Qu’est-ce que la « momnésie » ou l’amnésie des mères ?

30 juin 2019
"Qu'est-ce que je venais faire dans la cuisine ?""J'ai un blanc." "Où sont mes clés ?". L'oubli est normal pendant la grossesse et après l'accouchement. Peut-on pour autant parler d'une amnésie des mères ?

Beaucoup de femmes se plaignent de leur mémoire, ou plutôt de leur perte de mémoire, lorsqu’elles deviennent enceintes. La momnésie, ou l’amnésie de la mère, est-elle un mythe ou une réalité ?

Différentes recherches, dont une publiée dans la revue Nature Neuroscience, ont mis en évidence l’existence de différents changements dans le cerveau des futures mères.

Ces restructurations commencent pendant la grossesse et sont encore observées durant les deux premières années suivant l’accouchement. Est-il vrai que les mères souffrent de momnésie ? Découvrons-le dans cet article.

La momnésie, l’amnésie des mères, est-elle réelle ?

Une grande proportion de femmes enceintes se disent plus distraites qu’à l’accoutumée. Perdre leur téléphone portable ou leurs clés, oublier d’acheter quelque chose au supermarché, de faire la cuisine ou de se rendre à un rendez-vous de travail sont quelques-unes des situations que ces femmes signalent comme « communes » pendant les deuxième et troisième trimestres de la grossesse.

Cette perte de mémoire est-elle liée à la grossesse ? La réalité est que le terme momnésie ou amnésie des mères n’a pas été inventé par la science, mais vient plutôt d’une forme d’argot anglo-saxon.

Les spécialistes admettent que certaines femmes présentent une perte de mémoire qui pourrait être liée à des changements hormonaux. Ce phénomène pourrait simplement être dûau fait de s’inquiéter de leur grossesse, laissant de côté des problèmes mineurs dans leur esprit. De plus, après l’accouchement, l’épuisement des mères pourrait causer ces petits oublis.

A ne pas manquer : Le syndrome de Wendy : prendre soin des autres en s’oubliant soi-même

Diminution de la matière grise chez les mères

femme en proie à la momnésie

Cette phrase sonne mal mais, selon une étude de l’Université de Deakin (Australie) publiée dans le Medical Journal of Australia, le volume de matière grise diminue pendant la grossesse. Les chercheurs ont examiné 20 études comparant les fonctions cognitives de 709 femmes enceintes et de 521 femmes non enceintes.

Les résultats ont montré que les femmes enceintes avaient des fonctions cognitives et de mémoire plus faibles que celles qui ne l’étaient pas. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour parler de l’existence réelle de l’amnésie des mères.

Les oublis d’une jeune maman

Bien que d’autres recherches soient nécessaires pour corroborer ou réfuter l’existence de la momnésie, une étude de 2010 a suggéré que les changements hormonaux subis par la future mère pourraient être responsables de la diminution de la mémoire.

De tels changements hormonaux aideraient la mère à s’adapter au besoin  de garder son enfant en vie et en bonne santé. Le cerveau est censé sélectionner les connexions les plus faibles et les éliminer afin de se concentrer sur ce qui est vraiment important. Dans ce cas, la connexion émotionnelle et la réponse aux besoins du bébé.

Lire aussi : Une alimentation saine, l’élément clé de votre grossesse

Qu’est-ce que la momnésie, l’amnésie des mères ?

femme enceinte qui boit un thé

Comme nous l’avons vu, il n’existe aucune donnée concluante qui puisse assurer que les femmes enceintes et les nouvelles mères souffrent d’une diminution de la mémoire. Cependant, de nombreuses femmes soutiennent que c’est le cas.

Les données d’une autre étude appuient l’hypothèse selon laquelle la grossesse affecterait la capacité des femmes d’accomplir certaines tâches. Il s’agit en particulier de celles liées à la mémoire spatiale.

Ces omissions pourraient être liées aux niveaux élevés d’hormones dans le corps de la future mère. Il s’agit surtout de la prolactine et de la progestérone. Regardons maintenant quelques situations communes qui se produisent habituellement chez celles qui souffrent de momnésie. Nous allons davantage observer celles liées à la mémoire spatiale mentionnée ci-dessus :

  • Mettre le linge à laver et oublier de l’accrocher
  • Ouvrir la porte et oublier les clés à l’extérieur
  • Aller au supermarché et ne pas se souvenir des achats à effectuer
  • Oublier les aliments dans le four ou ceux qui cuisent sur la gazinière, jusqu’à ce qu’ils brûlent
  • Vouloir faire quelque chose et oublier avant d’effectuer la tâche

Comment lutter contre la momnésie ?

Si vous avez l’impression d’être plus distraite depuis que vous êtes enceinte, ne vous inquiétez pas ! Cela arrive à beaucoup de femmes. Pour lutter contre l’amnésie des mères, nous vous conseillons de :

  • Prendre note de vos engagements et de ne pas aller faire vos courses sans une liste de courses.
  • Demander de l’aide : n’essayez pas de tout faire seule.
  • Essayer de vous reposer : nous savons que ce n’est pas facile quand vous avez un bébé à la maison, mais rappelez-vous que votre santé est plus importante qu’une maison brillante ! Dormez quand le bébé se repose également.
  • Profiter d’un peu de temps pour vous : demandez à votre partenaire de s’occuper du bébé pour que vous puissiez vous détendre. Faites quelque chose pour vous.
  • Faire de l’exercice.
  • Faire des puzzles ou des jeux de mémoire.
  • Avoir une alimentation équilibrée : votre cerveau a besoin de tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement.

Vous êtes-vous reconnue dans l’un ou l’autre des exemples que nous avons donnés ? Alors, vous expérimentez probablement une phase de momnésie. Bien que la science n’ait pas encore validé ce terme et que les données recueillies ne soient pas concluantes, la plupart des femmes soutiennent qu’il s’agit d’une réalité.

 

  • Sasha J Davies, Jarrad AG Lum, Helen Skouteris, Linda K Byrne and Melissa J Hayden. (2018).
    Cognitive impairment during pregnancy: a meta-analysis. https://www.mja.com.au/journal/2018/208/1/cognitive-impairment-during-pregnancy-meta-analysis
  • ScienceDirect. (2010). Giving birth to a new brain: Hormone exposures of pregnancy influence human memory. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0306453010000314
  • Shin, N.-Y., Bak, Y., Nah, Y., Han, S., Kim, D. J., Kim, S. J., … Lee, S.-K. (2018). Disturbed retrieval network and prospective memory decline in postpartum women. Scientific Reports, 8(1), 5476. https://doi.org/10.1038/s41598-018-23875-5
  • Endocrine Abstracts. (2010). Pregnancy adversely affects ability to recall previously seen spatial locations. https://www.endocrine-abstracts.org/ea/0021/ea0021p325.htm