Qu'est-ce que la reconstruction dentaire ?

Tout n'est pas perdu lorsqu'il s'agit de dents cassées par des coups ou des caries. Une reconstruction dentaire peut être la solution. Découvrez ici de quoi il s'agit.
Qu'est-ce que la reconstruction dentaire ?

Dernière mise à jour : 17 décembre, 2021

La forme et l’apparence des dents peuvent être affectées par diverses situations. Pour réparer des dents cassées ou malades, une reconstruction dentaire sera nécessaire. Cette procédure redonne aux dents leur santé et leur fonctionnalité.

Les caries sont souvent la principale cause de la destruction dentaire. Les traumatismes et les malformations peuvent également provoquer des défauts dentaires. Pourquoi une reconstruction dentaire est-elle nécessaire ? Nous vous disons tout ici à ce sujet.

Qu’est-ce qu’une reconstruction dentaire ?

La reconstruction dentaire est un traitement dentaire qui vise à récupérer l’anatomie perdue d’une dent. Elle diffère des plombages par la taille de la restauration. En effet, la reconstruction dentaire se fait sur des dents très détériorées qui ont perdu une grande partie de leur anatomie.

Pour réaliser une dent avec des caractéristiques similaires aux dents naturelles, différents matériaux peuvent être utilisés. De plus, il est souvent nécessaire de renforcer le traitement par l’utilisation de poteaux qui apportent soutien et stabilité.

Le type de reconstruction dentaire dépend en grande partie des caractéristiques et de la gravité du cas. Il peut concerner une seule dent ou plusieurs.

Homme chez le dentiste.
Une reconstruction dentaire est effectuée sur des dents abîmées. Son objectif est de récupérer l’anatomie de la dent.

Quand est-ce qu’une reconstruction dentaire est effectuée ?

Il existe de nombreuses situations qui peuvent amener le dentiste à opter pour une reconstruction dentaire. Le cas le plus fréquent est après un traitement de canal. Les autres situations sont les suivantes :

  • Caries très étendues. On observe une grande destruction de la couronne dentaire : il y a peu de tissu dentaire restant. Dans la plupart des cas, en plus d’éliminer les tissus cariés, un traitement de canal est effectué pour éviter les symptômes douloureux.
  • Fractures dentaires. La perte d’un fragment de dent à la suite d’un coup nécessite une reconstruction dentaire.
  • Besoins esthétiques. Les patients qui ont des dents tachées, malformées ou usées en raison de pathologies telles que le bruxisme peuvent nécessiter une reconstruction dentaire pour améliorer l’apparence de leur dentition.
  • Traitement de l’ATM. La restauration de la taille et de la forme des dents usées fait partie de l’approche des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire.


Quels types de reconstruction dentaire existe-t-il ?

Selon la gravité des dommages et le type d’affection, le dentiste choisira la technique qui permet d’obtenir une dent la plus naturelle et fonctionnelle possible. Il peut choisir parmi différents matériaux et concevoir la reconstruction dentaire de manière à ce qu’elle réponde aux besoins particuliers du patient. Les différentes méthodes peuvent être regroupées en deux grands groupes :

  • Reconstruction dentaire directe. Elle est réalisée par le dentiste en cabinet, directement sur la dent à restaurer. Généralement, une seule séance suffit. Elle est utilisée suite à des blessures peu graves ou peu étendues.
  • Reconstruction dentaire indirecte. Dans ce cas, une partie du processus se fait en laboratoire dentaire. Le dentiste prend des moules et des mesures qui sont ensuite envoyés au laboratoire. Plusieurs séances sont nécessaires, car la reconstruction doit être testée à plusieurs reprises jusqu’à sa mise en place définitive.

Les matériaux utilisés dans les deux cas dépendent des préférences et des possibilités du patient et des recommandations du professionnel. Découvrez dans les lignes suivantes les techniques de reconstruction dentaire les plus utilisées.

Composite

Le composite est le matériau utilisé pour les plombages dentaires. Il adhère à la structure de la dent et reproduit les caractéristiques originales de la dent avec une grande similitude. Il a la particularité d’être souple et doux, il est donc facile à manipuler.

Ce matériau permet au dentiste de donner la forme qu’il souhaite à la structure. Le matériau est ensuite durci par l’action d’une lumière spéciale. Il se décline en différentes teintes similaires à la dent. Il est ainsi possible de choisir la couleur qui ressemble le plus au reste des dents.

Avec toutes ces caractéristiques, la reconstruction dentaire passe inaperçue et le sourire paraît homogène et naturel. C’est un traitement direct qui peut être utilisé aussi bien sur les dents antérieures que postérieures. En général, ce traitement est choisi dans les cas les plus bénins, dans lesquels la destruction de la dent est partielle, puisqu’il faut qu’il reste de la dent pour que le matériau puisse adhérer.

Facettes dentaires

Les facettes dentaires sont un type de reconstruction dentaire souvent effectuée à des fins esthétiques. C’est une procédure simple qui permet de donner aux dents une excellente apparence en une seule journée. Elle est particulièrement utile pour couvrir les taches et les obturations anciennes et pigmentées. Elle est également utilisée pour réparer les dents cassées.

Elle consiste à coller un revêtement en résine ou en céramique sur la face avant de la dent. Pour cela, une usure minimale est faite sur la dent, puis la facette est posée. Une autre alternative consiste à cimenter une facette préformée achetée et adaptée au sourire du patient.

Incrustations dentaires

Les incrustations dentaires sont utilisées dans les cas où les dommages dentaires sont plus importants. La destruction des dents est plus sévère, donc l’utilisation directe de composite n’est pas possible.

Elles sont utilisées dans les dents postérieures. Les matériaux avec lesquels elles sont fabriquées sont le zirconium ou la céramique, qui donnent des résultats résistants et naturels.

C’est une méthode indirecte, car elles sont préparées dans un laboratoire dentaire. La dent obtenue à partir des moules du patient est collée sur l’élément dentaire, en restaurant l’anatomie perdue. On distingue trois types d’incrustation selon les faces de la dent qu’ils recouvrent :

  • Incrustation inlay. Elle n’occupe que l’intérieur de la dent sans affecter la hauteur ni dépasser les surfaces proximales.
  • Incrustation onlay. Elle couvre la face occlusale et un ou les deux côtés de la dent, affectant au moins une cuspide, mais pas toutes.
  • Incrustation overlay. Elle couvre toutes les cuspides de la face occlusale de la dent.

Couronnes

Parfois, la meilleure option pour reconstruire une dent détruite est d’utiliser des couronnes ou des coiffes dentaires. Cette alternative permet d’obtenir une bonne finition tout en offrant résistance et stabilité.

Il s’agit d’une sorte de capsule qui recouvre la dent. Elle protège les parois fragilisées et prévient leur rupture. Les couronnes peuvent être placées sur des dents vitales ou avec des canaux radiculaires.

Les dents doivent être sculptées et usées au préalable. Pour cette raison, cette méthode est utilisée sur les dents endodontiques, car souvent l’usure faite finit par affecter la pulpe, provoquant une gêne.

Les couronnes dentaires peuvent être constituées de différents matériaux, en fonction des besoins du patient et du secteur de la bouche où elles sont placées. Elles peuvent être en céramique, en métal ou consister en une combinaison de ces matériaux.

Dans les cas où les restes dentaires sont très rares, l’utilisation de couronnes est associée à l’introduction d’un tenon coulé ou d’un tenon en fibre de verre à l’intérieur de la dent. Cette structure solide offre fermeté, résistance, stabilité et soutien à la reconstruction dentaire. Pour cela, la dent doit avoir subi un traitement de canal antérieur.

Dans tous les cas, pour effectuer ce type de traitement, plusieurs rendez-vous chez le dentiste sont nécessaires. Plusieurs séances sont nécessaires pour les cas de figure suivants :

  • Réalisation d’endodontie
  • Placement des boulons (si nécessaire)
  • Prise de moules
  • Examens de la couronne envoyés par le laboratoire
  • Cimentation finale

Cette technique peut également être utilisée pour réhabiliter une ou plusieurs dents manquantes. Et ce, grâce à la mise en place d’un bridge dentaire.

Une femme qui se fait poser une couronne.
La pose de couronnes dentaires contribue à récupérer la fonctionnalité des dents.

Les soins après une reconstruction dentaire

Une fois la reconstruction dentaire réalisée, le dentiste peut indiquer quelques lignes directrices pour une meilleure période postopératoire. Avec ces soins, meilleure seront l’adhérence et l’adaptation de la nouvelle structure à la bouche.

Certains patients présentent une douleur ou une sensibilité à la fin des effets de l’anesthésie, notamment dans les cas où les dents ont été usées et sculptées. C’est pourquoi le dentiste prescrit généralement des analgésiques et des anti-inflammatoires qui réduisent les symptômes. Dans tous les cas, cet inconfort disparaîtra au fil des jours.

Il est fréquent de ressentir une gêne ou la sensation d’un corps étranger dans la bouche. Il faudra quelques jours pour s’habituer à la texture et à la présence du nouvel élément.

Si la reconstruction dentaire entre en contact avant le reste des dents, il sera nécessaire de consulter le dentiste. Dans de tels cas, il est nécessaire d’abraser certaines zones pour assurer une occlusion harmonieuse et équilibrée.

Une alimentation molle durant les premiers jours évite de surcharger la reconstruction dentaire et garantit sa pérennité en bouche. Cela accordera un temps suffisant à la cimentation pour terminer le processus d’adhésion.

L’hygiène dentaire doit être maintenue, mais en douceur. L’utilisation de bains de bouche aidera à prévenir la croissance de bactéries et la fuite de germes à travers les dents reconstruites.

Des contrôles postopératoires selon les recommandations du dentiste seront nécessaires. Le professionnel pourra ainsi évaluer les résultats du traitement, le processus de récupération et l’adaptation des tissus. Les visites de routine lui permettront de corriger les défauts survenus et d’éviter des problèmes futurs.



Un traitement conservateur

Une reconstruction dentaire ne permet pas seulement de résoudre des caries ou des fractures dentaires. Elle améliore l’esthétique du sourire et apporte au patient sécurité et confiance.

L’un des grands avantages de ce traitement dentaire est son aspect conservateur. C’est-à-dire qu’il permet de reconstruire des dents très abîmées pour éviter leur extraction. Cela réduit le besoin de thérapies plus invasives, telles que les chirurgies ou la pose d’implants.

D’autre part, la préservation des dents naturelles en bouche permet à l’élément dentaire d’être de nouveau fonctionnel. Mâcher et recevoir les forces occlusales dans une structure appropriée empêche la détérioration et l’usure des autres tissus voisins. C’est ainsi que l’on évite la résorption osseuse par exemple.

Grâce aux avancées technologiques, les reconstructions dentaires sont aujourd’hui de haute qualité, et peuvent durer plusieurs années. Il est possible de retrouver le sourire avec un traitement conservateur et peu invasif.

This might interest you...
Combien de temps dure le blanchiment des dents ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Combien de temps dure le blanchiment des dents ?

Il existe différentes méthodes de blanchiment des dents pour obtenir un sourire plus éclatant. Nous vous présentons ici les plus courantes.



  • Rosas, D., Chaple Gil, A. M., Fernández, E., & Jorquera, G. (2019). Prevalencia e intensidad de sensibilidad posoperatoria durante el tratamiento de prótesis fija. Revista Cubana de Estomatología56(3).
  • Requena Pérez, A. X. (2019). Restauración de diente endodonciado con prótesis fija unitaria (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Vivas Mancha, J. L. (2019). Incrustación estética tipo Onlay con resina compuesta.
  • Febres Ramos, L. A. (2020). Incrustación Inlay con ceromero reporte de un caso clínico.
  • Lopez Yauri, L. (2019). Incrustación inlay indirecto de resina.
  • Proaño Álava, M. N. (2018). Evaluación clínica de incrustaciones inlay y onlay cementadas en pacientes de la clínica UCSG semestre A-2018.
  • Toapanta Luna, J. P. (2021). USO DE CARILLAS DENTALES PARA LOS TRATAMIENTOS ODONTOLÓGICOS ESTÉTICOS.
  • Yánez Aguilar, P. A. (2019). Procedimiento y técnicas de las carillas dentales directas de resina compuesta (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología.).
  • Argento, M., Lopez, J. I. Z., Sabater, A. P., & Vella, G. (2019). Nuevo enfoque en la modelación del composite dental en la práctica clínica mediante una nueva concepción en la estratificación. RCOE: Revista del Ilustre Consejo General de Colegios de Odontólogos y Estomatólogos de España24(4), 123-138.
  • Dávila Quiñonez, L. A. (2021). Restauración de resina compuesta en dientes anteriores (Master’s thesis).
  • Lozano Chiluiza, K. E. (2021). Reabsorción ósea en edentulismo (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).