Qu'est-ce que le bruxisme et comment le détecter ?

Le bruxisme peut être diurne ou nocturne. Dans les deux cas, les symptômes sont similaires. Toutefois, les causes peuvent être différentes. En quoi consiste ce trouble et comment le traiter ?
Qu'est-ce que le bruxisme et comment le détecter ?

Dernière mise à jour : 04 avril, 2021

De nombreuses personnes se réveillent chaque jour avec des douleurs dans les muscles du visage ou de la tête. Sans s’en rendre compte, elles serrent la mâchoire et grincent des dents, surtout pendant le sommeil. Avez-vous déjà entendu parler du bruxisme ? Nous souhaitons aujourd’hui aborder ce trouble ennuyeux.

Qu’est-ce que le bruxisme ?

Selon une publication du Journal of International Oral Health, le bruxisme fait référence à un problème de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM), qui se situe entre l’os temporal et la mâchoire, et facilite son mouvement.

Ce mouvement comprend l’ouverture et la fermeture de la mâchoire ainsi que ses mouvements latéraux. Cette articulation est liée à l’occlusion dentaire et au système neuromusculaire, rendant possible les fonctions de mastication, de déglutition et de phonation.

Le trouble de cette articulation se caractérise par l’altération des muscles mandibulaires et des structures adjacentes. Cela provoque alors des dommages à l’articulation et à la musculature qui relie la mâchoire avec l’os temporal.

Par ailleurs, l’union entre le disque cartilagineux et la partie de l’os de la mâchoire qui s’articule avec lui (condyle) est compromise à divers degrés de sévérité. Cela marque l’évolution des différentes phases de la pathologie.

Parmi les causes les plus fréquentes de cette maladie, nous pouvons citer :

  • Douleur musculaire.
  • Asymétrie du squelette.
  • Arthrite.
  • Troubles dégénératifs.
  • Maladies inflammatoires des articulations temporo-mandibulaires.
  • Stress.
  • Malocclusion.
Un homme souffrant de bruxisme.

“Le bruxisme peut entraîner des douleurs au niveau des muscles du visage ainsi qu’une usure des dents. Il est également associé à une sensibilité dans les dents, des maux de tête et des tensions.”

Symptômes

Les symptômes du bruxisme peuvent varier d’un patient à l’autre. Cependant, certains sont caractéristiques de cette pathologie et facilitent son diagnostic. Selon les données de la Clinique Mayo, les manifestations cliniques comprennent :

  • Maux de tête et de nuque constants.
  • Douleurs dans les muscles faciaux ou usure dentaire.
  • Grincement ou serrement des dents.
  • Dents aplaties, fracturées, fêlées ou fendues.
  • Sensibilité dentaire.
  • Douleur semblable à une otite, sans la présence de l’otite.
  • Morsure de l’intérieur de la joue.
  • Altérations du sommeil.

Comment détecter le bruxisme ?

Afin de réaliser un diagnostic précis du bruxisme, il est nécessaire d’effectuer plusieurs examens. Cela comprend des modèles articulés de la cavité orale, des radiographies et des résonnances magnétiques. En général, ils permettent d’évaluer la capture discale-condylienne.

Une fois que le problème est détecté, il est primordial de commencer un traitement. Faute de quoi cette condition peut réduire la qualité de vie du patient et augmenter le risque de complications plus graves. L’approche de cette maladie peut se compliquer avec le temps si elle n’est pas traitée correctement. Il est donc essentiel de consulter un dentiste dès les premiers signes.

Types de bruxisme

Cette pathologie peut être de type diurne ou nocturne. Les deux types peuvent avoir des symptômes similaires.

  • Le bruxisme diurne est relié aux stimulus externes de type psychosocial ou environnemental.
  • Le bruxisme nocturne est un trouble musculaire qui provoque des mouvements mandibulaires ainsi que le grincement des dents pendant les heures de sommeil à travers un rythme involontaire.

Comment traiter le bruxisme ?

Une information publiée dans National Center for biotechnology Information suggère que la gestion du bruxisme varie en fonction des facteurs déclencheurs. Par conséquent, la première chose à faire est un diagnostic. Une fois que le professionnel a détecté le problème, il peut y remédier grâce aux traitements suivants :

Médicaments anti-inflammatoires

L’une des options les plus classiques est la prise de médicaments. Parmi les plus utilisés pour traiter le bruxisme, nous trouvons les analgésiques ou les anti-inflammatoires qui aident à diminuer l’inflammation et les douleurs propres à cette pathologie.

Une main avec des médicaments dedans.

“Les anti-inflammatoires s’utilisent généralement comme traitement contre le bruxisme. Toutefois, d’autres options thérapeutiques sont nécessaires pour corriger cette condition.”

Orthèse orale

Ce dispositif a pour objectif de repositionner les condyles dans leur position de relation centrique et de détendre les muscles progressivement. Il diminue également la tendance au bruxisme et protège les dents des dommagesaméliorant ainsi la qualité du sommeil.

L’orthèse est fabriquée sur mesure pour chaque patient et se porte la nuit. Il s’agit du seul traitement qui peut corriger de façon définitive les symptômes du bruxisme.

Consulter un physiothérapeute

Grâce à l’aide d’un physiothérapeute, il est possible d’exercer un ensemble de procédures visant à récupérer la fonction des structures mobiles, à travers l’usage de mouvements thérapeutiques. L’objectif est de détendre les muscles masticateurs et d’éliminer d’éventuelles contractures.

Conclusion…

Le bruxisme peut causer des problèmes dentaires, en plus des maux de tête, de la tension, des douleurs musculaires, entre autres. En cas de soupçon, il est fortement conseillé de consulter un médecin et un dentiste car le diagnostic est essentiel pour mettre en place un traitement efficace.

Cela pourrait vous intéresser ...
Bruxisme : un trouble psychosomatique
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Bruxisme : un trouble psychosomatique

Dans cet article, nous allons vous en dire plus sur le bruxisme, ce trouble psychosomatique qui vaut la peine d'être analysé.



  • Reddy SV, Kumar MP, Sravanthi D, Mohsin AH, Anuhya V. Bruxism: a literature review. J Int Oral Health. 2014;6(6):105–109.
  • Lal SJ, Weber KK. Bruxism Management. [Updated 2019 Mar 13]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK482466/
  • Murali RV, Rangarajan P, Mounissamy A. Bruxism: Conceptual discussion and review. J Pharm Bioallied Sci. 2015;7(Suppl 1):S265–S270. doi:10.4103/0975-7406.155948
  • Guaita M, Högl B. Current Treatments of Bruxism. Curr Treat Options Neurol. 2016;18(2):10. doi:10.1007/s11940-016-0396-3
  • Wieckiewicz M, Paradowska-Stolarz A, Wieckiewicz W. Psychosocial aspects of bruxism: the most paramount factor influencing teeth grinding. Biomed Res Int. 2014;2014:469187. doi:10.1155/2014/469187