Rougeole : causes, traitement et prévention

Dans les pays sous-développés, la rougeole est une cause majeure de mortalité infantile.
Rougeole : causes, traitement et prévention
José Gerardo Rosciano Paganelli

Relu et approuvé par le médecin José Gerardo Rosciano Paganelli.

Écrit par Equipo Editorial

Dernière mise à jour : 23 novembre, 2022

La rougeole est une maladie infectieuse et contagieuse qui se propage par les voies respiratoires et dont le principal réservoir est l’homme. Elle se caractérise par des éruptions cutanées roses (exanthèmes) sur l’épiderme.

C’est une des maladies exanthématiques. Cela signifie qu’elle apparaît généralement pendant l’enfance. Dans de rares cas, les personnes qui n’ont pas souffert de cette maladie pendant l’enfance l’attrapent à l’âge adulte.

Les causes de la rougeole

L’origine de cette infection est virale. Le virus responsable appartient au genre Morbillivirus, connu sous le nom de Paramyxovirus.

Ce virus est capable de briser les membranes cellulaires et de fusionner certaines cellules avec d’autres, ce qui donne des cellules géantes qui altèrent le corps jusqu’à sa destruction si elles ne sont pas traitées correctement.

Enfant avec la rougeole.

Les symptômes

Ls symptômes varient selon le stade de la maladie.

Période d’incubation

Cette période s’étend du moment de l’infection par le virus à la présence de fièvre chez le patient. Elle dure entre 10 et 15 jours.

Période invasive

La fièvre atteint son maximum. Cette phase s’accompagne de malaises, d’une rhinite, d’une laryngite et d’une conjonctivite. Dans la plupart des cas, des papules blanchâtres apparaissent généralement sur la muqueuse buccale (signe de Koplik) entourées d’un halo érythémateux. Le signe de Koplik apparaît toujours 1 ou 2 jours avant l’éruption cutanée.

Période exanthématique

Il s’agit de la période qui commence deux semaines après le moment de l’infection. De nombreuses éruptions cutanées rosâtres est petite apparaissent autour de la tête et s’étendent sur tout le corps.

Contrairement à d’autres maladies exanthématiques, les éruptions cutanées n’apparaissent pas sur la paume des mains ni sur les pieds. Au fur et à mesure que l’éruption disparaît – généralement au bout de cinq jours -, la peau devient sèche et squameuse.

Enfant avec des taches de rougeole.

La rougeole chez l’adulte

La rougeole est une maladie qui touche généralement les enfants. Chez les adultes, elle est beaucoup plus sévère. Elle peut même s’accompagner d’une otite ou d’une pneumonie.

De plus, chez les femmes enceintes, cette maladie est très dangereuse, car elle présente un risque élevé de fausse couche et d’accouchement prématuré. Et chez les patients immunodéprimés, les symptômes durent plus longtemps et sont plus intenses.

Rarement, elle peut provoquer une panencéphalite sclérosante subaiguë. Il s’agit d’une infection qui apparaît des années après la rougeole et qui peut entraîner la mort si elle n’est pas traitée suffisamment tôt.

Le diagnostic

Un examen de routine est généralement suffisant pour diagnostiquer la maladie. Les caractéristiques pathognomoniques sont une forte fièvre, le signe Koplik et les éruptions cutanées.

Dans des cas particuliers, une étude immunologique peut être nécessaire. Celle-ci consiste à dénombrer les anticorps spécifiques présents dans l’organisme contre la rougeole :

  • Immunoglobulines spécifiques.
  • Immunoglobuline spécifique M
  • Isolement viral
  • Détection des antigènes viraux
Le diagnostic de rougeole.

Le traitement

Le traitement est essentiellement symptomatique. Il n’y a pas de remède en tant que tel, mais le grand inconfort causé par les symptômes peut être atténué.

Les médicaments les plus fréquemment administrés sont les antalgiques pour les douleurs généralisées, les antitussifs et les médicaments contre la fièvre. Si la période exanthématique est intense, des pommades pour soulager les démangeaisons peuvent être appliquées.

La prévention

La prévention consiste à administrer le vaccin. Le vaccin contre la rougeole apparaît en association avec le vaccin contre la rubéole et les oreillons. Il s’agit du vaccin communément appelé vaccin rougeole-oreillons-rubéole (ROR)

Ce vaccin apparaît dans tous les calendriers de vaccination des enfants, il ne provoque généralement pas d’effets secondaires et il permet de prévenir trois maladies infantiles courantes qui peuvent laisser de graves conséquences sur le développement de l’enfant.

En somme, la rougeole est une maladie qui peut être éradiquée sans aucun problème. Il est simplement nécessaire d’administrer le vaccin au cours des premières années de vie de l’enfant.

Bébé regarde une injection pendant que son bras est tenu pour être vacciné.

Rappelons qu’il s’agit d’une maladie liée à des troubles neurologiques (coma, détérioration psychoneurologique, ataxie, myoclonie, etc.). Autrement dit, ses conséquences peuvent considérablement nuire à la santé, et même provoquer la mort. Dans les pays moins développés, la rougeole est une cause de mortalité infantile, en raison du manque d’accès au vaccin.

Cela pourrait vous intéresser ...
La rougeole pendant la grossesse : symptômes et traitement
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La rougeole pendant la grossesse : symptômes et traitement

La rougeole peut nous avoir laissé le souvenir d'une maladie infantile bénigne, mais elle peut être dangereuse pour les femmes enceintes.



  • Cubo, E. (2003). Trastornos del movimiento secundarios a encefalitis por sarampión en paciente adulto. Neurologia18(1), 30-33.
  • Martínez Romero, M., Martínez Diz, S., & García Iglesias, F. (2011). ¿ Por qué los padres no vacunan a sus hijos? Reflexiones tras un brote de sarampión en un barrio de Granada. In Anales de Pediatría (Vol. 75, No. 3, pp. 209-210).
  • Monfort, L., Muñoz, D., Trenchs, V., Hernández, S., García, J. J., Aguilar, A. C., … & Luaces, C. (2010). Brote de sarampión en Barcelona. Características clínicas y epidemiológicas. Enfermedades Infecciosas y Microbiología Clínica28(2), 82-86.