Savez-vous comment prévenir les rhumes ?

Les basses températures favorisent l'apparition de rhumes, car le système immunitaire s'affaiblit. Quels symptômes provoquent-ils ? Quelles sont les différences avec la grippe ? Découvrez ici les réponses à ces questions.
Savez-vous comment prévenir les rhumes ?
Diego Pereira

Relu et approuvé par le médecin Diego Pereira.

Écrit par Equipo Editorial

Dernière mise à jour : 23 novembre, 2022

La prévention des rhumes, ainsi que d’autres types d’infections des voies respiratoires, est d’une importance vitale. Tous, en général, présentent un taux de mortalité élevé et entraînent une dépense importante de ressources sanitaires.

Cependant, bon nombre des décès sont dus au fait que les rhumes finissent par générer des complications cardiaques et respiratoires. Bien que les rhumes soient des affections qui durent au maximum une semaine, ils s’avèrent être un problème de santé publique.

Comment se produit la contagion ?

La contagion se fait par voie aérienne, par des gouttelettes chargées de virus. Ces gouttes proviennent des sécrétions nasales, bronchiques ou salivaires, ce qui rend leur propagation très rapide. Les basses températures de l’hiver sont le facteur qui contribue le plus à la propagation des virus.

Les températures hivernales froides ralentissent notre système immunitaire. De plus, le froid rend la muqueuse nasale plus sèche et moins irriguée. Les autres facteurs qui facilitent l’infection sont les suivants :

  • Fatigue
  • Stress
  • Infections allergiques du nez et de la gorge
  • Cycle menstruel
Femme présentant des symptômes de la grippe
Les basses températures hivernales affectent le fonctionnement du système immunitaire et facilitent l’apparition de rhumes.

Grippe et rhume : est-il important de les différencier ?

La grippe et le rhume sont des maladies virales aiguës qui durent normalement environ sept jours. Dans les deux cas, les symptômes sont similaires. Ce sont des pathologies qui ont une incidence élevée et leur traitement consiste à soulager les symptômes.

Les symptômes les plus caractéristiques d’un rhume sont l’absence de fièvre et l’inflammation des voies respiratoires supérieures, des yeux et des oreilles. De plus, tous ces symptômes s’accompagnent d’un malaise et d’une perte d’appétit.

Les éternuements, la congestion nasale et les démangeaisons de la gorge sont d’autres symptômes caractéristiques. A u fil des jours, les sécrétions nasales deviennent plus épaisses, présentant même parfois un aspect ou une consistance purulente.

D’autre part, parmi les symptômes caractéristiques de la grippe, figurent les frissons, les sueurs et une fièvre qui survient soudainement. Un malaise général, des douleurs musculaires, des maux de tête et de gorge et une toux sèche sont d’autres symptômes courants. 

Les symptômes de fièvre et de douleurs musculaires durent généralement plusieurs jours. Aussi, la récupération est généralement plus longue, les malaises et la toux pouvant durer jusqu’à 2 semaines.



[/atomik -lu-aussi ]

Comment prévenir les rhumes ?

Il existe des mesures qui préviennent et réduisent la propagation des virus entre les personnes. Parmi celles-ci, figurent les suivantes :

  • Évitez tout contact avec des personnes qui souffrent du processus, au moins pendant les premiers jours. Dans le cas où c’est vous-même qui souffrez d’inconfort, de fièvre ou d’autres symptômes pseudo-grippaux, isolez-vous et essayez de maintenir une bonne hydratation.
  • Lavez-vous les mains souvent, avec de l’eau et du savon ou un gel désinfectant. Évitez les locaux fermés ou les endroits où il y a beaucoup de monde.
  • Couvrez-vous le nez et la bouche lorsque vous toussez ou éternuez. De plus, évitez de consommer du tabac et de l’alcool, afin de ne pas entraver le bon fonctionnement de votre système immunitaire et de ne pas forcer sur les voies respiratoires.
  • Consommez de la vitamine C.
  • Évitez le stress, car c’est un facteur qui diminue l’activité du système immunitaire.
Femme avec la grippe au lit
Éviter tout contact avec des personnes infectées, se laver constamment les mains et assurer une hydratation optimale sont trois mesures essentielles pour prévenir le rhume.

Les alternatives pour prévenir les rhumes 

Il existe actuellement des alternatives pour prévenir les rhumes, mais l’efficacité de certaines n’a pas été scientifiquement prouvée.

La racine et le rhizome de l’échinacée contiennent des composés qui confèrent à cette dernière une activité immunostimulante. Il existe également des preuves de l’efficacité de l’extrait éthanolique de la racine de Pelargonium sidoides contre les infections virales des voies respiratoires.

Cependant, ce sont des alternatives qui doivent toujours être discutées avec votre médecin généraliste et qui ne doivent jamais être utilisées chez les enfants.



[/atomik -lu-aussi ]

En somme…

La prévention du rhume est importante, non seulement en raison de son impact sur le système de santé, mais aussi parce qu’il s’agit de l’une des causes les plus fréquentes d’absentéisme scolaire et professionnel.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’huile d’origan pour soulager le rhume : comment l’utiliser et contre-indications
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
L’huile d’origan pour soulager le rhume : comment l’utiliser et contre-indications

Par tradition, beaucoup de personne ont recours à l'huile d'origan pour la santé respiratoire et pour traiter le rhume et la grippe.



  • González Requejo, Á. (2015). Catarro de vías altas.
  • Libano, R. U. (2013). Tratamiento del catarro. Evidencia científica. Anales de Pediatria Continuada. https://doi.org/10.1016/S1696-2818(13)70138-0
  • Rosas, M. R. (2008). Gripe y resfriado. Clínica y tratamiento. Offarm.