Rupture du frein du pénis : causes, traitement et prévention

Les soins nécessaires en cas de rupture du frein du pénis sont simples et visent à favoriser la cicatrisation.
Rupture du frein du pénis : causes, traitement et prévention

Dernière mise à jour : 15 juin, 2022

La rupture du frein du pénis est un accident plus fréquent qu’on ne le croit. Cet événement peut survenir chez n’importe quel homme, en particulier chez ceux qui ont un frein très court.

Le frein n’est rien de plus qu’un morceau de tissu qui relie la partie interne du prépuce au gland. L’une des principales fonctions de ce tissu est de permettre la rétraction du prépuce. Le frein est aussi important pour l’érection.

Heureusement, la rupture du frein du pénis est un accident qui n’entraîne pas beaucoup de complications dans la plupart des cas. Une série de soins à domicile est généralement plus que suffisante pour la guérison totale.

Les symptômes

Les manifestations cliniques de cet événement sont très évidentes. Cela commence souvent par une douleur intense ou une brûlure sur le gland du pénis lors des rapports sexuels ou de la masturbation. Ensuite, il est possible d’observer une hémorragie abondante qui peut être alarmante.

Le saignement est généralement abondant, car le pénis accumule une grande quantité de sang lors d’une érection. Certains hommes rapportent également une gêne au niveau du pénis lors des rapports sexuels.



Les causes de la rupture du frein du pénis

Un frein très court est la cause principale d’une rupture du frein. Les petits freins ont besoin de plus d’allongement lors de la rétraction du prépuce, ils sont donc plus sujets aux déchirures.

Par ailleurs, les piercings au pénis augmentent également la probabilité de subir une rupture du frein. Dans ce cas, l’accident est dû au fait que le bijou modifie l’anatomie, rendant le frein plus étroit et plus faible.

Il est important de noter que la rupture se produit généralement lors des rapports sexuels. L’accident n’est pas lié à des pratiques sexuelles étranges ou à des poses inhabituelles. Il peut également se produire lors de la masturbation.

Un piercing.
Un piercing au pénis est capable de modifier l’anatomie de la zone et de favoriser le déchirement.

Le traitement

Actuellement, il n’existe pas de traitement spécifique pour cet incident et les mesures thérapeutiques dépendront du cas. Lorsque la rupture du frein se produit, le plus important est d’arrêter le saignement en exerçant une pression directe sur la plaie.

L’arrêt complet du saignement peut prendre jusqu’à 20 minutes, il est donc recommandé d’utiliser un chiffon propre ou des pansements compressifs stériles. Ensuite, il est important de se rendre au centre de santé le plus proche pour faire nettoyer et désinfecter la plaie.

Le médecin doit évaluer la rupture du frein du pénis avant de commencer l’approche finale. En cas de rupture incomplète, il est possible de pratiquer une frénuloplastie. Il s’agit d’une intervention chirurgicale facultative dans laquelle tout le frein est coupé pour favoriser la guérison.

La frénuloplastie est très différente de la circoncision, puisque dans la première le prépuce du pénis ne doit pas être coupé. Heureusement, il existe différentes méthodes pour effectuer une frénuloplastie, ce qui diminue la probabilité de complications.

L’une des techniques les plus utilisées est le pull and burn. Des études montrent que cette technique diminue la probabilité de souffrir de sténose urétrale. En revanche, lorsqu’il y a rupture complète, les soins seront uniquement nécessaires pour favoriser la cicatrisation.

Comment améliorer la cicatrisation ?

La guérison est un processus lent. En effet, s’agissant d’une zone humide, la plaie met du temps à cicatriser.

Voici quelques mesures qui favorisent le processus :

  • Ne pas avoir de rapports sexuels pendant les premiers jours
  • Utiliser une crème cicatrisante 2 ou 3 fois par jour
  • Laver le pénis après avoir uriné
  • Ne pas pratiquer de sports extrêmes
  • Éviter les coups dans la zone

Au début, il est normal de ressentir une gêne au moment d’uriner. Cette gêne disparaîtra d’elle-même au bout de quelques jours. Une douleur lors de l’érection est une autre gêne possible. La plaie peut aussi se rouvrir.

Il est également important d’être attentif aux signes d’infection. La présence d’inflammation, de douleur et de rougeur sont des signes avant-coureurs.



La prévention

Il n’est pas toujours possible de prévenir la rupture du frein du pénis, notamment lorsque le frein est très court dès la naissance. L’une des principales recommandations pour réduire cette probabilité du fait consiste à commencer les relations sexuelles en douceur. Il est ainsi possible d’étudier l’allongement du frein et de s’arrêter en cas de dyspareunie ou de douleur lors des rapports sexuels.

L’utilisation de lubrifiants est une autre bonne recommandation. Les lubrifiants diminuent la friction et empêchent la peau de trop se rétracter.

Dans les cas où le frein est très court, certains médecins recommandent une frénuloplastie préventive. L’opération n’interférera pas avec la vie sexuelle de l’homme et ne diminuera pas le plaisir ; elle ne fera qu’éliminer le risque de rupture.

Une frénuloplastie.
La frénuloplastie préventive permet d’éviter une rupture du frein.

Un accident alarmant, mais avec peu de conséquences

La rupture du frein du pénis est un événement qui peut alarmer de nombreux hommes, en raison de la quantité de sang qui s’écoule. C’est un accident relativement fréquent qui survient chez ceux qui ont un frein très court.

Cependant, la rupture ne cause aucun type de handicap après la guérison de la blessure. Il est ainsi possible de poursuivre une vie sexuelle active.

Cela pourrait vous intéresser ...
Est-il possible d’agrandir la taille du pénis ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Est-il possible d’agrandir la taille du pénis ?

Nombreux sont les hommes qui souhaitent agrandir la taille du pénis. Les options pour l'allonger peuvent aller à l'encontre de la santé et du plais...



  • Gyftopoulos KI. Meatal stenosis after surgical correction of short frenulum: Is the “pull-and-burn” method the way to go? Urol Ann. 2018 Oct-Dec;10(4):354-357.
  • Lugo RO, Cancela GR. Patología cutánea del pene. Rev Cent Dermatol Pascua. 1999;8(3):133-142.
  • Gyftopoulos K. Male dyspareunia due to short frenulum: the suture-free, “pull and burn” method. J Sex Med. 2009 Sep;6(9):2611-4.
  • Song B, Cai ZM. Possible function of the frenulum of prepuce in penile erection. Andrologia. 2012 Feb;44(1):23-5.
  • Gallo L, Perdonà S, Gallo A. The role of short frenulum and the effects of frenulectomy on premature ejaculation. J Sex Med. 2010 Mar;7(3):1269-76.