Qu’est-ce qu’un herpès labial ?

3 janvier 2020
L'herpès labial est une infection contagieuse qui se traite avec des produits ou des médicaments antiviraux. Son symptôme caractéristique est la présence de cloques sur les lèvres, les gencives ou toute autre partie de la bouche.

L’herpès labial est une infection qui peut avoir lieu sur les lèvres, les gencives ou la bouche en général. Il est produit par le virus de l’herpès simple. La lésion est généralement vésiculeuse avec de petites ampoules. Par ailleurs, il existe 2 souches de ce virus, le HSV-1 qui cause l’herpès labial, et le HSV-2 qui entraîne l’herpès génital.

Selonl’information contenue dans BMJ Clinical Evidence, entre 20 et 40% des adultes sont touchés à un moment donné. Cependant, l’infection primaire se produit généralement au cours de l’enfance et on pense que le virus reste latent dans le ganglion trigéminé.

Les causes de l’herpès labial

Après avoir surmonté les symptômes de la première infection, le virus reste en léthargie dans l’organisme. Lorsqu’il redevient actif, il produit à nouveau des lésions vésiculeuses, appelées boutons de fièvre.

La contamination de ce virus est très facile lors de la présence des lésions. En effet, il suffit d’un contact physique avec une autre personne pour que la propagation ait lieu. Il ne s’agit pas d’un virus héréditaire.

De même, l’utilisation d’objets qui ont été en contact avec la lésion peut entraîner une contamination. Par exemple, des lames de rasoir, une serviette, un rouge à lèvres, etc. Selon l’OMSenviron 3700 millions d’individus de moins de 50 ans sont infectés dans le monde.

Un herpès labial chez un enfant

Les facteurs de risques

Certains facteurs favorisent l’apparition de ce virus chez certaines personnes, comme par exemple :

  • Individus avec un système immunitaire faible
  • Maladies immunitaires, telles que le VIH/SIDA
  • Personnes qui présentent des brûluresgraves
  • Patients qui suivent un traitement de chimiothérapie
  • Certaines personnes qui suivent un traitement médicamenteux pour prévenir le rejet d’une greffe

Découvrez également : Herpès chez l’enfant : 6 remèdes pour le combattre

Symptômes de l’herpès labial

Ils peuvent être légers ou graves, en fonction de chacun. L’herpès peut même être asymptomatique. Les premiers symptômes apparaissent généralement après 1-2 semaines suivant la contamination. Ils s’étalent normalement entre 7 et 15 jours.

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • Démangeaisons dans la zone de la lésion
  • Chaleur locale
  • Apparition d’ampoules : elles surviennent généralement à la jonction entre la lèvre et la peau
  • Picotement dans la région près des lèvres, habituellement avant l’arrivée de la lésion
  • Gonflement des lèvres
  • Suintement et formation de croûtes: les ampoules peuvent s’unir et exploser, sécrétant ainsi un liquide et formant une croûte supplémentaire

On peut également observer une gêne dans la gorge ou une inflammation des ganglions lymphatiquesLes zones où l’herpès apparaît couramment sont :

  • Gorge
  • Lèvres
  • Gencives
  • Bouche
  • Nez
Une femme avec un herpès labial

Pour quelles raisons l’herpès labial survient-il ?

Après la première contamination du virus, il peut réapparaître pour diverses raisons. Par exemple :

  • Baisse des défenses immunitaires
  • Stress
  • Bains de soleil excessifs
  • Menstruation
  • Changements hormonaux
  • Fièvre

Tests pour détecter le virus

En cas d’herpès très récurrent, ou de lésions plus grandes que la normale, on procède généralement à différents tests. Le plus courant est une culture virologique des vésicules dans la phase initiale de la maladie.

Lisez aussi : Le zona : causes et symptômes de la maladie

Traitement de l’herpès labial

Afin de pouvoir traiter cette pathologie, on peut faire appel à 2 types de traitement. Le traitement topique, qui se base sur l’application d’une crème antivirale sur la zone. Ce traitement est efficace s’il s’applique dès les premières gênes.

S’il est nécessaire d’administrer des médicaments au niveau systémique, les mêmes médicaments antiviraux sont utilisés mais s’administrent sous forme de comprimés.Les plus souvent employés sont :

  • Acyclovir
  • Famciclovir
  • Valaciclovir

Par ailleurs, des traitements tels que les analgésiques peuvent également être utilisés pour éviter le mal-être. Outre la consommation de médicaments, il existe aussi des conseils qui peuvent améliorer ou prévenir l’herpès labial :

  • Eviter de partager les ustensiles des personnes atteintes
  • Utiliser un baume à lèvres pour éviter qu’elles ne sèchent
  • Manger sainement
  • Eviter les baisers

En bref…

L’herpès labial est une infection hautement contagieuse provoquée par le virus de l’herpès simple. Bien que la première infection ait lieu pendant l’enfance, il peut réapparaître à l’âge adulte pour diverses raisons. Enfin, des antiviraux sont nécessaires pour le traiter.

 

  • Opstelten, W., Neven, A. K., & Eekhof, J. (2008, December). Treatment and prevention of herpes labialis. Canadian Family Physician.
  • Fatahzadeh, M., & Schwartz, R. A. (2007, November). Human herpes simplex labialis. Clinical and Experimental Dermatology. https://doi.org/10.1111/j.1365-2230.2007.02473.x
  • Chi, C. C., Wang, S. H., Delamere, F. M., Wojnarowska, F., Peters, M. C., & Kanjirath, P. P. (2015, August 7). Interventions for prevention of herpes simplex labialis (cold sores on the lips). Cochrane Database of Systematic Reviews. John Wiley and Sons Ltd. https://doi.org/10.1002/14651858.CD010095.pub2
  • Worrall, G. (2006). Herpes labialis. BMJ Clinical Evidence. https://doi.org/10.1056/NEJMicm063204
  • Cunningham, A., Griffiths, P., Leone, P., Mindel, A., Patel, R., Stanberry, L., & Whitley, R. (2012, January). Current management and recommendations for access to antiviral therapy of herpes labialis. Journal of Clinical Virology. https://doi.org/10.1016/j.jcv.2011.08.003