Recette de pain maison au seigle et à l’épeautre

19 juin 2019
Cette recette vous intéresse ? Apprenez donc à la préparer !

Le pain au blé est un aliment fondamental au sein de nombreux foyers. Toutefois, bon nombre de personnes ont commencé à éviter d’en consommer car sa teneur en farines raffinées, en amidons et en sodium n’en font pas l’option la plus saine. Voulez-vous essayer une autre alternative ? Découvrez dans cet article comment faire un pain maison au seigle et à l’épeautre.

Contrairement au pain blanc raffiné, cette recette se compose d’ingrédients complets qui conservent leurs propriétés. Le seigle et l’épeautre sont tous les deux des sources importantes de fibres alimentaires, d’antioxydants et de vitamines B qui favorisent le bien-être. N’attendez pas avant d’essayer !

Les bienfaits du pain maison au seigle et à l’épeautre

Les recettes qui remplacent le pain au blé traditionnel sont en hausse. Par conséquent, nous avons maintenant une grande variété d’alternatives qui nous permettent de profiter de cet aliment. Le pain maison au seigle et à l’épeautre est l’une de ces options que vous pouvez préparer chez vous.

Les ingrédients se trouvent facilement et les étapes de la préparation sont relativement simples. Mieux encore, cette recette peut être inclue dans la plupart des régimes car elle est facile à digérer et regorge de nutriments bénéfiques pour la santé et le poids.

Lisez également : Délicieuse recette de pain de campagne

Les avantages du seigle

recette de pain maison au seigle et à l'épeautre

Le seigle fait partie des aliments qui ont gagné la réputation d’être une bonne alternative aux céréales raffinées. D’un point de vue nutritionnel, il se distingue par son apport important en fer. En effet, il couvre jusqu’à 18% des besoins journaliers.

Il contient également davantage de phosphore, de magnésium, de vitamines B et de fibres alimentaires que les autres aliments ayant des caractéristiques similaires. Par ailleurs, le seigle fournit de l’énergie grâce aux glucides qui, contrairement aux glucides raffinés, ne produisent pas de pics de glycémie élevés.

Cette céréale contient, parmi d’autres choses, de la lysine, un acide aminé qui n’est pas présent dans les autres céréales. Sa teneur est graisses est relativement faible (seulement 1,7%) et elle apporte des antioxydants qui aident à lutter contre le stress oxydatif. D’autres bienfaits du seigle sont :

  • Protection contre les maladies cardiovasculaires
  • Amélioration de la digestion
  • Lutte contre le cholestérol élevé
  • Réduction du risque de diabète
  • Indication particulière dans le cadre des régimes amincissants

Les avantages de l’épeautre

recette de pain maison au seigle et à l'épeautre

L’épeautre se démarque par sa haute teneur en glucides, protéines, vitamines et minéraux. Cette céréale est plus facile à digérer que le blé commun et son indice glycémique est faible. Il s’agit donc de l’aliment idéal pour les personnes atteintes de diabète ou de troubles métaboliques. Dans les détails, l’épeautre se compose de :

  • Jusqu’à 75% de glucides
  • Environ 15% de protéines
  • 5% de graisses
  • Fibres alimentaires
  • Vitamines B1 et B2
  • Minéraux tels que le calcium, le magnésium, le phosphore et le potassium

De même que le seigle, l’épeautre contient de la lysine. C’est un acide aminé que l’organisme ne synthétise pas seul et dont l’assimilation est cruciale pour améliorer l’absorption du calcium, produire des hormones et renforcer le système immunitaire.

Lisez également : 2 recettes pour préparer un pain à faible teneur en glucides

Comment préparer un pain maison au seigle et à l’épeautre ?

 

Le pain maison au seigle et à l’épeautre est une option succulente à déguster au petit-déjeuner ou sous forme de collation. On peut même le consommer en accompagnement de soupes ou de pâtes lors des repas principaux. Vous pouvez également le congeler en tranches pour le griller plus tard. Êtes-vous prêt ?

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1/2 tasse de farine de seigle intégral (100 g)
  • 2 tasses de farine d’épeautre complet (400 g)
  • 1 cuillère à soupe de levure fraîche (20 g)
  • 1 cuillère à café de sel (7 g)

Préparation

  • Pour commencer, faites chauffer un peu d’eau et diluez la levure.
  • Ajoutez ensuite les deux farines dans un récipient profond et mélangez bien.
  • Faites un trou au centre du mélange puis ajoutezla levure diluée dans l’eau.
  • A partir de là, pétrissez vigoureusement jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et uniforme.
  • Laissez ensuite reposer la pâte afin que la levure puisse faire son travail. Former une boule et recouvrez-la de film transparent dans un endroit sec et chaud.
  • Lorsque la pâte a doublé de volume, pétrissez de nouveau jusqu’à lui donner la forme désirée.
  • Vous pouvez utiliser un moule ou faire un grand pain. Il est possible également de préparer des petits pains individuels.
  • Laissez le pain reposer environ 30 minutes. Puis, faites-le cuire ensuite dans un four préchauffé à 220°C pendant 25 minutes.
  • Surveillez le pain en fonction du type de cuisson souhaitée. Enfin, sortez-l du four et laissez-le refroidir avant de le consommer.

Vous n’avez toujours pas essayé de préparer ce pain au seigle et à l’épeautre ? Maintenant que vous connaissez ses bienfaits et sa recette, ne manquez pas d’en faire chez vous afin d’en faire profiter toute la famille.

 

  • Gråsten, S. M., Juntunen, K. S., Poutanen, K. S., Gylling, H. K., Miettinen, T. A., & Mykkänen, H. M. (2018). Rye Bread Improves Bowel Function and Decreases the Concentrations of Some Compounds That Are Putative Colon Cancer Risk Markers in Middle-Aged Women and Men. The Journal of Nutrition. https://doi.org/10.1093/jn/130.9.2215
  • Holma, R., Hongisto, S.-M., Saxelin, M., & Korpela, R. (2010). Constipation Is Relieved More by Rye Bread Than Wheat Bread or Laxatives without Increased Adverse Gastrointestinal Effects. The Journal of Nutrition. https://doi.org/10.3945/jn.109.118570
  • Gawlik-Dziki, U., Świeca, M., & Dziki, D. (2012). Comparison of phenolic acids profile and antioxidant potential of six varieties of spelt (Triticum spelta L.). Journal of Agricultural and Food Chemistry. https://doi.org/10.1021/jf3011239
  • Ruibal-Mendieta, N. L., Delacroix, D. L., Mignolet, E., Pycke, J. M., Marques, C., Rozenberg, R., … Larondelle, Y. (2005). Spelt (Triticum aestivum ssp. spelta) as a source of breadmaking flours and bran naturally enriched in oleic acid and minerals but not phytic acid. Journal of Agricultural and Food Chemistry. https://doi.org/10.1021/jf048506e
  • Skrabanja, V., Kovac, B., Golob, T., Liljeberg Elmståhl, H. G. M., Björck, I. M. E., & Kreft, I. (2001). Effect of spelt wheat flour and kernel on bread composition and nutritional characteristics. Journal of Agricultural and Food Chemistry. https://doi.org/10.1021/jf000819w