Qu'est-ce que la dramathérapie et quels sont ses bienfaits ?

À travers différentes ressourses expressives, la dramathérapie propose la mise en scène d'une situation dans le but de trouver une solution ou manifester un mal-être.
Qu'est-ce que la dramathérapie et quels sont ses bienfaits ?
Maria Fatima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fatima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 28 décembre, 2022

La dramathérapie est une forme de thérapie psychologique qui permet des changements de comportement et d’aspects de la personnalité en vue d’améliorer le bien-être mental des personnes. Elle peut être appliquée à la fois individuellement et en groupe.

Elle permet notamment d’aborder différentes situations, à travers diverses ressources théâtrales, dans lesquelles le corps est le principal moyen d’expression. Elle couvre les mouvements corporels, les improvisations, les jeux de rôle, la danse, entre autres. Elle vise ainsi à renforcer la connaissance de soi, la confiance en soi et l’estime de soi.

Comment est-elle exécutée ? Quels autres avantages apporte-t-elle ? Comme elle n’est pas aussi connue que d’autres formes de thérapie psychologique, il existe plusieurs doutes à son sujet. Nous vous expliquons ici en détail en quoi elle consiste et comment elle peut être mise en œuvre.

Comment se déroule la dramathérapie ?

La dramathérapie, créée par J. Levy Moreno dans les années 1920, est un type de thérapie qui utilise différentes ressources pour amener les personnes à exprimer leur inconfort émotionnel, à résoudre leurs conflits ou à s’impliquer dans un processus de changement.

Elle utilise différentes techniques, mais il s’agit presque tout le temps de mettre en scène une situation, sous la surveillance du thérapeute. Bien que son application soit généralement plus fréquente en thérapie de groupe, elle peut également être pratiquée individuellement.

Dans le premier cas, en plus du metteur en scène, des moi auxiliaires (personnages secondaires qui collaborent à la scène), ainsi qu’une scène (lieu sûr pour s’exprimer en toute confiance)  sont requis.

Les étapes suivantes sont généralement les suivantes :

  • Préparation. A ce stade, le thérapeute doit créer le bon climat émotionnel pour que les personnes se sentent à l’aise et puissent ensuite s’exprimer.
  • Dramatisation. Cette étape serait le point culminant de la représentation, puisqu’ici la personne désignée comme protagoniste doit représenter le rôle assigné comme elle le souhaite, que ce soit par la gestuelle, ou l’expression orale. S’il s’agit d’un travail de groupe, le reste des personnages collaborera au développement de la scène afin que celle-ci soit très vivante.
  • Écho de groupe ou partage. Le protagoniste exprime ce qu’il a ressenti. Les autres participants doivent également exprimer leur ressenti et apporter leur vision sur la représentation du protagoniste.
Comment se déroule la dramathérapie ?
La dramathérapie peut être appliquée individuellement ou en groupe. De plus, elle est mis en œuvre avec différents types de techniques.

Les principes de base de la dramathérapie

Comme principes élémentaires de la dramathérapie, on peut citer la spontanéité et la philosophie du moment ou de « l’ici et maintenant ».

  • Moreno aborde la spontanéité d’un point de vue créatif, à partir des solutions qui peuvent découler de la capacité d’exprimer des sentiments, au lieu de les laisser piégés.
  • Quant à la philosophie du moment, elle renvoie à l’ici et maintenant.

Bien que la dramathérapie utilise le jeu d’acteur comme principale ressource, il est important de noter qu’aucune expérience préalable n’est requise. Elle se différencie par ses finalités thérapeutiques, puisqu’elle va au-delà de la mise en scène.

Certaines personnes utilisent les termes dramathérapie et psychodrame comme synonymes, car ils ont certains aspects en commun. Cependant, ils présentent une différence en termes d’approche. Alors que le premier aborde un problème ou une situation de manière indirecte et non réelle, le psychodrame est basé sur des situations concrètes et réelles et fait référence au protagoniste de la scène.



[/atomik -lu-aussi ]

Les bienfaits de la dramathérapie

En plus de faciliter l’expression des émotions et de la spontanéité – au-delà du fait qu’il existe une situation conçue – la dramathérapie présente d’autres atouts. Dans l’espace suivant, nous les abordons un par un.

1. Le patient devient un protagoniste actif

Comme beaucoup d’autres thérapies, la dramathérapie considère le rôle proactif de la personne, engagée dans le changement. Le patient exprimera son inconfort ou son inquiétude de la façon dont il souhaite.

2. La dramathérapie facilite la catharsis

Beaucoup de personnes rencontrent des difficultés à exprimer leurs émotions et leurs sentiments lorsqu’ils sont « eux-mêmes ». Lorsqu’elles prennent leurs distances avec le problème et qu’elles peuvent incarner un autre rôle, elles ont alors plus de facilité à le faire.

3. Un regard neuf sur les faits et de nouvelles compétences

En groupe, avec des personnes qui expriment leur vision des faits, il est possible d’aborder une situation sous un autre angle. Cela nous permet d’élargir notre regard, de penser à des solutions créatives et de prendre en compte des détails que nous avions omis.

Dans le même ordre d’idées, on peut aussi se débarrasser des « vieux rôles » cristallisés, qui sont des freins à l’adaptation et à des réponses plus fonctionnelles et moins rigides.

Quelles activités peut-on faire en dramathérapie ?

En dramathérapie, différentes techniques peuvent être mises en pratique pour favoriser la libre expression. Les plus courantes sont celles mentionnées ci-dessous.

1. Mime

Le mime consiste en des gestes ou des mouvements. Le langage non verbal ou corporel devient important et constitue une technique très utile pour ceux qui ont du mal à s’exprimer avec des mots.

2. Jeu de rôle

Ici, le mot d’ordre est que chaque personne qui participe incarne un certain rôle.

3. Doublage

Un autre membre du groupe représente le protagoniste et agit comme si c’était lui. Cette technique de type miroir sert à se regarder en face. Elle éclaire nos propres comportements et la façon dont nous sommes perçus par les autres.

4. Inversion des rôles

Cette technique vise à comprendre l’autre en se mettant dans sa peau. En d’autres termes, il s’agit de se mettre à sa place.

5. Soliloque

Dans ce cas, le protagoniste partage avec le public tout ce qui lui arrive, ses pensées et ses émotions. Il peut le faire en parlant au directeur (le thérapeute), en se parlant à lui-même ou à une personne imaginaire.



6. Masques

Certaines personnes se libèrent lorsqu’elles peuvent être ce qu’elles ne sont pas. Dans ce cas, il suffit parfois d’introduire un masque pour que ces personnes puissent représenter une situation.

Thérapie par le théâtre.
Les masques facilitent l’expression des émotions chez les personnes introverties ou timides.
Chacune des techniques mentionnées peut être appliquée dès l’enfance. Il est possible d’incorporer des éléments tels que des marionnettes, des costumes, entre autres.

Une thérapie pour tous

La dramathérapie est compatible avec d’autres lignes théoriques ; les apports de la psychothérapie systémique, cognitive, Gestalt, etc. peuvent être utilisés. La clé pour pouvoir améliorer son utilisation est qu’elle soit adaptée aux besoins du patient et que le thérapeute apprenne à ce dernier à maîtriser les techniques.

Cette forme de thérapie peut être une alternative très utile pour travailler sur une problématique précise, ou pour développer certaines compétences expressives et émotionnelles, notamment chez les personnes très timides ou introverties.

Cela pourrait vous intéresser ...
Thérapie basée sur la mentalisation : qu’est-ce que c’est et quand l’appliquer ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Thérapie basée sur la mentalisation : qu’est-ce que c’est et quand l’appliquer ?

La thérapie basée sur la mentalisation nous aide à nous connecter et à comprendre notre monde intérieur et celui des autres. Découvrez en plus



  • Litwińska-Rączka, Katarzyna. (2018). Jacob Levy Moreno’s Psychodrama As a Work Technique For Treating Patients in Group and Individual Psychotherapy. Current Problems of Psychiatry. 19. 10.2478/cpp-2018-0019.
  • Espina Barrio, José Antonio. (2001). Integración del Psicodrama con otras líneas teóricas. Revista de la Asociación Española de Neuropsiquiatría, (77), 33-49. Recuperado en 10 de mayo de 2021, de http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0211-57352001000100004&lng=es&tlng=es.
  • Severino, G., Silva, W. S., & Silva Severino, M. F. (2016). Psicodrama: cuerpo, espacio y tiempo hacia la libertad creadora. Arteterapia. Papeles De Arteterapia Y educación artística Para La inclusión Social, 10, 139-151. https://doi.org/10.5209/rev_ARTE.2015.v10.51688.
  • Berghs M, Prick AJC, Vissers C, van Hooren S. Drama Therapy for Children and Adolescents with Psychosocial Problems: A Systemic Review on Effects, Means, Therapeutic Attitude, and Supposed Mechanisms of Change. Children (Basel). 2022 Sep 6;9(9):1358. doi: 10.3390/children9091358. PMID: 36138667; PMCID: PMC9497558.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.