nos propres émotions et celles des autres. C’est la base du comportement social et de l’empathie.

Compétences visuospatiales

Les compétences visuospatiales font référence à la capacité de représenter, d’analyser et de manipuler mentalement des objets. Elles permettent, par exemple, de calculer la distance entre deux objets. Imaginez également les lieux d’où ils nous parlent ou imaginez ce que sera un espace après y avoir apporté quelques modifications.

Prenez soin de ces fonctions avec des habitudes saines

Les fonctions cognitives sont à la base de notre activité dans le monde. Ces capacités peuvent se détériorer en raison de divers facteurs, comme le vieillissement, la maladie, la consommation de certaines substances ou l’inactivité.

En revanche, les fonctions cognitives parviennent à être très bien maintenues lorsqu’un mode de vie sain est adopté. L’activité physique, une alimentation équilibrée, la réduction du stress et une vie sociale stimulante sont des moyens de prendre soin de ces précieuses capacités.

Cela pourrait vous intéresser ...
Métacognition : qu’est-ce que c’est et exemples
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Métacognition : qu’est-ce que c’est et exemples

La métacognition est définie comme une prise de conscience de ses propres processus de pensée. Découvrez ce qui est le plus important à ce sujet.



  • Funes, M. J., & Lupiáñez, J. (2003). La teoría atencional de Posner: una tarea para medir las funciones atencionales de Orientación, Alerta y Control Cognitivo y la interacción entre ellas. Psicothema, 260-266.
  • Gonzato, M., & Godino, J. D. (2010). Aspectos históricos, sociales y educativos de la orientación espacial. UNION. Revista iberoamericana de educación matemática, 23, 45-58.
  • Valdizán, J. R. (2008). Funciones cognitivas y redes neuronales del cerebro social. Revista de neurología, 46(Supl 1), 64-68.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.