10 signes qui indiquent que vos règles arrivent

Les signes qui indiquent l'arrivée des règles peuvent varier d'une femme à une autre. C'est pourquoi il est important d'apprendre à connaître son corps.
10 signes qui indiquent que vos règles arrivent

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Il est important que vous appreniez à identifier les signes qui indiquent que vos règles arrivent, afin que vous ayez tout sous contrôle. On estime qu’environ 90 % des femmes présentent des symptômes indiquant l’arrivée des règles.

Par ailleurs, connaître ces symptômes vous permet de détecter un éventuel dysfonctionnement. Généralement, ces signes apparaissent entre cinq jours et deux semaines avant l’arrivée des règles. L’ensemble de ces signes est connu sous le nom de syndrome prémenstruel.

10 signes qui indiquent que les règles arrivent

Qu'est-ce que la dysménorrhée ?

1. Colique

Les crampes menstruelles ou dysménorrhée primaire sont l’un des signes qui indiquent que les règles arrivent. Elles apparaissent généralement quelques jours avant les règles. Elles affectent le bas-ventre, mais peuvent irradier vers le dos ou les cuisses.

Le degré d’intensité peut varier. Parfois, ces crampes sont légères ; d’autres fois, elles empêchent la pleine réalisation des activités quotidiennes. Certaines maladies peuvent augmenter l’intensité de la douleur, telles que les fibromes, l’endométriose, la sténose cervicale, la maladie inflammatoire pelvienne et l’adénomyose.

2. L’augmentation de l’acné, un des signes qui indiquent que les règles arrivent

Près de la moitié des femmes ont plus de boutons d’acnés quelques jours avant leurs règles. Lorsqu’il n’y a pas de fécondation, la production d’androgènes et de testostérone augmente, tandis que la progestérone et les œstrogènes diminuent. Il en résulte une augmentation de la production de sébum, qui favorise l’acné.

3. Sensibilité des seins

Une sensibilité accrue des seins est un signe qui indique l’arrivée des règles. Les œstrogènes augmentent pendant la première moitié du cycle menstruel, ce qui stimule la croissance des canaux galactophores.

D’autre part, la progestérone augmente lorsque l’ovulation est sur le point de se produire. Conséquence de cela : la poitrine gonfle. La douleur peut être légère ou sévère.

4. Sensation de fatigue

La fatigue est due aux changements hormonaux : la chute soudaine du taux de certaines hormones provoque une sensation de fatigue accrue. Certaines femmes ont également plus de difficulté à s’endormir, ce qui renforce la fatigue.



5. Distension abdominale

La distension abdominale correspond au gonflement du ventre qui se produit généralement avant les règles. Ce gonflement est dû à une plus grande rétention d’eau et de sel. Vous pouvez prendre jusqu’à deux kilos de poids, mais après les règles, tout revient à la normale.

6. Problèmes intestinaux

Les contractions de l’utérus peuvent provoquer des contractions de l’intestin, en raison de l’action des prostaglandines, des substances semblables aux hormones. Ces contractions peuvent entraîner plus de selles, une diarrhée, des gaz, la constipation et des nausées.

7. Lombalgie

Les prostaglandines peuvent également provoquer des contractions dans le bas du dos. Ces contractions entraînent une sensation de tiraillement dans le bas du dos. La douleur peut être assez intense.

8. Maux de tête

Des taux fluctuants d’hormones peuvent entraîner des maux de tête. Ceux-ci sont plus fréquents un ou deux jours avant les règles et/ou pendant les trois premiers jours des règles. La raison en est que les œstrogènes provoquent une augmentation de la sérotonine, ce qui favorise les maux de tête.

9. Difficulté à dormir

Pendant la phase précédant l’ovulation, le corps augmente sa température d’un demi-degré Celsius jusqu’à ce que les règles apparaissent et même un peu après qu’elles commencent. Cette augmentation a une influence négative sur l’endormissement et le sommeil.

10. Les sautes d’humeur, un signe qui indique que les règles arrivent 

C’est sans doute le signe le plus typique de l’arrivée des fois, et encore une fois, ce signe est lié aux changements hormonaux. Irritabilité et anxiété sont au rendez-vous. Ces symptômes vont et viennent arbitrairement. Leur présence est due au fait que les œstrogènes modifient la production d’endorphines et de sérotonine, deux hormones associées à l’humeur.

Comment soulager l’inconfort ?

Femme en période prémenstruelle qui manque de sommeil.
  • Limitez la consommation de sel.
  • Appliquez une compresse chaude sur votre ventre pour soulager les coliques.
  • Les exercices modérés aident à réduire les coliques et à améliorer l’humeur.
  • Mangez moins et plus souvent, afin de maintenir le taux de sucre dans le sang stable. Un taux de sucre faible favorise la mauvaise humeur.
  • Pratiquez la méditation.
  • Prenez des suppléments de calcium pour réduire la rétention d’eau et améliorer l’humeur.

Si les symptômes sont très sévères, au point de vous empêcher d’exercer normalement vos activités, le mieux est de consulter votre médecin. L’utilisation de pilules contraceptives peut soulager les symptômes.



Les signes qui indiquent que les règles arrivent varient d’une femme à une autre

Le cycle de chaque femme est unique. Par conséquent, il est préférable de noter tous vos symptômes par écrit. Aussi bien ceux indiquant que vos règles arrivent, que ceux que vous ressentez pendant les règles.

Cela pourrait vous intéresser ...
Aménorrhée ou absence de règles : 5 remèdes naturels
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Aménorrhée ou absence de règles : 5 remèdes naturels

Le terme aménorrhée désigne l'absence de règles chez la femme. Découvrez ici quelques remèdes naturels pour traiter ce trouble.



  • Sampaio, J., & Medrado, B. (2019). LAS HORMONAS EN LA PRODUCCIÓN DE MODOS DE SUBJETIVACIÓN: ACTUANDO CONTROVERSIAS. Psicologia & Sociedade, 31.
  • Pschyrembel, W. (2020). Síndrome premenstrual. In Ginecologia Practica (pp. 608-610). De Gruyter.