Rasagiline : présentation et indications

5 décembre 2019
De nos jours, on ignore les mécanismes d'action précis de la rasagiline. On pense que ses effets pourraient être liés à son activité inhibitrice de la MAO-B, ce qui entraînerait une augmentation des taux de dopamine extracellulaire.

La rasagiline est un médicament qui appartient à la famille des inhibiteurs irréversibles de l’enzyme monoamine oxydase (MAO). Il peut être utilisé en monothérapie ou comme traitement auxiliaire pour le traitement de la maladie de Parkinson. Lorsque la maladie est plus avancée, elle est utilisée en association avec d’autres médicaments.

Bien que nous le verrons plus loin et plus en détail, il faut noter que la rasagiline est sélective de la MAO type B par opposition au type A. Il en résulte une augmentation des substances naturelles dans le cerveau, comme les monoamines.

D’autre part, ce médicament se présente sous forme de comprimés à administrer par voie orale. Le dosage est habituellement une fois par jour, avec ou sans nourriture.

La rasagiline a de meilleures propriétés neuroprotectrices que les autres médicaments utilisés pour la même indication, comme la sélégiline. La raison en est que ce dernier médicament est métabolisé en une substance toxique et pas la rasagiline.

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson chez les personnes âgées peut être traitée grâce à la Rasagiline

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui affecte le système nerveux. Il s’agit de la deuxième maladie la plus répandue, après la maladie d’Alzheimer, elle fait partie des troubles du mouvement.

C’est une maladie qui se caractérise par la perte de neurones dans la substance noire, une structure qui se trouve dans la partie moyenne du cerveau. Lorsque l’on perd de la substance noire, les niveaux de dopamine diminuent considérablement. La dopamine est un neurotransmetteur nécessaire à la transmission de l’information du cerveau au reste du corps pour la réalisation de mouvements.

De cette façon, faute d’avoir assez de dopamine, qui est l’une des monoamines du cerveau, cette transmission est affectée et, avec elle, le contrôle des mouvements par le patient. Tout cela déclenche une série de symptômes moteurs tels que tremblements au repos ou rigidité.

Quelles sont les causes de la maladie de Parkinson ?

Bien qu’un certain nombre de facteurs soient connus pour favoriser le développement de ce trouble, la cause exacte de celui-ci n’est pas encore connue. Les facteurs contributifs sont notamment les suivants :

  • L’âge : il s’agit d’un facteur de risque évident. La maladie commence habituellement entre 50 et 60 ans. Si elle survient avant l’âge de 50 ans, on l’appelle la maladie de Parkinson précoce
  • La génétique : 90 % des cas de maladie de Parkinson ne sont pas liés à un trouble génétique. Cependant, 15-25 % des patients ont un parent qui l’a développé
  • Les facteurs environnementaux : la consommation continue d’eau de puits ou l’exposition aux pesticides et aux herbicides peuvent être des facteurs de risque pour le développement de cette maladie

Cet article pourrait également vous intéresser : 7 signaux qui vous aideront à savoir si vous souffrez de la maladie de Parkinson

Comment la rasagiline affecte-t-elle l’organisme ?

La maladie de Parkinson et les neurones

La rasagiline, comme nous l’avons vu, est un médicament qui inhibe la monoamine oxydase B. Cette enzyme se trouve dans les mitochondries des cellules des terminaisons nerveuses de l’organisme, en particulier dans le cerveau, le foie et la muqueuse intestinale.

La MAO régule la dégradation des catécholamines, telles que la dopamine et la sérotonine du système nerveux central et des tissus périphériques. Dans le cerveau, la MAO prédominante est de type B.

Aujourd’hui, les mécanismes d’action précis de ce médicament sont inconnus. On croit que ses effets pourraient être liés à son activité inhibitrice de la MAO-B. Cela entraînerait une augmentation des taux de dopamine extracellulaire.

L’augmentation des concentrations de dopamine et, par conséquent, de l’activité dopaminergique est probablement responsable des effets bénéfiques de la rasagiline observés dans les modèles de dysfonctionnement moteur dopaminergique.

Lisez aussi : 6 exercices pour le cerveau

Conclusion sur la rasagiline

La rasagiline est un médicament utilisé pour traiter la maladie de Parkinson. Il se présente sous forme de comprimés pour une administration orale. On recommande de le prendre toujours à la même heure, avec ou sans nourriture.

En outre, suivez toujours les instructions de votre médecin et consultez-le si vous avez des doutes. Quoiqu’il en soit, vous ne devriez pas diminuer la dose ou la fréquence de prise par vous-même. Une mauvaise utilisation de ce médicament peut avoir de graves conséquences sur la santé.

 

  • Linazasoro, G. (2008). Rasagilina en la enfermedad de Parkinson. Neurologia.
  • Pagonabarraga, J., & Kulisevsky, J. (2010). Rasagilina: Eficacia y protección en la enfermedad de Parkinson. Revista de Neurologia.
  • Pagonabarraga, J., & Rodríguez-Oroz, M. C. (2013). Rasagilina en monoterapia en pacientes en fases tempranas de la enfermedad de Parkinson y en terapia combinada y coadyuvante a levodopa en fases moderada y avanzada. Revista de Neurologia.