Qu'est-ce que la mode circulaire et pourquoi est-elle tendance ?

Vous faites partie de ces personnes qui achètent des vêtements à chaque saison ? Nous allons vous expliquer ce que ce circuit de mode rapide implique et comment vous pouvez procéder pour entrer dans la mode circulaire, une alternative durable et bonne pour l'environnement.
Qu'est-ce que la mode circulaire et pourquoi est-elle tendance ?

Dernière mise à jour : 15 avril, 2021

Pour savoir ce qu’est la mode circulaire, intéressons-nous d’abord à la façon dont l’industrie de la mode fonctionne depuis toujours. La production de la majorité des vêtements que nous rangeons dans nos armoires est loin d’être bénéfique pour l’environnement.

Pour leur fabrication, on extrait des ressources non renouvelables qui seront destinées à des circuits productifs, ceux-ci aboutissant à un vêtement que nous porterons pendant une saison pour ensuite le jeter.

C’est ce qu’on appelle la mode rapide : un modèle de consommation démesurée de vêtements qui ne sont pas toujours nécessaires. Ce sont des habits qui n’ont qu’une courte validité sur les podiums et qui tomberont en désuétude bien avant la fin de leur vie utile. Et c’est là qu’apparaît la mode circulaire.

Il s’agit d’une proposition durable qui vise à reconsidérer le présent et le futur de la mode, ainsi que de toute l’industrie textile. En quoi consiste-t-elle ? Quels sont ses bénéfices ? Nous allons tout vous expliquer à ce sujet.

Qu’est-ce que la mode circulaire et par quoi se caractérise-t-elle ?

La mode circulaire englobe un projet beaucoup plus ambitieux et avec une plus grande portée, connu sous le nom d’ « économie circulaire ». Ellen Macarthur Foundation est une fondation qui mise sur ce modèle économique alternatif durable, qui rassemble de plus en plus d’adeptes.

Elle se base sur l’égalité sociale, l’élimination de déchets et de la pollution, l’utilisation soutenue de produits pour ne pas les jeter et la « régénération de systèmes naturels », selon les explications du site.

L’idée est de maintenir les produits en circulation le plus longtemps possible, à travers la mise en marche du concept des trois R, « réduire, réutiliser, recycler ».

Dans le cas de la mode circulaire, les vêtements restent actifs pendant toute la durée de leur vie utile. Ainsi, quand nous ne pourrons plus les utiliser, ils pourront retourner dans l’environnement sans le polluer.

Par ailleurs, elle favorise l’utilisation de matériaux durables sans endommager les différents écosystèmes. Pour cela, nous parlons de cinq facteurs clés :

  • Matériaux qui peuvent être réutilisables.
  • Énergie renouvelable.
  • Gestion du carbone.
  • Administration des ressources hydriques.
  • Justice sociale.

Enfin, elle inclut le fait de recycler et d’obtenir de la matière première à partir des vêtements que l’on ne peut plus réutiliser. Grâce à cela, on parvient à fabriquer d’autres produits ou bien on génère des déchets qui ne sont pas nocifs pour l’environnement.

Une femme et des vêtements.

L’industrie textile est l’une des plus polluantes de la planète. La mode circulaire propose de réduire cet impact négatif avec des pratiques de recyclage et de réutilisation.

Ceci peut vous intéresser : 5 conseils pour réduire ses déchets avant d’en générer

Quels sont les bénéfices de la mode circulaire ?

Nous voulons ici souligner quelques-uns des bénéfices de l’entrée dans le monde de la mode circulaire. Qu’ils soient économiques, sociaux ou personnels, ils supposent tous un apport positif à la santé des écosystèmes.

Nous acquérons des vêtements d’excellente qualité

Pour qu’un vêtement puisse faire partie de la mode circulaire, il doit être pensé, conçu et produit pour durer beaucoup plus longtemps que les vêtements conventionnels. Pour cela, on doit surtout prendre en compte la matière première et les cycles de production. En d’autres termes, ce sont des vêtements d’une qualité exceptionnelle.

Nous contribuons à une production durable

Les matériaux utilisés sont naturels. Leur processus ne doit néanmoins pas créer de pollution. Par ailleurs, ils doivent être retournés et recyclés sans faire de mal à l’environnement. Des exemples de ces processus et matériaux sont le coton bio, l’énergie renouvelable, etc. Quand nous achetons un vêtement avec ces caractéristiques, nous investissons dans le futur de l’environnement.

Nous pouvons tous faire partie de la mode circulaire et contribuer à une mode durable.

Nous réduisons les niveaux de pollution

Non seulement parce que nous ne jetons pas les vêtements que nous ne portons plus, mais aussi parce que ces derniers sont conçus selon des pratiques soucieuses de l’environnement, comme nous l’avons mentionné précédemment.

Comment puis-je contribuer à la mode circulaire ?

Nous pouvons tous contribuer à cette cause, dans une plus ou moins large mesure. S’il est vrai que beaucoup de personnes ne pourraient pas faire face aux coûts d’acquisition d’un vêtement fabriqué selon les paramètres de la mode circulaire, il existe néanmoins d’autres façons de collaborer.

Faire de l’upcycling ou un recyclage créatif

C’est une proposition qui permet de recycler des vêtements, mais avec une valeur ajoutée. Par exemple, à travers une broderie, une décoration, un imprimé ou de la dentelle qui change complètement leur aspect.

Ce point inclut aussi le fait de modifier un vêtement. Par exemple, transformer une robe en un ensemble de deux pièces, ou un jean en jupe. L’imagination et la créativité n’ont ici pas de limites.

Acheter en tant qu’investissement et non pour suivre la mode

Si nous avons l’opportunité d’acheter l’un de ces vêtements, nous devons nous dire qu’il s’agit d’un investissement à long terme et non d’un achat d’une saison que nous allons ensuite jeter.

Donner les vêtements que vous ne portez plus

Avec le changement de saison, nous pouvons apporter les vêtements qui ne nous servent plus à des centres de charité. Ils doivent néanmoins être en bon état pour que d’autres personnes puissent les porter pendant quelque temps. Beaucoup seront enchantées de recevoir ces vêtements.

Un don de vêtements.

Quand les vêtements sont en bon état, vous pouvez les donner à des personnes dans le besoin.

Les revendre sur des marchés

C’est l’une des façons les plus communes de participer au circuit de la mode circulaire. Il nous suffit de consulter les marchés d’objets usés ou d’occasion et d’y apporter ses vêtements pour les revendre ou les échanger contre d’autres avec les mêmes caractéristiques. Cet achat-vente peut être très bénéfique.

La mode circulaire, un style de vie

Ce concept est apparu en 2014 grâce à Anna Brismar, consultant de la société Green Strategy, alors qu’elle organisait un événement sur la mode durable. À partir de ce moment, des entrepreneurs, producteurs et consommateurs ont été invités à participer à la mode en faisant preuve de davantage de bienveillance vis-à-vis de la planète.

La mode circulaire ne devrait pas être qu’une simple tendance, mais un défi et une philosophie de vie. Si nous la pratiquions nous, nous ferions énormément de bien à la planète. Alors, prêt-e à adhérer à ce concept ?

Cela pourrait vous intéresser ...
5 conseils pour personnaliser les vêtements
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
5 conseils pour personnaliser les vêtements

Personnaliser les vêtements vous permet d'affirmer votre style tout en recyclant et en préservant la planète ! Découvrez quelques astuces !



  • Chae, Y., & Hinestroza, J. (2020). Building Circular Economy for Smart Textiles, Smart Clothing, and Future Wearables. Materials Circular Economy2(1), 1-4.
  • Cattermole, A. (2018). How the circular economy is changing fashion. AATCC Review18(2), 37-42.
  • Haverhals, L. M. (2021). Natural Recycled Super–Fibers: An Overview of a New Innovation to Recycle Cotton. Sustainable Textile and Fashion Value Chains, 23-34.
  • Gómez Fernández, R. (2019). Waste en moda: comprometidos con el medio ambiente.
  • Beltrán, B. (2019). Economía Circular, ¿ una nueva moda, o una necesidad?. Calidad: Revista mensual de la Asociación Española para la Calidad, (1), 1.
  • Pastor Inchauspe, I. (2018). La sostenibilidad de la cadena de suministro de la industria textil. Hacia una teoría de aproximación a la economía circular en el sector de la moda.