Régime vertical : qu'est-ce que c'est et quels sont ses inconvénients ?

Découvrez ici en quoi consiste le régime vertical et si c'est un régime qui peut être suivi de façon régulière par tout le monde.
Régime vertical : qu'est-ce que c'est et quels sont ses inconvénients ?
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 02 novembre, 2022

Le régime vertical est basé sur le choix d’aliments entiers et vise à améliorer la santé intestinale pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Il promet de corriger les déséquilibres hormonaux et les carences nutritionnelles, en plus d’augmenter les niveaux d’énergie et d’optimiser la récupération.

Ce régime se concentre sur l’approvisionnement en nutriments biodisponibles. Il a été conçu par le bodybuilder Stan Efferding pour aider d’autres athlètes et haltérophiles à atteindre leurs objectifs de gain musculaire et de perte de poids. Cependant, le plan a fait son chemin auprès d’autres publics. En quoi consiste-t-il exactement ?

Régime vertical : aliments autorisés et interdits

Le régime vertical permet généralement la consommation d’aliments frais. Les viandes rouges, le riz, les noix, les œufs, les légumes, le poisson et les produits laitiers peuvent être inclus. Tous se caractérisent par une densité nutritionnelle élevée, ce qui aidera à répondre aux besoins.

Plus précisément, il privilégie l’apport en protéines, qui aide à prévenir la perte musculaire, comme en témoigne une étude publiée dans la revue Nutrients. Cependant, cela implique également d’éviter ou de limiter certains aliments, parmi lesquels les aliments ultra-transformés, les huiles raffinées, ainsi que le soja et ses dérivés.

En particulier, les produits riches en FODMAP, tels que le chou, les oignons et les asperges doivent être limités. Il a été démontré que ceux-ci provoquent des ballonnements ou de l’inconfort chez les personnes sensibles ou souffrant de maladies gastro-intestinales.

Par ailleurs, une consommation modérée de flocons d’avoine et de légumineuses germées ou trempées est recommandée, car ces aliments sont faciles à digérer.

viande de bison
Les viandes rouges font partie des aliments vedettes du régime vertical.



[/atomik -lu-aussi ]

Le régime vertical est-il sain ?

Le régime vertical a un inconvénient : il ne couvre pas toujours les besoins en fibres. Par conséquent, cela peut avoir un impact négatif sur la santé. En effetm cette substance est essentielle au maintien de la santé intestinale ; la présence d’au moins 25 grammes dans l’alimentation quotidienne est recommandée.

Des recherches publiées dans la revue Nature Reviews ont montré que si cette dose n’est pas satisfaite, le risque de problèmes digestifs, tels que la constipation, augmente.

Le régime vertical est un régime restrictif qui peut ne pas générer une adhésion adéquate. Pour cette raison, il ne convient pas à tout le monde. Certains peuvent ressentir de l’anxiété et de l’ennui, une situation qui peut entraîner des crises de boulimie ou l’effet rebond.

Tant pour gagner de la masse musculaire que pour perdre du poids, il est nécessaire d’adapter l’alimentation aux besoins individuels. Cela, entre autres, garantit sa pérennité.

Malgré ce qui précède, il est vrai que le régime vertical peut être indiqué pour les personnes atteintes d’une maladie inflammatoire de l’intestin en phase aiguë et pour les sportifs ayant des objectifs précis. Bien entendu, une supplémentation de soutien est parfois nécessaire pour éviter les carences en nutriments essentiels.

Ce régime permet-il de perdre du poids ?

Le régime vertical n’est pas conçu pour entraîner une perte de poids. Il est vrai qu’il peut provoquer cet effet, mais ce n’est pas son but.

Pour favoriser une perte de poids, il faut assurer un déficit énergétique. La meilleure façon d’y parvenir est d’augmenter le niveau d’activité physique et de modérer les portions de nourriture.

Perdre du poids
Ce modèle alimentaire n’est pas le plus adapté pour perdre du poids, car il est difficile à tenir dans le temps.



[/atomik -lu-aussi ]

Le régime vertical est un régime restrictif

En somme, le régime vertical est très restrictif, car il limite les fibres et les aliments végétaux. Pour cette raison, ce n’est pas une bonne alternative pour la plupart des personnes.

La raison en est que la consommation de légumes et de fruits est associée à un risque moindre de décès quelle qu’en soit la cause et à une réduction de l’incidence des pathologies chroniques. 5 portions de ces produits sont recommandées chaque jour.

En cas de symptômes de type intestinal, il est préférable de consulter un spécialiste pour recevoir un diagnostic précis et pouvoir préparer un menu adapté. Il existe des suppléments qui aident à gérer le processus, comme les probiotiques.

Réduire temporairement l’apport en fibres peut également être positif, mais il est essentiel de recommencer à en consommer après quelques semaines. En cas de doute, il est préférable de s’en remettre au nutritionniste.

[featured-post url=”https://amelioretasante.com/regime-de-la-zone-bleue-peut-il-augmenter-la-longevite/”


  • Prokopidis K, Cervo MM, Gandham A, Scott D. Impact of Protein Intake in Older Adults with Sarcopenia and Obesity: A Gut Microbiota Perspective. Nutrients. 2020;12(8):2285. Published 2020 Jul 30. doi:10.3390/nu12082285
  • Bellini M, Tonarelli S, Nagy AG, et al. Low FODMAP Diet: Evidence, Doubts, and Hopes. Nutrients. 2020;12(1):148. Published 2020 Jan 4. doi:10.3390/nu12010148
  • Gill SK, Rossi M, Bajka B, Whelan K. Dietary fibre in gastrointestinal health and disease. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2021;18(2):101-116. doi:10.1038/s41575-020-00375-4