Sodas ou boissons gazeuses aux probiotiques : sont-ils bons pour la santé intestinale ?

Vous voulez améliorer votre santé intestinale ? Découvrez si les sodas contenant des prébiotiques et des probiotiques sont la solution rafraîchissante que vous recherchez.
Sodas ou boissons gazeuses aux probiotiques : sont-ils bons pour la santé intestinale ?

Dernière mise à jour : 22 avril, 2023

De plus en plus de gens reconnaissent que la santé intestinale peut avoir un impact significatif sur leur bien-être général. Par conséquent, ils cherchent des moyens de l’améliorer. L’un des moyens les plus populaires, à l’heure actuelle, consiste à consommer des sodas ou des boissons gazeuses contenant des prébiotiques et des probiotiques.

Malgré l’intérêt croissant pour ces boissons, les avantages d’avoir des probiotiques et des prébiotiques incorporés dans les sodas font toujours l’objet de débats scientifiques. De plus, il existe des effets secondaires possibles liés à une consommation excessive.

Voyons concrètement combien de preuves scientifiques se cachent derrière.

Que sont les sodas et boissons gazeuses avec prébiotiques et probiotiques ?

Les prébiotiques sont des fibres non digestibles qui nourrissent les bactéries bénéfiques de l’intestin ou du microbiote. Ce substrat les aide dans leur métabolisme, ce qui favorise la santé intestinale, ainsi que le renforcement du système immunitaire, l’absorption du calcium et le mouvement du tube digestif. Ceci est indiqué dans le Journal of Functional Foods.

De leur côté, les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui renforcent la flore bactérienne existante dans l’intestin. Ce sont des bactéries qui s’ajoutent à celles présentes auparavant pour renforcer le système immunitaire et aider à l’absorption des nutriments, entre autres fonctions.

Maintenant, les sodas et les boissons gazeuses sont une classe de boissons gazeuses. L’industrie alimentaire a intégré dans certaines marques certains ingrédients qui correspondent à des fibres prébiotiques et des probiotiques. Pour compléter le profil sain, les fabricants utilisent souvent des édulcorants tels que la stévia et l’érythritol.

Ils sont promus comme une option “plus saine” parmi les boissons conventionnelles.

Les sodas aux probiotiques peuvent-ils améliorer votre système digestif ?

Marilia Chamon, thérapeute nutritionnelle agréée et fondatrice de Gutfulness Nutrition Gut Health, a expliqué dans une récente interview que de nombreuses personnes peuvent bénéficier de la prise de probiotiques, mais qu’il n’existe pas de solution unique. Elle suggère que, lors du choix de ce type de produit industriel, la pleine qualité de la soude soit prise en compte et que la description des souches qu’elle contient soit claire.

Autrement dit, nous devons opter pour un type de probiotique qui a vraiment des preuves scientifiques en sa faveur. À cet égard, les études scientifiques tentent fréquemment de clarifier quelles souches sont utiles et lesquelles ne le sont pas.

Ces dernières années, il y a eu une augmentation notable de la consommation de sodas et de boissons gazeuses contenant des prébiotiques et des probiotiques. D’une manière générale, c’est une bonne nouvelle. Les probiotiques ont des avantages scientifiquement reconnus pour la santé intestinale, et les sodas avec eux seront toujours préférables aux sodas ordinaires.

Cependant, il est important de consommer ces boissons avec modération. Il convient également de préciser que certains édulcorants et additifs peuvent ne pas être de la meilleure qualité. C’est un point de discussion pertinent sur leur production, qui est repris dans une publication de Gut Microbes.

De plus, une consommation excessive de probiotiques peut entraîner un surdosage, qui entraînerait des diarrhées et des flatulences. Ceci est confirmé par une étude réalisée par l’Université d’Augusta, aux États-Unis.

Flore vaginale.

Quand faudrait-il prendre des prébiotiques et des probiotiques ?

Les prébiotiques se trouvent naturellement dans les aliments riches en fibres. On peut citer l’avoine, l’oignon, l’ail, les artichauts et les bananes. Les probiotiques se trouvent dans les aliments fermentés tels que le yogourt, le kéfir, la choucroute, le kimchi, le tempeh, le fromage et le babeurre.

Avoir une alimentation riche en prébiotiques peut apporter de nombreux avantages pour la santé intestinale. De la même manière, la consommation régulière d’aliments probiotiques favorisera notre système immunitaire, comme l’indique la revue Molecules.

Et bien que l’idéal soit d’obtenir ces composants à partir de sources naturelles et variées, il existe des situations où la supplémentation est favorable. Elle peut même constituer une indication médicale pour un traitement.

La prise de prébiotiques et de probiotiques peut être recommandée dans les circonstances suivantes :

Les sodas et boissons gazeuses avec prébiotiques et probiotiques sont un moyen pratique et facile de respecter votre consommation. Cependant, il faut se rappeler que chaque personne est unique. Il est préférable de consulter un professionnel de la santé avant de prendre tout supplément.

En général, ces boissons ne présentent pas de risque pour la santé, tant qu’elles sont consommées en quantité modérée. Bien sûr, votre régime alimentaire de prébiotiques et de probiotiques ne devrait pas reposer uniquement sur les sodas et les boissons gazeuses.

Dans le cadre d’une maladie précise, comme le syndrome du côlon irritable, nous devons être sûrs du nombre de souches que nous prenons. Celle-ci est définie par un médecin et, éventuellement, par un complément pharmaceutique, qui n’est pas soumis aux variations de dose d’un aliment commercial.

Existe-t-il d’autres moyens d’améliorer la santé intestinale ?

La santé intestinale est cruciale pour maintenir une bonne santé globale.

Le système digestif est responsable de l’absorption des nutriments et de l’élimination des déchets, ce qui signifie que tout problème dans l’intestin peut affecter le reste des organes. Heureusement, il existe des moyens simples d’améliorer la santé intestinale :

  • Mangez des aliments riches en fibres, comme des fruits, des légumes et des grains entiers.
  • Inclure des aliments fermentés dans l’alimentation. Ils ont des concentrations naturelles élevées de probiotiques qui préviennent la dysbiose intestinale.
  • Évitez les excès de sucres simples et les aliments ultra-transformés, car ils favorisent l’inflammation systémique.
  • Buvez suffisamment d’eau pour favoriser les mouvements du tube digestif.

Si vous présentez des symptômes gênants liés à votre système digestif, ne retardez pas la consultation. Les suppléments peuvent vous aider, mais une évaluation par un spécialiste sera toujours nécessaire. À son tour, vous pouvez voir s’il recommande ou non des sodas et des boissons gazeuses avec des prébiotiques et des probiotiques.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique



Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.