Recommandations pour les personnes avec une stomie

5 mars 2021
Les personnes avec une stomie peuvent mener une vie relativement normale, après avoir développé les habiletés nécessaires pour la gérer et surmonté de façon progressive les pressions psychosociales auxquelles elles font face.

Les stomies sont des procédés chirurgicaux qui ont une grande répercussion sur la vie de ceux qui s’y soumettent, tout comme celle de leurs proches. Les personnes avec une stomie doivent adopter toute une série de soins, aussi bien hygiéniques que nutritionnels. Et, à cela, vient se rajouter la tension psychosociale dont elles font souvent l’expérience.

La première façon de neutraliser les nouvelles pressions consiste à obtenir de nombreuses informations qui soient adéquates. Il faut aussi faire preuve de patience car les personnes avec une stomie ne peuvent pas s’adapter aux changements du jour au lendemain. Elles vont avoir besoin de temps pour y parvenir.

Il faut bien comprendre que toutes les personnes avec une stomie ne se ressemblent pas. Des facteurs comme l’âge, le métier, l’état psychologique préalable et les activités réalisées quotidiennement vont avoir une influence sur leur processus de récupération et d’adaptation.

Qu’est-ce qu’une stomie ?

Une stomie sur un patient.

La stomie est un procédé qui se réalise dans la zone de l’abdomen pour permettre à la matière fécale ou à l’urine de sortir de l’organisme.

Il convient de rappeler que l’ostomie est une ouverture créée de façon chirurgicale dans la zone de l’abdomen pour permettre à la matière fécale ou à l’urine de sortir du corps. Cette ouverture qui se crée vers l’extérieur reçoit le nom de stomie.

Dans la majorité des cas, les selles qui sortent de l’ouverture vont s’arrêter dans une poche qui est unie à la stomie. Presque toutes les stomies sont réalisées dans le côlon, l’iléon ou la vessie. La complication la plus fréquente que l’on retrouve après cette opération est celle des problèmes de peau autour de la stomie.

Les personnes avec une stomie ont besoin de temps pour acquérir les habiletés nécessaires qui leur permettent de retirer la poche de selles et de la vider sans qu’il y ait de fuites. En outre, il faut préciser que les stomies ne sont pas parfaitement circulaires. Cette irrégularité facilite les fuites. Certains produits permettent de mouler et d’adapter la stomie d’une façon plus convenable.

Lisez aussi : Qu’est-ce que la colostomie ?

La nutrition chez les personnes avec une stomie

L’un des buts à atteindre est que les selles des personnes avec une stomie ne soient pas volumineuses, aient une consistance solide ou semi-solide et ne génèrent pas de mauvaise odeur ou trop de gaz. Ceci peut s’atteindre, en principe, avec une alimentation adéquate qui évite ces problèmes et satisfasse aussi les besoins nutritionnels.

Il est important que les personnes avec une stomie mangent lentement, en mâchant bien et avec la bouche fermée. Par ailleurs, le plus adéquat est de suivre des schémas de repas stables, en évitant d’en louper un. Tout cela, dans son ensemble, contribue à empêcher la formation de gaz.

Il faut aussi modérer la consommation de caféine et de graisses. Tout comme il convient de ne pas fumer ou boire d’alcool. En outre, il convient d’apprendre à reconnaître les réactions intestinales qui se produisent habituellement suite à la consommation de certains aliments. Dans les grandes lignes, il s’agit des suivantes :

  • Production de gaz. Haricots, asperges, bière, choux de Bruxelles, brocoli, chou, boissons gazeuses, oignon, petits pois, chou-fleur, etc.
  • Selles épaisses. Pâtes, riz, banane, fromage, compote de pommes, beurre de cacahuète, tapioca, pomme de terre sans peau, etc.
  • Selles molles. Fritures, aliments avec beaucoup de sucre, aliments épicés, jus de raisin, jus de prune, etc.
  • Digestion incomplète. Maïs, céleri, chou, noix de coco, champignons, fruits secs, fruits séchés, popcorn, peau des fruits et légumes, graines, ananas, etc.
  • Intensification de l’odeur des selles. Œufs, poisson, alcool, asperges, brocoli, oignon, ail, petits pois.
  • Diminution de l’odeur. Yaourt, petit-lait, persil, jus de cranberry.

Ceci peut vous intéresser : L’assiette d’Harvard : découvrez comment elle peut améliorer votre alimentation

Recommandations générales

Un couple qui fait du sport.

Les patients qui se soumettent à une stomie peuvent faire du sport à faible impact, mais ils doivent avoir le feu vert de leur médecin.

Les personnes avec une stomie peuvent pratiquer des sports sans le moindre problème, sauf s’il s’agit de sports de contact. Dans ce cas, il y a un risque de lésion au niveau de la stomie. Ces activités ne peuvent se réaliser que si le médecin a donné son aval.

Il existe des ceintures spéciales pour protéger la stomie, en courant ou en nageant. Les poids ne sont pas conseillés, sauf sous surveillance médicale. En ce qui concerne les activités professionnelles, le mieux est de reprendre le travail de façon progressive. Il est important de bien connaître la façon de gérer la stomie, pour que cela ne soit pas une préoccupation.

Les personnes avec une stomie ne sont pas obligées de le dire aux autres. Elles peuvent s’habiller comme elles le veulent. Si la poche est vidée quand elle arrive au tiers de ses capacités, personne ne remarquera qu’elle est là. Dans les magasins spécialisés, on retrouve des vêtements spéciaux pour ceux qui ont une stomie.

Il n’existe aucune restriction pour voyager, en emportant, bien évidemment, tout ce que l’on requiert pour les soins nécessaires. Les personnes avec une stomie peuvent avoir une vie sexuelle normale et sans restrictions, mais il est important de maintenir un dialogue ouvert avec l’autre.

  • Carrasco-Acosta, M., & Márquez Garrido, M. (2009). Las personas portadoras de estomas: La narrativa y los cuidados humanizados. Index de Enfermería, 18(4), 267-271.
  • Muzyczka K, Kachaniuk H, Szadowska-Szlachetka Z, et al. Selected problems associated with the treatment and care for patients with colostomy – part 2. Contemp Oncol (Pozn). 2013;17(3):246–249. doi:10.5114/wo.2013.35273
  • Rouholiman D, Gamble JG, Dobrota SD, et al. Improving Health-Related Quality of Life of Patients With an Ostomy Using a Novel Digital Wearable Device: Protocol for a Pilot Study. JMIR Res Protoc. 2018;7(3):e82. Published 2018 Mar 26. doi:10.2196/resprot.7470