Régime hCG : caractéristiques et risques possibles

L'organisation FDA considère cette méthode de perte de poids comme dangereuse et frauduleuse. Cependant, ses partisans la défendent. Nous vous en disons plus sur ses risques.
Régime hCG : caractéristiques et risques possibles

Dernière mise à jour : 19 avril, 2022

Le régime hCG est un moyen très controversé de perdre du poids. Il a des défenseurs qui assurent son efficacité, mais l’organisation Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) le considère comme dangereux, illégal et frauduleux.

hCG est l’hormone gonodotropine humaine qui est présente à des niveaux élevés en début de grossesse. Elle est également associée aux traitements de fertilité.

C’est le Dr Albert Simeons qui a proposé l’hCG comme méthode pour perdre du poids. Cette méthode consiste à ne consommer que 500 calories par jour et à recevoir une injection de cette hormone. Approfondissons.

Sur quoi est basé le régime HCG ?

Ce régime est basé sur une restriction extrême de 500 calories par jour et sur l’injection d’hCG, une hormone appelée choriogonadotropine humaine. L’hCG est libérée par les femmes enceintes pour favoriser la croissance saine de l’utérus et le développement du fœtus.

Cette hormone est devenue populaire dans les années 1950. Les partisans ont affirmé que la prise d’hCG pouvait diminuer la sensation de faim et ainsi favoriser la perte de poids. De plus, la graisse corporelle serait redistribuée vers les cuisses, les hanches et le ventre.

Cependant, aucune étude n’a prouvé que l’hCG aide à perdre du poids. D’ailleurs, la plupart des recherches garantissent que l’efficacité de ce régime réside dans le fait qu’il est pauvre en calories.

Dans la plupart des recherches, un placebo a été administré à un groupe de personnes qui suivaient un régime, et l’hormone hCg à un autre groupe. La perte de poids s’est avérée similaire entre les deux groupes. De plus, les résultats ont montré que l’hormone ne coupe pas la faim.



Que dit la FDA ?

La FDA a approuvé l’hCG comme médicament sous ordonnance pour traiter l’infertilité féminine et l’hypogonadisme chez les hommes. Mais elle n’a jamais été approuvée comme méthode de perte de poids.

Les partisans de ce régime affirment que le régime hCG aide à perdre entre 10 et 15 kilos en 30-40 jours. Les adeptes prétendent perdre un demi-kilo de poids par jour sans avoir faim.

La FDA ne soutient pas ces affirmations. Elle soutient que la perte de poids est due à une restriction calorique extrême, et non à l’hCG.

Les organisations FDA et Federal Trade Commission ont déjà en 2016 sept lettres d’avertissement aux entreprises qui commercialisaient des produits contenant de l’hCG. Ces produits ne sont légaux que lorsqu’ils sont prescrits par un médecin dans le cadre d’un traitement hormonal.

Les différentes phases du régime

Distribuer 500 calories par jour n’est pas une chose aisée, il doit donc s’agir d’un régime très pauvre en graisses. Ce régime se décompose en 3 phases :

  1. Phase de charge : Pendant les 2 premiers jours, il faut manger des aliments riches en graisses et en calories, et commencer à prendre de l’hCG.
  2. Phase de perte de poids : Pendant 3 à 6 semaines, il ne faut manger que 500 calories par jour tout en prenant de l’hCG. Les repas autorisés sont le déjeuner et le dîner.
  3. Phase d’entretien : L’hCG est. exclue et il faut augmenter progressivement les apports alimentaires, mais sans sucre ni amidon pendant 3 semaines.

Les promoteurs de ce régime recommandent seulement 3 semaines en phase intermédiaire pour ceux qui recherchent une perte de poids minimale. Pour une perte de poids plus significative, 6 semaines sont conseillées. Toutes les phases peuvent être répétées plusieurs fois.

Chaque repas doit contenir une portion de protéines maigres, un morceau de pain, un légume et une portion de fruit. Le beurre, le sucre et les huiles doivent être évités. Il est également recommandé de boire beaucoup de liquides, notamment de l’eau.



Les bienfaits possibles du régime hCG

Normalement, lorsque vous suivez un régime hypocalorique, le corps utilise les réserves d’énergie dont il dispose pour produire de l’énergie. Ces réserves se trouvent dans les graisses stockées.

Pour le comprendre, vous devez savoir comment fonctionne le métabolisme. Chaque aliment ou boisson que nous consommons est converti en énergie grâce aux calories. Car, même au repos, il faut de l’énergie. Le gain de poids se produit lorsque moins d’énergie est consommée que ce qui est ingéré.

Par conséquent, la perte de poids se produit, puisque les calories recommandées par l’OMS sont de 2 000 à 2 500 par jour. C’est-à-dire que le régime hCG limite plus de la moitié de ce qui est recommandé. Alors oui, il y a une perte de poids à court terme.

Les risques du régime hCG

Des risques pour la santé ont été trouvés dans des études sur l’alimentation. Ici, nous en énumérons quelques-uns.

1. Détérioration de l’état nutritionnel des minéraux

Dans une étude chez les femmes obèses, elles ont été séparées en deux groupes. L’un suivait un régime de 1 000 calories et l’autre un régime de 1 300. À 12 semaines, la valeur nutritionnelle du fer, du zinc, du cuivre et du calcium a été évaluée. Il a été constaté que le type de régimes hypocaloriques détériore la valeur nutritionnelle des micronutriments.

Ce type de détérioration peut entraîner des problèmes de santé tels que l’ anémie, la perte de cheveux, une calcification osseuse altérée et des modifications dentaires.

2. Déséquilibre électrolytique

Dans notre sang se trouvent des électrolytes, qui sont des ions chargés positivement et négativement. Ils ont des fonctions importantes dans le corps, telles que les réactions nerveuses et la fonction musculaire. Une mauvaise alimentation et un manque de vitamines peuvent en être la cause.

Les symptômes sont des battements cardiaques irréguliers, des changements de tension artérielle, de la confusion, des troubles du système nerveux et des problèmes osseux.

3. Rythme cardiaque irrégulier

Des battements cardiaques trop lents ou trop rapides peuvent être dus à des problèmes alimentaires. C’est parce que le cœur est toujours allumé et a besoin d’énergie tout le temps.

En effet, on sait qu’un apport énergétique insuffisant produit à long terme des altérations structurelles et fonctionnelles du cœur. Il apparaît généralement chez les patients souffrant d’anorexie mentale. Dans ces cas, qui ont également une insuffisance calorique dans l’alimentation, il y a des épisodes de ralentissement du rythme cardiaque.

4. Divers effets secondaires

La science a montré que l’hCG peut provoquer des effets secondaires, notamment de la fatigue, de l’irritabilité, de l’agitation, de la dépression, de l’œdème ou une accumulation de liquide, des caillots sanguins et une hypertrophie des seins chez les hommes.

La restriction calorique peut également entraîner une perte musculaire, des effets néfastes sur la santé mentale et physique, la malnutrition, un risque accru de calculs rénaux et des complications chez les personnes atteintes de diabète et de troubles rénaux.

En somme…

Comme mentionné ci-dessus, l’hCG n’a pas été approuvée par la FDA comme une aide aux régimes très hypocaloriques pour la perte de poids.

En revanche, la FDA remet en question la sécurité du régime hCG, ainsi que des produits homéopathiques en vente libre qui en contiennent. Ils recommandent de les éviter, car ils ne sont pas réglementés et contiennent des ingrédients inconnus.

Le manque de sécurité, de preuves scientifiques et de soutien juridique pour l’utilisation de l’hormone hCG pour aider à la perte de poids dans le cadre de régimes très hypocaloriques interfère avec son approbation et sa recommandation de mon point de vue professionnel. Le régime hCG ne prend en charge que 500 calories par jour, ce qui entraîne une perte de poids extrême, ce qui pourrait être dangereux pour votre santé.

Si vous avez besoin de perdre quelques kilos en trop et de rester au bon poids, vous pouvez solliciter d’autres régimes plus efficaces et surtout sûrs. En cas de doute, demandez à votre médecin ou à votre nutritionniste des conseils sur le meilleur régime alimentaire pour vous. N’oubliez pas l’exercice et un mode de vie sans stress.

This might interest you...
Aliments et suppléments qui ne peuvent pas manquer dans un régime végétalien
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Aliments et suppléments qui ne peuvent pas manquer dans un régime végétalien

Découvrez dans cet article quels sont les aliments et compléments qui ne peuvent pas manquer dans un régime végétalien équilibré.



  • Aguirre M. Efecto de dietas con restricción moderada de energía sobre el estado nutricional de algunos minerales en mujeres obesas. 2007. Archivos latinoamericanos de nutrición. http://ve.scielo.org/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0004-06222007000300006
  • K Johansson. Risk of symptomatic gallstones and cholecystectomy after a very-low-calorie diet or low-calorie diet in a commercial
    weight loss program: 1-year matched cohort study. International Journal of Obesity (2014) 38, 279–284. 2014
  • Parikh H. Trombosis venosa profunda múltiple (TVP) aguda como probable evento adverso del uso de gonadotropina coriónica humana (HCG) para la pérdida de peso. Ash Publication. Volumen 126, Número 23. 3 de diciembre de 2015
  • Cuesta F. Desnutrición y corazón. Fbbva. https://www.fbbva.es/microsites/salud_cardio/mult/fbbva_libroCorazon_cap63.pdf
  • FDA. Preguntas y respuestas sobre los productos HCG para bajar de peso. 2016.
  • Butler S. Evidence for, and Associated Risks with, the Human Chorionic Gonadotropin Supplemented Diet. 2016 Nov;13(6):694-9.  doi: 10.3109/19390211.2016.1156208. Epub 2016 Mar 24.
  • FDA. Evite los productos peligrosos de la dieta HCG. 2020.