Remèdes à base de plantes pour lutter contre l’infection de l’Helicobacter pylori

8 avril 2021
En dépit d'être l'une des infections les plus fréquentes, l’helicobacter pylori ne présente pas de symptômes spécifiques. Pour cette raison, au début, il est donc très difficile de diagnostiquer cette bactérie.

Selon les données du manuel MSD, l’Helicobacter pylori est la cause la plus fréquente de gastrite et d’ulcère gastroduodénal (ulcère gastro-duodénal) dans le monde, chez les personnes âgées (après 60 ans).

Avez-vous des douleurs d’estomac dans le haut de l’abdomen, des maux d’estomac, une indigestion et d’autres problèmes ? Cela pourrait être causé par la bactérie Helicobacter pylori (H. pylori) dans votre corps. Cette bactérie se loge dans la muqueuse de l’estomac, endommage ce dernier ainsi que les tissus duodénaux et provoque une inflammation.

Les 50% de la population mondiale souffrent de maladies d’estomac résultant de l’H. pylori , ce qui en fait l’infection la plus courante chez l’homme.

Comment l’Helicobacter pylori se transmet-il ?

Les voies de transmission possibles d’une personne infectée à une autre sont la salive, les matières fécales et les instruments médicaux infectés.

Cette bactérie peut se loger dans la plaque dentaire des personnes touchées et se transmettre par la salive au contact avec des personnes en bonne santé.

On le trouve habituellement toujours dans les matières fécales et, si les personnes concernées ne disposent pas de mesure d’hygiène suffisante, elles peuvent contaminer la nourriture et l’eau de la consommation humaine. C’est pourquoi il est toujours recommandé de bien laver la nourriture et de filtrer l’eau.

Les instruments médicaux tels que les tubes naso-gastriques infectés sont également un moyen de transport pour les bactéries.

Découvrez également : Vous avez des maux d’estomac ? Voici quelques conseils alimentaires pour vous sentir mieux

Maladies d’estomac ou manifestations causées par les bactéries

Helicobacter pylori

Parmi les problèmes les plus fréquents que l’Helicobacter pylori peut provoquer, nous pouvons citer, entre autres :

  • Dyspepsie ou mauvaise digestion
  • Ulcères peptiques duodénaux et gastriques
  • Gastrite chronique
  • Lymphome gastrique

Ne manquez pas de lire aussi cet article : 

Connaissez-vous les 10 possibles causes d’une gastrite ?

Réduisez les facteurs de risque

Si vous évitez les facteurs de risque et si vous prenez certaines mesures préventives, vous pouvez faire diminuer le risque d’être infecté par la bactérie de l’Helicobacter pylori.

Parmi les précautions les plus importantes pour limiter l’infection de cette bactérie, veillez à faire attention aux risques suivants :

  • Ne consommez pas d’aliments mal cuits. Quel que soit l’endroit où vous habitez ou voyagez, vous devez éviter les aliments mal cuits, car cela fait augmenter le risque d’intoxication alimentaire et autres causes d’infection.
  • Évitez les zones insalubres. Un des moyens principaux de transmission de l’Helicobacter pylori se fait au travers de conditions insalubres.

Cela inclut la production d’aliments et de boissons, les conditions de vie et les zones d’activité. Les aliments cuisinés dans des environnements insalubres peuvent transmettre la bactérie d’un individu à l’autre.

  • Sachez reconnaître les transmissions accidentelles. On retrouve la bactérie dans la salive, les excréments, le vomi et d’autres sécrétions gastriques et orales. Toute substance de ce genre provenant d’un individu porteur qui entre en contact avec votre bouche ou avec votre main fait augmenter le risque d’infection.
  • Lavez-vous bien les mains puisque la forme principale de transmission de l’Helicobacter pylori se fait par contact. Vous devez toujours faire attention à votre hygiène personnelle et à la façon dont vous vous lavez les mains.

Vous devez bien vous les laver et vous les laver souvent, surtout après avoir utilisé les toilettes ou avoir touché de la nourriture.

Découvrez à présent plusieurs remèdes à base de plante pour lutter contre la bactérie de l’helicobacter pylori de manière naturelle.

Remèdes à base de plantes contre l’Helicobacter pylori

Selon la sagesse populaire, les plantes et les herbes médicinales suivantes peuvent aider à soulager certains symptômes causés par H. pylori dans l’organisme.

1. Infusion de gingembre

Le gingembre est une racine recommandée pour traiter les affections gastriques telles que la gastrite. Il a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et bactéricides. En outre, on dit qu’il agit comme un bon antiacide.

Ingrédients

  • 2 tasses d’eau (500 ml)
  • 2 cuillères à soupe de gingembre, coupées en petits morceaux (30 g)

Préparation

  • Faites bouillir un demi-litre d’eau et ajoutez les morceaux de gingembre.
  • Laissez-le au feu pendant quelques minutes, puis éteignez-le et laissez reposer l’infusion,
  • Vous pouvez boire ce remède à base de gingembre 2 fois par jour.

2. Infusion de romarin

Helicobacter pylori

Le romarin est une plante aromatique qui possède des propriétés médicinales. Les infusions de romarin sont très efficaces pour traiter les problèmes digestifs. Elles améliorent la digestion, réduisent la constipation et éliminent les gaz.

Ingrédients

  • 2 tasses d’eau (500 ml)
  • 2 cuillères à soupe de feuilles de romarin (30 g)

Préparation

  • Faites bouillir l’eau dans une casserole et, quand elle atteint le point d’ébullition, ajoutez les feuilles de romarin.
  • Laissez cuire pendant 4 minutes puis retirez les feuilles de romarin et buvez l’infusion.
  • Consommez avec modération.

3. Infusion de curcuma et de gingembre

Comme le curcuma contient des substances antioxydantes et possède des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, on pense que sa consommation peut aider à réduire l’inflammation de l’estomac et à équilibrer la flore intestinale. De plus, il stimule les sucs gastriques, réduit les flatulences et protège la muqueuse de l’estomac. Cependant, sa consommation en excès n’est pas recommandée.

Le gingembre, comme nous l’avons vu, possède de nombreuses propriétés bénéfiques qui complèteront celles du curcuma.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 pincée de poudre de curcuma
  • Miel (selon le goût)
  • Gingembre (selon le goût)

Préparation

  • Faites bouillir l’eau dans une casserole et ajoutez une pincée de curcuma et de gingembre.
  • Laissez bouillir quelques minutes puis ajoutez le miel pour adoucir.
  • Retirez la casserole du feu et laissez reposer l’infusion. Enfin, filtrez et consommer ce remède.

Découvre également : Remède au gingembre contre la douleur

4. Infusion d’huile essentielle de verveine

La sphère populaire considère que la verveine est l’une des meilleures plantes pour lutter contre l’Helicobacter pylori. Jusqu’à présent, la bactérie n’a pas montré de résistance aux composants végétaux de cette plante.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 20 ou 30 gouttes d’huile essentielle d’huile végétale

Préparation

  • Diluez 20 ou 30 gouttes d’huile dans la tasse d’eau.
  • Vous pouvez prendre cette boisson après chaque repas .
  • Vous pouvez également faire une infusion avec des feuilles de verveine citronnée.
  • A consommer avec modération.
Helicobacter pylori

Avant de prendre un remède maison, consultez votre médecin

Avant de débuter un traitement à base de plantes médicinales (infusions, etc.), il est important de consulter le médecin traitant. Il faut garder à l’esprit que, pour que les traitements à base de plantes soient utiles, il est essentiel de suivre les instructions du professionnel. De plus, il faut se rappeler qu’il existe des plantes, des herbes, des épices et autres qui sont contre-indiquées dans certains cas.

Les remèdes maison ne remplacent PAS le traitement prescrit par le médecin. Dans tous les cas, il est préférable de les consommer en traitement d’appoint (à condition que le professionnel de santé l’autorise).

  • Lynch, A. S., & Robertson, G. T. (2007). Bacterial and Fungal Biofilm Infections. Annual Review of Medicine. https://doi.org/10.1146/annurev.med.59.110106.132000
  • Backert, S., Neddermann, M., Maubach, G., & Naumann, M. (2016). Pathogenesis of Helicobacter pylori infection. Helicobacter. https://doi.org/10.1111/hel.12335
  • Mentis, A., Lehours, P., & Mégraud, F. (2015). Epidemiology and Diagnosis of Helicobacter pylori infection. Helicobacter. https://doi.org/10.1111/hel.12250