Sensation d’essoufflement : principales causes et ce que vous pouvez faire

21 mai 2020
L'essoufflement est une sensation qui peut avoir des causes multiples. Nous vous indiquons les principales et ce qu'il faut faire dans chaque cas.

L’essoufflement est connu en médecine sous le nom de dyspnée. Il peut être dû à de multiples causes. Ce qui est clair, c’est qu’il s’agit d’une sensation très désagréable et, au-delà, il peut être la manifestation de graves problèmes de santé.

Par exemple, l’essoufflement est l’un des symptômes de l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2, la cause de la pandémie actuelle de COVID-19. Face à cette sensation, il est important de savoir comment nous devons agir.

Voici les causes les plus courantes et quelques mesure que l’on peut prendre

Qu’est-ce que l’essoufflement ?

Comme nous l’avons dit, l’essoufflement est également connu sous le nom de dyspnée. C’est la sensation subjective que nous avons du mal à respirer et que l’air n’atteint pas nos poumons comme il le devrait.

Normalement, la respiration se fait de manière involontaire et inconsciente. Quand il y a ce manque d’air, une situation inconfortable se produit qui peut même provoquer de la peur chez la personne, ce qui aggrave ce sentiment.

Cet article peut également vous intéresser : L’œdème pulmonaire : symptômes et causes

Quelles sont les principales causes de l’essoufflement ?

Anxiété

L’anxiété est l’une des principales causes d’essoufflement chez les personnes qui n’ont pas d’autres problèmes de santé. Face à une crise d’angoisse, une crise de panique ou des situations de stress intense, la personne peut avoir le souffle court ou avoir l’impression de se noyer.

Dans ces cas, l’essentiel est d’apprendre à identifier ces attaques. Le moment venu, il est important de s’asseoir et d’essayer de se calmer. Vous devez respirer normalement pour essayer de contrôler l’épisode.

Il est souvent nécessaire de faire appel à un professionnel, qui vous enseignera les outils nécessaires pour faire face à ce type de situation et les surmonter.

Une femme qui a mal dans la poitrine à cause d'une sensation d'essouflement

Excès d’exercice

Parfois, un excès d’exercice ou un exercice mal effectué peut entraîner un essoufflement. Cela peut arriver aussi bien à des personnes habituées à faire du sport qu’à des personnes en mauvaise forme. Cependant, il est plus fréquent chez les personnes sédentaires ou en surpoids.

Ce que nous devons faire dans ces cas-là, c’est adapter l’activité à notre condition physique et en augmenter l’intensité en fonction de nos capacités. Petit à petit, nous pourrons faire des exercices qui demandent plus d’efforts.

Lorsque vous vous sentez essoufflé, vous devez ralentir le rythme de l’exercice et calmer votre respiration sans vous sentir dépassé.

Problèmes cardiaques

Le cœur pompe le sang dans tout notre corps. Lorsque le cœur, pour diverses raisons, ne fonctionne pas correctement, ce pompage du sang ne peut pas être effectué correctement. Cela se produit généralement lorsqu’une personne ayant des problèmes cardiaques exerce une activité qui nécessite une augmentation du rythme cardiaque.

Cela signifie que certaines parties du corps ne reçoivent pas le sang et l’oxygène dont elles ont besoin, ce qui envoie le signal au système nerveux central et se manifeste par une sensation d’essoufflement. Elle peut être accompagnée de douleurs thoraciques.

Dans ces cas, il est important de consulter un spécialiste. Le spécialiste établira le traitement et les directives à suivre, adaptées à chaque cas particulier.

Lisez également : 10 signes que vos poumons manquent d’oxygène

Grossesse

Lorsque la grossesse est avancée, le placenta et le bébé font que le diaphragme de la mère a moins de place pour se dilater. Les poumons ne peuvent donc pas non plus se dilater correctement, ce qui provoque un essoufflement chez la mère.

C’est quelque chose de normal pour la plupart des femmes enceintes. Il est important de rester calme. S’asseoir sur des coussins à un angle de 45° peut aider à contrôler cette sensation. Il est donc important d’essayer de respirer normalement.

Vous pouvez faire de même pour dormir, sans être complètement à l’horizontale. La position horizontale aggrave le manque d’air car, sous l’effet de la gravité, le diaphragme est davantage sollicité.

Problèmes respiratoires

Ici, nous pouvons englober des pathologies très différentes. Les crises d’allergie, l’asthme, la bronchite, la MPOC, la pneumonie ou toute autre affection des voies respiratoires peuvent se manifester par une sensation d’essoufflement.

Dans cette section, nous pouvons également inclure l’insuffisance respiratoire due au coronavirus. La dyspnée ou l’essoufflement est l’un des symptômes de l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2, à l’origine de la pandémie actuelle de COVID-19.

Dans ces cas, l’essentiel sera de consulter un spécialiste. Le médecin sera chargé de diagnostiquer la pathologie respiratoire traitée et d’établir le traitement approprié, si nécessaire. Le traitement peut aller du repos à des traitements plus spécifiques, tels que des antibiotiques.

Une personne âgée à l'hôpital

Obésité

Le cas de l’obésité est similaire à celui de la grossesse. Lorsque la graisse s’accumule dans la zone abdominale, elle appuie sur le diaphragme et le rend difficile à se dilater, ce qui provoque cette sensation inconfortable de dyspnée.

Dans ce cas, il est conseillé de s’adresser à un spécialiste en nutrition et en diététique qui nous donnera quelques conseils pour perdre du poids de manière saine et responsable.

Maladies neuromusculaires

Il existe différentes maladies neuromusculaires qui peuvent affecter à la fois le diaphragme et les muscles de la face thoracique, rendant le système respiratoire inefficace. Dans ces cas, c’est le spécialiste qui fera le diagnostic et établira le traitement approprié.

Conclusion : que faire en cas d’essoufflement ?

Au moment où nous nous sentons essoufflés, l’essentiel est de rester calme. Nous devons nous asseoir dans un endroit sûr et calme et essayer de contrôler notre respiration.

Si, après un certain temps, la situation ne revient pas à la normale, nous devrons nous rendre chez le médecin ou nous appellerons les services d’urgence, selon l’intensité des symptômes.

Si la dyspnée est causée par d’autres maladies de base, il faut consulter un spécialiste pour faire les contrôles nécessaires. Il est important de suivre le traitement qu’il nous indique pour que les symptômes soient aussi contrôlés que possible.

  • Basara L, Begić NJ, Grle SP, Jakopović M, Samaržija M. Dyspnea from neuropsychyatric perspective: A narrative review. Vol. 30, Psychiatria Danubina. Medicinska Naklada Zagreb; 2018. p. 11–20.
  • Martínez-Moragón E, Perpiñá M, Belloch A. ¿Influye la experiencia en la percepción de disnea? Arch Bronconeumol. 2006 Apr 1;42(4):171–4.
  • Percepción de la disnea y cumplimiento terapéutico en pacientes con asma – ScienceDirect [Internet]. [cited 2020 Apr 19]. Available from: https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0300289608721148
  • Otro diagnóstico diferencial de disnea en paciente joven: a propósito de un caso de neoplasia cardiaca – Dialnet [Internet]. [cited 2020 Apr 19]. Available from: https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=7047253