Slow life : découvrez ce mode de vie et apprenez à l'appliquer

La "slow life" est un mouvement culturel international qui promeut un style de vie plus lent centré sur le moment présent.
Slow life : découvrez ce mode de vie et apprenez à l'appliquer

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

De nos jours, et notamment dans la culture occidentale, il est assez courant que les personnes mènent un rythme de vie accéléré et automatique ; l’excès d’obligations et l’immédiateté sont de mise. Face à cette réalité insensée, des mouvements surgissent, comme le mouvement slow life qui prône un style de vie plus lent et plus détendu.

Selon cette philosophie, la clé du bonheur et du bien-être est de donner la priorité aux habitudes qui favorisent un équilibre entre le corps et l’esprit Par exemple : passer plus de temps avec ses proches, faire de l’exercice physique ou mental, faire des voyages pour se détendre et prendre du temps pour se reposer. Approfondissons.

Qu’est-ce que la slow life ?

Slow life signifie littéralement “vie lente” et fait référence à un courant ou un mouvement culturel international qui promeut un mode de vie au ralenti. Les aspects fondamentaux du quotidien sont privilégiés, comme le repos, la communication, l’alimentation, l’ici et maintenant et les relations personnelles.

L’idée de base de la vie lente est que le rythme de vie actuel, en particulier dans la culture occidentale, est insoutenable et malsain. Il y a une priorisation absolue du travail sur les autres aspects de la vie, un consumérisme déchaîné qui ne veut pas qu’on réfléchisse à quoi que ce soit et une difficulté à profiter pleinement de notre existence.

Maintenant, le mouvement slow life ne signifie pas être paresseux ou travailler peu. Il implique de prendre la vie d’une autre manière : il s’agit de laisser de côté la précipitation qui domine notre quotidien et de profiter de chaque action, de chaque instant et de chaque personne.



Comment est né ce mouvement ?

Le mouvement slow life est né à la fin des années 1980 en Italie, en réponse à l’invasion de la restauration rapide ou de la malbouffe dans ce pays. Le sociologue Carlo Petrini s’est rebellé contre l’ouverture d’un MacDonald’s à Rome et a fondé le mouvement slow food qui propose un retour aux valeurs traditionnelles de la gastronomie.

À savoir le respect des produits naturels, la consommation d’aliments biologiques et peu transformés, la préférence pour les produits locaux et de saison, et la durabilité de tous les processus liés à notre alimentation.

Par ailleurs, la slow food met également l’accent sur une alimentation consciente. Il s’agit de pouvoir prendre son temps pour savourer chaque bouchée. Et ce, pour vivre une expérience plus satisfaisante et épanouissante.

Depuis sa fondation, le mouvement slow food a gagné de plus en plus d’adeptes et compte aujourd’hui des milliers d’adeptes à travers le monde. De plus, peu de temps après sa création, le concept s’est étendu à d’autres domaines, comme le travail, le tourisme, l’éducation, le sexe et la mode.

Aujourd’hui, nous pouvons même trouver des villes lentes sur tous les continents. À savoir des villes qui prônent un mode de vie plus lent, ont des marchés avec des produits biologiques, des bâtiments durables et des restaurants avec leurs propres jardins.

Il existe même un site spécialisé à ce sujet. En Espagne, par exemple, sept villes pratiquent ce mode de vie. Parmi elles, figurent Begur, Pals, Palafrugell et Bigastro.

Or, l’ensemble de toutes ces pratiques lentes est ce que nous appelons désormais la slow life. La création de ce terme est généralement attribuée au journaliste et écrivain canadien Carl Honoré, auteur du livre Éloge de la lenteur.

Ville pleine de gens sans slow life.
Les villes ont tendance à avoir un rythme de vie accéléré en raison des différentes occupations de leurs habitants.

9 clés pour mettre en pratique la philosophie du slow life

La slow life est un excellent moyen de profiter davantage de la vie et de s’éloigner du stress. Mais l’appliquer peut être tout un défi, car nous sommes très habitués aux rythmes rapides et à la surcharge d’obligations.

Cependant, ce n’est pas impossible. Idéalement, il faut intégrer progressivement des habitudes lentes dans notre routine. Voici quelques conseils simples pour vous aider.

1. Soyez conscient du moment présent

Comme nous l’avons déjà dit, la slow life n’est pas synonyme de manque d’activité, il ne faut donc pas la comprendre comme de l’oisiveté ou de la paresse. Il s’agit de faire les choses plus lentement.

Concrètement, il s’agit de prendre conscience du présent, de concentrer son esprit sur ce que l’on fait à chaque instant, sans l’interférence de pensées sur le passé ou l’avenir.

L’une des techniques les plus efficaces pour apprendre à se concentrer sur le moment présent est la pleine conscience. Si vous ajoutez cette pratique à votre routine quotidienne, vous commencerez à remarquer des changements dans la façon dont vous percevez et appréciez chaque instant.

2. Profitez de la nature

Le contact avec la nature nous invite à ralentir et à contempler sa grandeur. Il a été prouvé que les environnements naturels améliorent le bien-être général.

Cependant, il n’est pas nécessaire de quitter la ville et d’aller vivre à la campagne pour pouvoir apprécier la nature. Nous pouvons nous y connecter en nous promenant dans les espaces verts de la zone dans laquelle nous vivons ou en faisant de l’exercice dans des environnements naturels.

3. Connectez-vous avec les personnes autour de vous

Le rythme trépidant de la vie et la montée en puissance des réseaux sociaux rendent de plus en plus difficile la communication en face à face et un véritable contact avec ceux qui nous entourent.

Il est donc important de valoriser nos relations, de faciliter les temps de rencontre et de s’assurer que l’impact de notre vie sur le reste de la communauté soit positif. Dans ce cas, la communication et l’écoute sont des piliers fondamentaux.

4. Évitez le consumérisme

Le consumérisme nous fait croire que nous avons besoin de certains produits pour être heureux. Alors qu’en réalité nous avons besoin de peu de choses matérielles pour atteindre cet état.

Alors, pour développer une slow life, il faut se connaître, analyser sa vie et réfléchir à ce dont on a vraiment besoin pour être heureux. En d’autres termes, ce mouvement nous invite à être des consommateurs conscients, qui acquièrent ce dont ils ont besoin et qui sont responsables avec l’environnement.

5. Utilisez la technologie pour vous simplifier la vie

Il convient de noter que le mouvement slow life n’est pas contre la technologie. Au contraire, il favorise son utilisation, tant qu’elle nous aide à mener une vie plus complète, plus heureuse et plus durable. L’idéal est que nous y recourions comme un moyen ou un outil, plutôt qu’une fin en soi.

6. Adoptez une alimentation lente

Au moment de manger, savourez la nourriture, mâchez bien et appréciez la nourriture. Évitez de manger en regardant votre mobile ou votre ordinateur et essayez de partager ce moment avec d’autres personnes.

De cette façon, non seulement vous vous connecterez avec ceux qui vous entourent, mais votre corps traitera également le signal de satiété plus tôt et vous aidera à perdre du poids. Vous serez plus conscient de ce que vous mangez.



7. Équilibrez le stress avec la relaxation

Nous savons qu’il peut être très difficile de se libérer de ses obligations. Cependant, nous pouvons compenser les pics de charge de travail et les tâches excessives en faisant de la place pour des activités qui nous permettent de nous détendre.

Par exemple : aller courir, faire du yoga, lire, faire du bricolage, se promener. L’idéal est que vous recherchiez des loisirs qui vous invitent à faire une pause, à vous connecter et à réfléchir.

Femme qui lit sur l'herbe.
La lecture crée un espace de détente et de calme qui favorise la slow life.

8. Évitez le multitasking

Le multitasking est souvent associé à la productivité et à l’efficacité. Cependant, la réalité est que notre capacité d’attention et de concentration est limitée.

Se consacrer à plusieurs tâches à la fois ne fait que nuire à nos performances. Et le frustration et le stress sont encouragés.

Par conséquent, nous vous conseillons de faire une chose à la fois et de faire de courtes pauses entre les tâches. Cela vous permettra de rester plus concentré sur ce que vous faites et de conserver votre niveau d’énergie tout au long de la journée.

9. Planifiez votre journée

Pour éviter le sentiment de manquer de temps, l’idéal est que vous puissiez planifier votre journée. Ayez donc de faibles attentes quant aux activités que vous souhaitez aborder, car des événements imprévus peuvent toujours survenir.

De plus, dans cette planification, vous devez réserver un espace pour faire les choses que vous aimez et qui vous permettent de vous déconnecter des obligations. Ce n’est qu’alors que vous vous sentirez bien et reposé.

La slow life, un moyen d’être plus heureux ?

Ceux qui pratiquent ce mode de vie affirment que la slow life les a aidés à être plus heureux. Ce mouvement nécessite de se réajuster et d’avancer avec des idées et des objectifs beaucoup plus clairs.

Par conséquent, si vous voulez vous sentir plus épanoui, suivre le mouvement slow life serait un bon point de départ. Allez-vous oser ?

Cela pourrait vous intéresser ...
6 leçons de vie que les enfants peuvent enseigner aux adultes
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
6 leçons de vie que les enfants peuvent enseigner aux adultes

Les enfants enseignent de nombreuses leçons de vie aux enfants. Alors ne les sous-estimons pas. Découvrez ici quelques-unes d'entre elles.