Comment reconnaître et prévenir le cancer colorectal ?

· 22 mars 2014
Les aliments complets nous apportent des fibres qui nettoient nos intestins. N'oubliez pas de boire beaucoup d'eau en dehors des repas pour décupler leurs effets.

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus fréquents qui apparaît au niveau du gros intestin et au niveau du rectum. Il est par conséquent très important de connaître ses symptômes afin de le détecter et de le traiter le plus tôt possible. Il est évidemment très important de protéger cette partie de notre corps, vu que l’apparition de polypes pourrait très sérieusement générer un cancer.

Les symptômes habituels du cancer colorectal

  • Problèmes intestinaux récurrents et changements dans les selles
  • Du sang dans les selles
  • Douleurs au ventre, similaires aux coliques
  • Perte de poids sans motifs apparents
  • Faiblesse
  • Vomissements

Les facteurs de risque

  • Avoir plus de 50 ans
  • Antécédents familiaux 
  • Problèmes intestinaux chroniques
  • Diabète
  • Une mauvaise alimentation avec beaucoup de gras et peu de fibres
  • Tabac et alcool
  • Mode de vie sédentaire
  • Surpoids

L’alimentation

Il faut savoir que les fibres maintiennent notre intestin sain et propre : c’est pour cela qu’on doit d’avantage consommer ce genre d’aliments et essayer de diminuer la consommation des produits pré-cuisinés.

On retrouve des fibres dans les aliments d’origine végétale :

  • Fruits frais et séchés
  • Légumes
  • Aliments à base de céréales complètes : pain, farine, graines (riz, millet, quinoa, blé) et les pâtes
fruits secs

Si l’on doit consommer plus de fibres dans notre alimentation, alors on doit également boire de l’eau entre les repas, vu que l’on pourrait souffri d’une constipation pour manque de liquides durant les premiers jours.

Il faudra donc boire au moins 6 à 10 verres par jour. La quantité d’eau dont on a besoin dépend de notre âge, de la température extérieure et des efforts physiques réalisés.

Les aliments nocifs

Quels aliments sont mauvais pour notre intestin ? Principalement, la viande rouge et pré-cuisinée.

La viande que l’on ne digère pas correctement pourrait causer des putréfactions qui ont lieu dans l’intestin et qui pourraient nous intoxiquer à la longue. Il serait donc mieux d’opter pour de la viande de volaille écologique, le poisson, les œufs et des légumes afin d’avoir des protéines, car ces aliments nous apportent l’énergie nécessaire à notre corps.

D’un autre côté, il existe beaucoup de personnes qui ne tolèrent pas les produits laitiers car cela affecte leur intestin ; on peut donc tenter d’arrêter de consommer des produits laitiers durant un mois pour savoir quel effet cela aura sur notre intestin et voir si cela provoquera des douleurs ou autre.

Les vitamines et les minéraux indispensables

Le calcium

Ce minéral a prouvé à travers plusieurs études qu’il possède une capacité à réduire le risque du cancer du colon et du rectum. On peut le trouver dans les aliments suivants :

  • Sésame (en graines, en tahina, huile ou en gomashio…)
  • Feuilles vertes (épinards, brocoli…)
  • Saumon
  • Sardines
  • Amandes (en graines, en boisson)

La vitamine D

On ne peut aborder le sujet du calcium sans aborder celui de la vitamine D, car celle-ci est indispensable pour bien l’assimiler. Elle est également considérée comme un barrière importante contre ce type de cancer.

La meilleure source naturelle de vitamine D est bien évidemment le soleil. On doit donc essayer d’exposer notre peau au soleil durant certains moments de la journée.

Il existent également certains aliments qui en contiennent :

  • Saumon
  • Maquereau
  • Sardines
  • Oeufs
Saumon-Andrea-Pokrzywinski

Si on vit dans une zone qui ne bénéficie pas de beaucoup de soleil, on peut alors prendre cette vitamine en complément.

L’acide folique

L’acide folique ou vitamine B9 aide notre organisme à créer des cellules neuves et possède également beaucoup d’autres propriétés. C’est un élément indispensable durant la grossesse, et il aide à réduire le risque du cancer de colon. On peut le retrouver dans :

  • les feuilles vertes (brocoli, épinards)
  • les asperges
  • les petits pois
  • les lentilles
  • les pois chiches
  • les fraises
  • les oranges
  • la papaye
petits pois-beautifulcataya

Le magnésium

Ce minéral est utilisé pour traiter les problèmes digestifs associés au transit intestinal, comme le côlon irritable. Il aide également à réduire le risque de cancer. On peut le trouver dans les aliments suivants :

  • Cacao
  • Graines de citrouille
  • Graines de lin
  • Graines de tournesol
  • Amandes
  • Noix de cajou
  • Noix du Brésil
  • Flageolets
  • Petits pois
chocolat-John-Loo

On peut également prendre un complément de chlorure de magnésium ou de citrate de magnésium durant 2 à 3 mois.

Le sélénium

Un manque de sélénium dans le corps est l’un des facteurs à risque du cancer colorectal. Selon certaines études, ce minéral est surtout important à partir de 40 ans. On peut le consommer en complément ou bien quotidiennement avec 2 cuillerées de levure de bière mélangée à de l’eau ou un peu de jus.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de John Loo, beautifulcataya, Andrea Pokrzywinski et The travelling bum.