Skyr : les utilisations de ce produit laitier islandais

Le skyr est l'un des produits laitiers de la plus haute qualité pouvant être inclus dans l'alimentation. Il se distingue par sa haute teneur en protéines et en probiotiques.
Skyr : les utilisations de ce produit laitier islandais

Dernière mise à jour : 19 juin, 2022

Le skyr est un produit laitier courant en Islande qui a commencé à se répandre dans différentes cuisines en raison de sa valeur nutritionnelle. C’est un aliment qui peut être bénéfique pour la santé et qui peut compléter efficacement le yaourt nature. Il contient une forte dose de protéines de haute qualité et de graisses de type cis, deux éléments particulièrement importants pour jouir d’une bonne santé.

Avant de commencer, il est important de noter que la consommation de produits laitiers est recommandée par la plupart des experts en nutrition. Ces produits contiennent des minéraux essentiels qui aident à prévenir le développement de pathologies chroniques et complexes.

Bien entendu, dans la mesure du possible, ils doivent être consommés sans sucres ajoutés. Autrement, un pic glycémique pourrait survenir, ce qui est néfaste à moyen terme.

Les propriétés du skyr

Le skyr est un produit laitier à base de lait écrémé. La température de celui-ci monte à 100 degrés Celsius puis réduit considérablement à 37 degrés Celsius.

Il sera également important d’inoculer des bactéries qui permettent la fermentation, on peut donc dire que le produit contient des probiotiques. Avant de terminer la préparation du produit, le liquide doit être éliminé, laissant ainsi la partie solide, avec une forte concentration de protéines.

Masque au yaourt.
Le skyr est similaire au yaourt, mais il contient une quantité intéressante de graisses cis.

Il est également important de noter que le skyr a un pourcentage de matières grasses inférieur à celui du yaourt nature ou d’autres types de produits laitiers. Cependant, toutes sont de type cis, c’est-à-dire bénéfiques.

Il suffit d’éviter les graisses trans dans l’alimentation, car ce sont celles qui se sont avérées capables d’augmenter les mécanismes inflammatoires dans l’environnement interne. Une consommation régulière entraîne le développement de pathologies.



Les bienfaits du skyr

Tout d’abord, le skyr est une source de protéines de haute valeur biologique. Ces éléments concentrent tous les acides aminés essentiels dans leur intérieur. Ils ont également un bon score en matière de digestibilité.

Pour cette raison, le skyr est un produit optimal pour couvrir les besoins quotidiens en protéines, qui sont estimés à au moins 0,8 gramme par kilo de poids par jour chez les personnes sédentaires. Cela est confirmé par une étude publiée dans la revue Annals of Nutrition & Metabolism.

Dessert de yaourt sain à la papaye.
Les protéines présentes dans le skyr peuvent aider à prévenir les pathologies chroniques.

La consommation de protéines est essentielle pour assurer une bonne récupération après un exercice physique intense. Mais elle est également décisive pour prévenir le développement de pathologies chroniques et complexes qui affectent la masse maigre au fil des ans, comme la sarcopénie. 

De plus, le skyr est une source de probiotiques. Ces éléments colonisent sélectivement le tube digestif, générant des bénéfices pour l’hôte. Des recherches publiées dans la revue Molecular Nutrition & Food Research le confirment. Non seulement le système digestif deviendra plus efficace, mais des problèmes tels que la constipation seront moins susceptibles de se développer.

Par ailleurs, les probiotiques eux-mêmes peuvent aider à prévenir des troubles, tels que les intolérances à certains nutriments. Ceux-ci sont produits par l’incapacité du corps à digérer des substances telles que le lactose. Souvent, ils sont conditionnés par un problème de diversité au niveau du microbiote, se concentrer sur cet aspect entraînera donc des bienfaits en peu de temps.



Comment consommer le skyr ?

Le skyr peut être consommé de la même manière que le yaourt nature. Il est également possible de le trouver avec différentes saveurs qui améliorent ses caractéristiques organoleptiques. Bien sûr, il sera important d’éviter les versions qui concentrent une grande quantité de sucres, afin de ne pas générer d’altérations au niveau métabolique.

De plus, c’est un aliment qui se marie bien avec d’autres aliments de qualité, comme les flocons d’avoine, les fruits secs et même les fruits hachés. Il peut faire partie du petit-déjeuner ou de toute collation, car il apporte des nutriments de qualité qui contribuent à assurer le bon fonctionnement du système digestif.

Il ne faut pas oublier non plus qu’il existe l’alternative d’inclure le skyr dans les recettes salées. Il se marie généralement très bien avec l’avocat, le saumon fumé et même des toasts. Les options pour introduire ce produit laitier dans l’alimentation sont variées, nous vous conseillons donc de l’essayer.

Un allié pour les sportifs

Au-delà des avantages susmentionnés, le skyr est particulièrement positif pour le régime alimentaire des athlètes. Il parvient à fournir des protéines de haute qualité dans un contexte de faible densité énergétique.

Grâce à cela, les processus de récupération peuvent être optimisés sans compromettre l’état de la composition corporelle. Il pourrait même être introduit dans le cadre d’un régime hypocalorique, qui vise à réduire le pourcentage de graisse dans l’organisme.

De plus, le skyr est une bonne source de calcium. Cet élément contribuera à améliorer la santé des os, en prévenant les fractures à l’avenir. Normalement, les os des athlètes sont soumis à un stress élevé, il sera donc essentiel d’optimiser l’apport de vitamine D et de calcium, et d’améliorer l’état de la masse musculaire pour éviter les blessures.

Le skyr dans l’alimentation

Le skyr est un aliment très bénéfique qui peut faire partie de l’alimentation de façon régulière, améliorant ainsi sa qualité. Ce produit parvient à fournir une bonne quantité de nutriments essentiels. De plus, il est très polyvalent au niveau culinaire. Il possède d’excellentes caractéristiques organoleptiques, de sorte qu’il peut être combiné avec des aliments très différents.

Bien entendu, n’oubliez pas que vous devrez toujours regarder l’étiquetage des produits laitiers. Parfois, ils peuvent contenir des additifs artificiels, comme des édulcorants, dont les effets à moyen terme ne sont pas entièrement prouvés. De manière générale, il convient d’être prudent avec la consommation de ces substances, afin de prévenir des dysfonctionnements pouvant affecter la santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ce que révèle la science sur les produits laitiers et la perte osseuse
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Ce que révèle la science sur les produits laitiers et la perte osseuse

Depuis toujours, les produits laitiers sont préconisés pour prévenir la perte osseuse. Quelles sont les révélations de la science ?



  • de Souza, R. J., Mente, A., Maroleanu, A., Cozma, A. I., Ha, V., Kishibe, T., Uleryk, E., Budylowski, P., Schünemann, H., Beyene, J., & Anand, S. S. (2015). Intake of saturated and trans unsaturated fatty acids and risk of all cause mortality, cardiovascular disease, and type 2 diabetes: systematic review and meta-analysis of observational studies. BMJ (Clinical research ed.)351, h3978. https://doi.org/10.1136/bmj.h3978
  • Richter, M., Baerlocher, K., Bauer, J. M., Elmadfa, I., Heseker, H., Leschik-Bonnet, E., Stangl, G., Volkert, D., Stehle, P., & on behalf of the German Nutrition Society (DGE) (2019). Revised Reference Values for the Intake of Protein. Annals of nutrition & metabolism74(3), 242–250. https://doi.org/10.1159/000499374
  • Sánchez, B., Delgado, S., Blanco-Míguez, A., Lourenço, A., Gueimonde, M., & Margolles, A. (2017). Probiotics, gut microbiota, and their influence on host health and disease. Molecular nutrition & food research61(1), 10.1002/mnfr.201600240. https://doi.org/10.1002/mnfr.201600240