Qu’est-ce que la rupture de la coiffe des rotateurs ?

27 novembre 2019
La rupture de la coiffe des rotateurs provoque de la douleur et limite les mouvements de l'épaule. Voyons en quoi elle consiste et découvrons les causes de cette blessure.

La rupture de la coiffe des rotateurs est une pathologie qui affecte très souvent l’épaule chez les personnes d’âge moyen. C’est l’une des principales causes de douleurs à l’épaule aujourd’hui.

La coiffe des rotateurs est un groupe de muscles et de tendons attachés aux os de l’épaule. Ils sont responsables du maintien de la stabilité de cette articulation et qu’elle soit capable d’effectuer tous les mouvements correctement.

Malheureusement, l’épaule est une partie du corps qui a tendance à souffrir et à causer de nombreux inconforts. En réalité, une blessure dans cette région est très invalidante et douloureuse. C’est pourquoi cet article explique tout ce que vous devez savoir sur la rupture de la coiffe des rotateurs.

En quoi consiste la rupture de la coiffe des rotateurs ?

Radiographie de l'épaule localisant la rupture de la coiffe des rotateurs

La rupture de la coiffe des rotateurs est une pathologie qui touche environ 4 personnes sur 100 000 par an. Il est important de noter que son incidence augmente avec l’âge ; en réalité, la plupart des personnes qui en souffrent ont entre 50 et 60 ans.

Ceci est dû au fait que les blessures à cette articulation sont davantage liées au passage du temps et à la détérioration. Contrairement à d’autres pathologies articulaires, les coups causent rarement ce problème.

La plupart des cas de rupture de la coiffe des rotateurs surviennent chez des personnes qui effectuent continuellement des mouvements de l’épaule dans leur travail ou leur profession. Par exemple, elle a tendance à apparaître chez les athlètes, les menuisiers ou les peintres.

Qu’est-ce que la coiffe des rotateurs ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, la coiffe des rotateurs est un ensemble de muscles et de tendons. Ils entourent tous l’articulation et maintiennent l’os du bras (humérus) en place.

Ils permettent également de réaliser des mouvements appropriés des bras, comme la rotation et l’élévation des bras. Ces muscles sont petits, mais ils rendent les mouvements précis et coordonnés. Les muscles sont :

  • Supraspineux
  • Sous-scapulaire
  • Infra-épineux
  • Grand rond

De tous, celui qui a le plus tendance à se blesser est le tendon supraspineux. Celui-ci est chargé de l’élévation latérale du bras, donc lorsqu’il est blessé, ce mouvement devient douloureux et difficile.

Quelles sont les causes de la rupture de la coiffe des rotateurs ?

Normalement, la rupture de la coiffe des rotateurs est causée par l’usure du tendon due à une utilisation répétée. Par exemple, lorsque vous soulevez des objets lourds ou lorsque vous gardez le bras en l’air pendant une longue période.

Cependant, elle peut aussi survenir à la suite d’une blessure soudaine. C’est moins fréquent, mais parfois une chute ou un mouvement soudain peut en être la cause. Toutefois, les facteurs de risque les plus courants de rupture de la coiffe des rotateurs sont :

  • Age : comme nous l’avons mentionné auparavant, cette blessure touche principalement les personnes âgées de 50 à 60 ans
  • Certains emplois, comme la menuiserie ou la construction : la raison en est que ce sont des professions dans lesquelles des mouvements répétitifs sont constamment exécutés
  • Sports comme le tennis ou le baseball
  • Antécédents familiaux ou personnels
Un homme souffrant d'une rupture de la coiffe des rotateurs

Cet article peut aussi vous intéresser : 3 exercices avec des haltères pour renforcer les épaules

Quels sont les symptômes d’une rupture de la coiffe des rotateurs ?

Les symptômes se manifestent en fonction de la gravité de la blessure. Néanmoins, le symptôme prédominant est la douleur à l’épaule. De même, tous les mouvements de cette articulation sont limités.

Certaines personnes ont souvent des difficultés à dormir. En réalité, il leur est presque impossible de dormir de ce côté-là. De plus, toutes les tâches d’hygiène telles que se peigner, s’habiller ou se laver deviennent de plus en plus compliquées.

Si la rupture de la coiffe des rotateurs n’est pas traitée à temps, elle peut entraîner de graves complications. Si on ne peut bouger son bras correctement, il peut s’affaiblir et ne plus pouvoir bouger. Cela rend également le traitement un peu compliqué. Une trop grande immobilisation de cette articulation peut entraîner une atteinte chronique de l’épaule.

Vous aimerez peut-être : Exercices pour soulager la tendinite de l’épaule

Comment la rupture est-elle diagnostiquée ?

Tout d’abord, pour diagnostiquer la rupture de la coiffe des rotateurs, le médecin procédera à un examen physique. Au cours de cet examen, le médecin examinera la capacité de bouger, la force et la douleur dans l’articulation.

Des examens complémentaires tels que l’échographie ou l’IRM sont souvent utilisés. L’échographie permet d’évaluer les tendons et les muscles pendant le mouvement. C’est aussi un test abordable et non invasif.

En conclusion

La rupture de la coiffe des rotateurs est une affection qui touche fréquemment les personnes d’âge moyen. C’est une blessure très invalidante, il est donc important que si vous souffrez de l’un des symptômes, de consulter un médecin dès que possible.

 

  • Giangarra, C. E., & Manske, R. C. (n.d.). Clinical orthopaedic rehabilitation : a team approach.
  • Máximo, J., & Acevedo, G. (n.d.). El manguito de los rotadores (Vol. 10). Retrieved from www.medigraphic.org.mx
  • Desgarres del manguito de los rotadores (Rotator Cuff Tears) – OrthoInfo – AAOS. (n.d.). Retrieved September 3, 2019, from https://orthoinfo.aaos.org/es/diseases–conditions/desgarres-del-manguito-de-los-rotadores-rotator-cuff-tears/