Signes et symptômes de l’appendicite

13 décembre 2016
Il est fondamental de savoir reconnaître les symptômes de l'appendicite et d'aller immédiatement consulter un médecin. Dans le cas contraire, des complications peuvent se présenter, pouvant mettre la vie du patient en danger.

L’appendice est un organe en forme de sac qui est connecté au gros intestin. Il s’agit d’un organe qui n’a aucune fonction vitale, et vous pouvez mener une vie saine et normale sans lui.

Sa fonction est inconnue, mais on pense qu’elle est chargée de contenir le tissu qui aide le corps dans le processus d’immunité face aux infections.

L’appendicite est en réalité l’inflammation de l’appendice.

Si elle n’est pas traitée, l’appendice peut éclater et vous exposer à une situation qui peut mettre votre vie en danger. Il est important que vous cherchiez au plus vite une attention médicale si vous présentez un quelconque indice.

Cette inflammation peut causer de nombreux symptômes et l’appendice peut se rompre dans un laps de temps contenu entre 48 et 72 heures après son apparition.

C’est pour cela que vous devez savoir reconnaître les symptômes de l’appendicite pour que vous soyez prévenu au cas où vous en présentiez certains.

Douleur abdominale

Les premiers symptômes de l’inflammation impliquent généralement l’apparition progressive de crampes, diarrhée légère ou douleur dans tout l’abdomen.

Au fur et à mesure que votre appendice devient plus grosse et enflammée, elle irrite la muqueuse de la paroi abdominale.

douleur-dans-labdomen

Cette irritation peut causer une douleur aigue localisée, dans la partie inférieure droite de l’abdomen. Elle a tendance à devenir plus constante et sévère que celle dont on souffre au début des symptômes.

Chez certaines personnes, il peut arriver que la douleur se situe derrière deux points. Dans ce cas il est probable que l’appendicite cause une douleur dans le bas du dos ou dans la zone pelvienne.

Fièvre légère

L’appendicite cause généralement des fièvres entre 37,2°C et 38°C. On peut également souffrir de frissons.

Si votre appendice éclate, il se peut que l’infection qui en résulte fasse monter votre fièvre et que vous ayez une température supérieure à 38,3°C, en plus d’une élévation du rythme cardiaque.

Mal-être digestif

indigestion-et-reflux-acide

L’appendicite peut causer des symptômes comme les nausées et les vomissements. Il est possible que vous perdiez l’appétit et que vous sentiez ne pas pouvoir manger. Vous pouvez souffrir de constipation ou de diarrhée sévère.

Si vous avez également du mal à laisser passer les gaz, ceci peut être une indication claire d’une obstruction partielle ou totale de votre intestin. Et évidemment, elle peut être liée à une inflammation sous-jacente.

Symptômes de l’appendicite chez les enfants

Les enfants ne sont pas toujours capables de savoir comment ils se sentent. Il est également possible qu’ils aient des difficultés à localiser à temps la douleur et qu’ils signalent simplement qu’ils ont mal dans tout l’abdomen.

Ceci peut vous rendre la tache difficile et ne pas savoir déterminer si la douleur vient de l’appendicite.

Il est possible que vous la confondiez facilement avec un virus de l’estomac ou une infection urinaire. Cependant, il vaut toujours mieux être prudent face aux symptômes de l’appendicite.

La rupture de l’appendice peut être très dangereuse pour n’importe qui, mais le risque de décès est bien plus élevé chez les nourrissons et les enfants en bas âge.

Les enfants de moins de deux ans montrent souvent les symptômes suivants lorsqu’ils présentent un cas d’appendicite :

  • Vomissements.
  • Abdomen distendu ou gonflé.
  • Sensibilité de l’abdomen.

Les enfants et les adolescents sont plus propices à souffrir des troubles suivants :

  • Nausées.
  • Vomissements.
  • Douleur dans la partie inférieure droite de l’abdomen.

Symptômes de l’appendicite pendant la grossesse

grossesse

De nombreux symptômes de l’appendicite peuvent imiter certaines des gênes de la grossesse.

Cependant, il se peut que vous ne présentiez pas les symptômes classiques de l’appendicite, spécialement sur la fin de la grossesse.

L’appendice est plus haute pendant la grossesse à cause de la croissance de l’utérus ; c’est pour cela qu’il est possible que vous ressentiez des douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen au lieu de la partie inférieure droite.

Les femmes enceintes qui souffrent d’appendicite peuvent être davantage exposées à souffrir des symptômes tels que :

  • Acidité
  • Gaz
  • Episodes alternés de constipation et de diarrhée.

Quels sont les facteurs à risque ? Puis-je prévenir l’appendicite ?

L’appendicite peut se manifester à n’importe quel moment de la vie, mais arrive le plus souvent entre vos 10 et 30 ans, et elle est commune autant chez les hommes que chez les femmes.

On ne peut la prévenir, mais vous pouvez prendre quelques précautions pour réduire le risque d’en souffrir.

Il existe moins de possibilité d’en souffrir si votre alimentation est riche en fibres. Augmentez votre consommation de fruits et légumes frais.

Certains aliments avec une forte teneur en fibres qui peuvent vous aider:

  • Framboises
  • Pommes
  • Poires
  • Artichauts
  • Petits pois
  • Brocoli, lentilles
  • Haricots noirs
  • Son d’avoine
  • Orge
  • Farine d’avoine
fibre-et-vegetaux

Augmenter votre consommation de fibres prévient l’apparition de la constipation et la future accumulation de matériel fécal, qui est souvent la cause la plus fréquente de l’appendicite.

Rappelez-vous que devez consulter immédiatement votre médecin  si vous ou l’un de vos proche présentez des symptômes de l’appendicite.

Il n’existe aucun remède maison qui puisse vous aider et il est possible que nombre d’entre eux ne fasse que compliquer davantage la situation.

Le médecin est le seul à pouvoir déterminer s’il s’agit réellement d’une appendicite.

Il est probable qu’il vous demande une analyse de sang et d’urine à la recherche d’une infection, ainsi qu’une échographie abdominale ou une tomographie qui détermine le niveau d’inflammation de votre appendice.

A découvrir aussi