Qu'est-ce que l'anxiété d'anticipation ?

Et si ça se passe mal ? Et si on me licencie ? Et si je me ridiculise ? Ce sont quelques-unes des préoccupations qui surviennent chez une personne qui souffre d'anxiété d'anticipation.
Qu'est-ce que l'anxiété d'anticipation ?

Dernière mise à jour : 22 octobre, 2021

L’anxiété d’anticipation est liée au futur : nous anticipons un danger ou imaginons le pire qui puisse arriver. Dans ces cas, la peur nous envahit et nous ressentons une série de symptômes physiques, tels que des tensions musculaires, une respiration rapide et une accélération du rythme cardiaque.

Dans certaines situations, il est normal de ressentir un peu d’anxiété. Cela peut même être nécessaire, car cette anxiété nous aide à faire face plus efficacement aux circonstances.

Cependant, lorsque nous passons la journée à anticiper les scénarios négatifs éventuels de la plupart de nos actions, ou que la peur causée par notre propre idéation nous paralyse, alors nous sommes confrontés à un trouble anxieux qui doit être traité.

Qu’est-ce que l’anxiété d’anticipation ?

Le concept d’anxiété d’anticipation peut être redondant, puisque toute anxiété est anticipative en elle-même. Cependant, il est important de garder à l’esprit qu’il existe différents types d’anxiété.

L’anxiété d’anticipation diffère de l’anxiété généralisée dans ses symptômes, qui surviennent avant l’apparition de la situation pouvant causer de l’anxiété. Par exemple : se sentir anxieux avant un entretien d’embauche parce qu’on s’imagine que l’on va échouer.



Les causes

Les causes de l’anxiété d’anticipation varient d’une personne à l’autre. Parmi les plus courantes, figurent les suivantes :

  • Intolérance face à l’incertitude et le besoin de tout maîtriser
  • Expériences traumatisantes dans le passé qui sont liées à la situation redoutée
  • Problèmes d’estime de soi et insécurité personnelle
  • Troubles anxieux ou phobies
  • Traits de caractère perfectionnistes ou obsessionnels
  • Histoire d’échec dans le passé
  • Manque de renforcement positif pendant l’enfance
Anxiété d'anticipation la nuit.
Ce type d’anxiété est basé sur des pensées anticipatoires : la personne imagine une situation désagréable qui pourrait survenir dans le futur.

Prophétie auto-réalisatrice et anxiété anticipative

L’anxiété d’anticipation est associée à la prophétie auto-réalisatrice. Cette dernière est un biais de perception à travers lequel nous anticipons les événements et leurs conséquences avant qu’ils ne se produisent.

Notre esprit a tellement de pouvoir sur nous-mêmes qu’il devient parfois incontrôlable. Dans ce cas, la crainte qu’un événement spécifique se produise conditionne la pensée, de telle sorte qu’elle affecte la manière d’agir. Conséquence de cela : ce que nous craignions finit par se produire.

Par exemple, il est courant de ressentir de la peur avant de passer un examen important, où un échec signifie devoir refaire l’examen et prendre du retard par rapport aux autres objectifs. Dans ce cas, la peur de l’échec bloque nos connaissances et nous échouons. Nous avons ainsi fait se produire ce que nous craignions.

Les symptômes de l’anxiété d’anticipation

Les symptômes de l’anxiété d’anticipation sont généralement psychologiques, somatiques et comportementaux. Ils peuvent varier selon les personnes.

Généralement, ceux qui souffrent d’anxiété d’anticipation sont emportés par des pensées fatalistes ou catastrophiques sur la situation future. De plus, ils présentent les symptômes physiques suivants :

  • Vertiges, nausées, vomissements ou diarrhée
  • Évanouissement
  • Douleur abdominale.
  • Palpitations, rythme cardiaque rapide et tachycardies
  • Difficulté à se concentrer
  • Bégaiement
  • Mal de tête
  • Transpiration


Les traitements

L’anxiété d’anticipation peut être très bouleversante, voire invalidante. Un traitement professionnel sera donc nécesaire. La thérapie cognitivo-comportementale et les techniques de relaxation guidées par des psychologues se sont avérées être les interventions les plus efficaces. L’idée est que le patient vive son présent de manière calme et sereine.

Thérapie de l'anxiété d'anticipation.
L’anxiété d’anticipation doit être traitée.

Quelques conseils pour gérer l’anxiété d0anticipation

Pour conclure, nous vous livrons quelques conseils qui peuvent vous aider à faire face à l’anxiété d’anticipation. Cependant, gardez à l’esprit que ceux-ci ne remplacent pas un traitement psychothérapeutique, mais sont plutôt un complément.

Il convient d’abord d’apprendre à contrôler les pensées négatives. Chaque fois que vous les identifiez, essayez de les remplacer par des pensées positives. Par exemple, lorsque vous pensez « Je ne peux pas y arriver », remplacez cette pensée par « Je suis prêt, je peux gérer ça. »

Concentrez-vous sur l’ici et maintenant. L’anxiété d’anticipation se produit parce que nous sommes concentrés sur l’avenir. Essayez donc de vous concentrer sur le moment présent. La méditation peut vous y aider, ainsi que les techniques de relaxation pour gérer le stress.

Changez de position face à l’incertitude. Reconnaissez que la vie est pleine de choses incertaines qui peuvent finir par être vraiment satisfaisantes. Acceptez l’incertitude dans votre vie et apprenez à la gérer sans crainte.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les meilleurs conseils pour lutter contre l’envie de manger liée à l’anxiété
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les meilleurs conseils pour lutter contre l’envie de manger liée à l’anxiété

Combattre l'envie de manger liée à l'anxiété n'est pas impossible. Découvrez les stratégies qui vous permettent de l'aborder de manière efficace et...