Scanner dentaire CT (Computerized Tomography): pourquoi et comment ?

Le scanner dentaire CT est une étude qui permet au dentiste d'obtenir des informations précises sur les structures de la bouche. Grâce à lui, les diagnostics et les traitements sont plus exacts.
Scanner dentaire CT (Computerized Tomography): pourquoi et comment ?
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 23 janvier, 2023

En dentisterie, comme dans d’autres spécialités médicales, les nouvelles technologies permettent aux professionnels d’avoir des informations précises sur leurs patients. Nous vous parlons ici du scanner dentaire CT, un outil de pointe qui fournit des données fiables sur la cavité buccale.

Grâce à cet examen complémentaire, les dentistes peuvent établir un diagnostic plus précis et planifier un traitement en détail. Les chances de succès des thérapeutiques augmentent ainsi considérablement.

Avec la tomodensitométrie dentaire, les résultats sont obtenus plus rapidement, de manière prévisible et efficace. Découvrez en quoi consiste cette étude de la bouche.

Qu’est-ce que scanner dentaire CT ?

Il s’agit d’un appareil qui permet d’obtenir des images tridimensionnelles des dents et des mâchoires du patient, à l’aide de rayons X.

Avec cette étude, il est possible d’obtenir des images des structures dentaires, nerveuses et osseuses des mâchoires supérieure et inférieure en une seule exploration. Profitant de ces informations, le dentiste peut soigneusement planifier un traitement avant de le réaliser.

Il est important de ne pas confondre le scanner dentaire avec la radiographie panoramique couramment utilisée en dentisterie. Cette dernière étude, bien qu’elle renseigne également sur les dents et les os de la bouche, ne le fait pas dans les trois dimensions de la tomographie.

Le scanner dentaire n’est pas utilisé en routine, sauf dans les cas nécessitant une analyse très précise de la zone craniofaciale. C’est un outil très utile dans le domaine de l’implantologie, mais il a également d’autres applications.

L’exposition aux rayonnements de ce type de scanner est plus élevée que celle des radiographies dentaires normales. Dans tous les cas, c’est un test sûr, simple et rapide.



[/atomik -lu-aussi ]

Pourquoi et quand le scanner dentaire est-il effectué ?

Le scanner dentaire permet d’obtenir des images précises et tridimensionnelles de toute la bouche du patient. Avec cela, le dentiste ou le chirurgien maxillo-facial peut planifier avec précision le traitement, avant de l’effectuer.

Dans tous les cas, il n’est pas toujours nécessaire de le réaliser. Nous vous informons des situations qui justifient son indication :

  • Pose de l’implant : la tomodensitométrie dentaire permet d’étudier la structure osseuse et de déterminer l’emplacement et la position exacts où l’implant sera placé dans le tissu osseux.
  • Régénération osseuse : avant de poser un implant, le chirurgien doit s’assurer qu’il dispose de la quantité et de la qualité d’os nécessaires pour supporter la vis. Le scanner dentaire permet de vérifier la dimension osseuse du patient et de déterminer si elle est suffisante ou si une intervention est nécessaire pour l’augmenter. Dans le cas où une élévation du sinus maxillaire ou une greffe est nécessaire, l’étude fournira les données nécessaires pour planifier l’intervention subséquente. En bref, il améliore le pronostic attendu de la chirurgie.
  • Dents de sagesse incluses : ce test aide à déterminer la relation entre les molaires incluses et d’autres structures anatomiques importantes, telles que le nerf alvéolaire inférieur. Il aide également à évaluer la meilleure approche pour éliminer ces pièces et réduire les effets indésirables.
  • Canines incluses : avec cette étude, la position de la canine peut être déterminée et la meilleure alternative thérapeutique peut être planifiée. Il est utile si la pièce doit être exposée par chirurgie et repositionnée par orthodontie.
  • Diagnostic des maladies des mâchoires, des structures osseuses du visage, du nez, des sinus paranasaux et des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM).
  • Détection, mesure et planification du traitement des tumeurs ou des kystes dans les mâchoires.
  • Localisation de l’origine de toute douleur ou pathologie difficile à diagnostiquer.
Radiographie dentaire panoramique.
Les radiographies panoramiques sont plus courantes en dentisterie que la tomodensitométrie. Les résultats ne sont pas les mêmes.

Comment se déroule un scanner dentaire ?

Le scanner dentaire CT est très simple et rapide. Il ne prend que quelques secondes et le dentiste peut connaître les résultats instantanément. Il est exécuté dans une salle de radiographie spéciale par du personnel qualifié.

Certaines cliniques dentaires ont ce type de technologie dans leurs installations. Si ce n’est pas le cas, le patient doit se rendre dans un centre agréé, puis retourner chez son dentiste avec les résultats.

La procédure est très similaire à celle utilisée pour prendre des radiographies panoramiques. Aucune préparation préalable n’est nécessaire.

Lors de l’étude, les boucles d’oreilles, colliers, lunettes, fausses dents, pinces à cheveux et tout autre objet métallique devront être retirés. De plus, il faudra se protéger des radiations en portant un tablier en plomb.

Le professionnel chargé d’effectuer le scanner dentaire installe le patient dans la position exacte, afin que l’appareil prenne les images appropriées de la bouche. Le patient doit être assis dans un fauteuil ou allongée sur la table d’examen, selon le type d’appareil utilisé.

Le patient est ensuite positionné de manière à ce que la zone d’intérêt soit centrée et invité à rester très immobile pendant l’étude. La source et le détecteur de rayons X tournent autour de la personne. En général, le test ne prend pas plus de 20 secondes et lors de l’examen, le patient ne ressentira aucune gêne ni symptôme.

Il est important de se rappeler que les femmes enceintes ne peuvent pas faire ce test. Bien que les doses de rayonnement utilisées soient faibles, il est préférable d’éviter ces tests pendant la grossesse.

Est-ce dangereux ?

La tomodensitométrie dentaire peut être nécessaire pour le diagnostic et la planification de divers traitements dentaires. Cependant, en utilisant les rayons X, de nombreux patients se demandent si cette étude comporte des risques pour la santé.

Vous devez savoir que la quantité de rayonnement utilisée par ce type de scanner est minime. Le rayonnement d’un scanner conventionnel est de 2 mSv (millisievert). S’il s’agit d’un TC numérique, ce chiffre tombe à seulement 0,02 mSv.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le risque accru de cancer ou de dommages au fœtus pendant la grossesse associé à l’utilisation des rayonnements se produit chez les personnes qui reçoivent des doses supérieures à 100 mSv. Par conséquent, ce type d’étude peut être considéré comme sans danger pour la santé.

Enceinte chez le dentiste.
Les femmes enceintes ayant des problèmes dentaires recevront des conseils du professionnel sur les méthodes de diagnostic qui peuvent être effectuées sur elles.

De nouvelles avancées

La technologie médicale est un domaine en constante évolution. De nouvelles avancées mettent à la disposition des professionnels des équipements de plus en plus précis, offrant des avantages tant pour l’expert que pour le patient.

Par exemple, il existe un type de scanner dentaire qui se caractérise par la forme conique de sa source d’émission de rayons X. Avec une seule rotation de 360 degrés, les informations nécessaires sont obtenues.

Le temps d’exposition est plus cour et le rayonnement que le patient reçoit est donc moindre. Ce type d’équipement à faisceau conique est déjà utilisé dans plusieurs centres dentaires.

Un autre équipement de pointe est un nouveau scanner capable d’effectuer simultanément une radiographie panoramique et une tomodensitométrie dentaire. En général, pour un diagnostic précis, les deux études sont nécessaires. Avec cet équipement, il est possible d’obtenir les deux résultats en une seule exposition.



[/atomik -lu-aussi ]

Le scanner dentaire CT favorise la réussite des traitements

Le scanner dentaire CT est un examen simple, rapide et confortable. Avec ce test, le dentiste obtient des informations précises et dans les trois directions de l’espace sur les structures orofaciales.

La réalisation de ce type d’étude fournit des données qui se traduisent par des approches plus précises. Ainsi, avec un simple test, les chances que les interventions dentaires indiquées soient une réussite, avec moins d’effets indésirables, augmentent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Blanchiment des dents par LED : avantages, inconvénients et soins
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Blanchiment des dents par LED : avantages, inconvénients et soins

Le blanchiment des dents par LED est l'une des options les plus utilisées pour améliorer l'apparence du sourire. Découvrez ici ses avantages.



  • Ortega, E. V., & Méndez, Á. G. (2008). La cirugía guiada y carga inmediata en implantología oral. Consideraciones diagnósticas y quirúrgicas. Rev. Esp. Odontoestomatológica de Implantes16(4), 211-218.
  • COYAC AGUILAR, R. O. G. E. L. I. O. (2010). LA INCLINACION RADICULAR DE CANINOS DETERMINADA CON TOMOGRAFIA, COMPARADA CON SU APRECIACION EN LA RADIOGRAFIA PANORAMICA.
  • de-Moraes, L. E., de-Moraes, E. J., Olate, S., & Koch, H. A. (2021). Imagen 3D para la Evaluación Morfológica de Quistes y Tumores Maxilofaciales: Serie de Casos. International Journal of Morphology39(4), 1132-1138.
  • Edith, G. N. C., Antonio, H. H. J., Frías, M. Á. N., Luciano, A. V. A., Gilberto, L. C., & Rider, R. M. (2014). TAC 3D como estándar de oro para colocación de implantes en pacientes con agenesia dental. Oral15(49), 1179-1181.
  • ORAL, C. D. E. E. I., & ALTHAPARRO, D. F. C. G. Análisis tomográfico de haz cónico de la frecuencia, ubicación y tamaño de los forámenes linguales para el diagnóstico implantológico en mandíbulas desdentadas.
  • Ruiz-Imbert, A. C., & Cascante-Sequeira, D. (2022). Valores de densidad en la escala de grises en Tomografía Computarizada de Haz Cónico: alcances y limitaciones. Odovtos-International Journal of Dental Sciences23(2), 52-62.
  • Arce Toribio, C. P. Revision bibliografica sobre el uso de acceso guiado por tomografia computarizada en dientes anteriores calcificados.
  • Alexandre Oliveira, N., Matos Garrido, N., España López, A., Jiménez Guerra, A., Ortiz García, I., & Velasco Ortega, E. (2019). Planificacion de tratamiento con software para cirugía guiada en implantologia oral. Avances en Odontoestomatología35(2), 59-68.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.