Remèdes maison pour la gastrite chez les enfants

3 octobre 2020
La gastrite est une cause fréquente de douleur abdominale chez les enfants. S'il est vrai qu'elle constitue un motif de consultation chez le médecin, certains remèdes maison peuvent contribuer au contrôle de sa symptomatologie. Nous allons vous les détailler dans cet espace.

La gastrite est l’inflammation de la muqueuse de l’estomac à cause de différents facteurs tels que des infections bactériennes, de mauvaises habitudes alimentaires ou du stress. Même si cette maladie est plus commune chez les adultes, les enfants peuvent aussi en souffrir. Les signes vont de la douleur ou brûlure d’estomac aux nausées et vomissements.

S’il est vrai qu’il est nécessaire de consulter le pédiatre face au moindre signal d’alerte, cette maladie ne présente généralement pas de complications sur la santé de l’enfant. Il est donc possible d’atténuer certains de ses symptômes avec quelques remèdes maison. Nous allons vous les détailler dès maintenant.

Remèdes maison pour la gastrite chez les enfants

Un article publié dans World Journal of Gastroenterology expose que l’inflammation de la muqueuse gastrique, plus connue sous le nom de gastrite, est une cause fréquente de douleur abdominale chez les enfants. Étant donné que plusieurs facteurs sont impliqués, le traitement peut être multidisciplinaire et individualisé.

Il existe cependant certaines habitudes et certains remèdes maison qui peuvent contribuer à apporter une sensation de soulagement, du moins de façon temporaire. Ils ne remplacent pas les conseils du médecin mais on peut néanmoins les appliquer pour réduire le risque de complications. Prenez note !

Habitudes alimentaires

De nombreux cas de gastrite chez les enfants proviennent de mauvaises habitudes alimentairesQue ce soit parce qu’il n’a pas d’horaire fixe pour manger ou parce qu’il consomme certains aliments qui irritent son estomac, le petit finit par avoir mal et par avoir l’estomac enflammé.

L’alimentation doit être planifiée par un nutritionniste car, au moment de l’enfance, il existe des besoins nutritionnels spéciaux. Il est malgré tout recommandé de limiter la consommation d’aliments riches en gluten, sucres ajoutés, acides et piquants. Ils ont tous une incidence sur l’irritation de la muqueuse de l’estomac.

En ce qui concerne les horaires des repas, un article d’International Scholarly Research Notices suggère que le fait de ne pas avoir d’horaires établis pendant une période de temps prolongée est associé à un plus grand risque d’infection par la bactérie Helicobacter Pylori (H. Pylori), l’une des principales causes de la gastrite.

Par ailleurs, une étude publiée dans Gastroenterology Review expose qu’ajouter du brocoli et des canneberges fraîches au régime alimentaire peut aider l’organisme à améliorer les symptômes associés à la gastrite, grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes.

Un enfant qui mange de la nourriture rapide.

La consommation d’aliments irritants peut être un élément déclencheur de gastrite chez les enfants. Il est important de procéder à des ajustements dans l’alimentation en suivant un nutritionniste.

Lisez aussi : Prévenir les vomissements fréquents chez les enfants

Extrait d’ail

En médecine traditionnelle, un autre des remèdes maison pour la gastrite chez les enfants est l’ail. Même s’il n’a pas une saveur très agréable, des preuves scientifiques montrent qu’il contribue à combattre la H. Pylori dans l’organisme.

Le broyer avec un peu de miel peut aider en cas de gastrite. On peut aussi l’ingérer tout seul ou en extraits.

Probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui se trouvent dans certains aliments. On les emploie pour améliorer la digestion et augmenter la résistance de l’organisme face aux effets nocifs de certaines bactéries.

En lien avec ce point, une publication de World Journal of Gastroenterology signale que les probiotiques contribuent à inhiber l’apparition du H. Pylori. Parmi les aliments qui contiennent ces bactéries saines, nous retrouvons les suivants :

  • Yaourt.
  • Kombucha.
  • Olives et conserves au vinaigre.
  • Choucroute.
  • Kéfir.
  • Kimchi.
  • Miso.

Ceci peut vous intéresser : Quelle est la différence entre les prébiotiques et les probiotiques ?

Huiles essentielles

Au cours de ces dernières années, l’utilisation d’huiles essentielles a augmenté en raison des bénéfices qu’elles apportent à certaines conditions de santé, problèmes digestifs inclus. En ce qui concerne la gastrite, une étude de Antimicrobial Agents and Chemotherapy affirme qu’elles pourraient avoir un effet positif en inhibant la croissance excessive de H. Pylori.

Les huiles obtenues à partir de la menthe et de l’ail semblent particulièrement utiles. On doit cependant les utiliser avec précaution. En quantités excessives, ces deux éléments peuvent en effet être irritants. Le mieux est donc de suivre les recommandations du fabricant.

De l'huile essentielle de menthe.

Certaines huiles essentielles semblent pouvoir aider en cas de gastrite. Leur utilisation doit être modérée, dans des cas ponctuels.

Peut-on prévenir la gastrite chez les enfants ?

Même s’il n’est pas très commun que les jeunes enfants souffrent de gastrite, il s’agit d’une maladie qui peut apparaître à n’importe quel moment. Il existe cependant certaines pratiques, en plus de celles que nous venons de mentionner, qui pourraient aider à la prévenir. En voici quelques-unes :

  • Maintenir un horaire fixe d’alimentation.
  • Attendre au moins deux heures après le dernier repas pour aller coucher l’enfant.
  • Éviter les repas copieux et abondants.
  • Aider l’enfant à se détendre avec des activités comme le yoga, la méditation ou écouter de la musique.

Consulter un médecin en cas de gastrite ?

Comme nous l’avons mentionné, dans la majorité des cas, cette maladie ne représente pas de problèmes graves pour la santé. Quoi qu’il en soit, si les enfants présentent des maux d’estomac sévères, des vomissements récurrents ou tout autre symptôme important, le mieux est de consulter le pédiatre pour en trouver la cause et établir le traitement adéquat.

Il faut bien prendre en compte que les symptômes ne sont pas toujours des indices de gastrite et qu’ils peuvent venir d’une autre maladie. Le médecin déterminera si des examens complémentaires sont nécessaires pour le diagnostic.

 

  • Islek A, Yilmaz A, Elpek GO, Erin N. Childhood chronic gastritis and duodenitis: Role of altered sensory neuromediators. World J Gastroenterol. 2016;22(37):8349-8360. doi:10.3748/wjg.v22.i37.8349
  • Bergonzelli, G. E., Donnicola, D., Porta, N., & Corthésy-Theulaz, I. E. (2003). Essential oils as components of a diet-based approach to management of Helicobacter infection. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. https://doi.org/10.1128/AAC.47.10.3240-3246.2003
  • Cellini, L., Di Campli, E., Masulli, M., Di Bartolomeo, S., & Allocati, N. (1996). Inhibition of Helicobacter pylori by garlic extract (Allium sativum). FEMS Immunology and Medical Microbiology. https://doi.org/10.1016/0928-8244(95)00120-4
  • Hołubiuk, Ł., & Imiela, J. (2016). Diet and Helicobacter pylori infection. Gastroenterology Review/Przegląd Gastroenterologiczny, 11(3), 150-154. https://doi.org/10.5114/pg.2016.61487
  • Lim, S.-L., Canavarro, C., Zaw, M.-H., Zhu, F., Loke, W.-C., Chan, Y.-H., & Yeoh, K.-G. (2013). Irregular Meal Timing Is Associated with Helicobacter pylori Infection and Gastritis . ISRN Nutrition. https://doi.org/10.5402/2013/714970