Spondylose cervicale : symptômes et traitements naturels

· 2 avril 2017
La spondylose cervicale est une douleur de cou qui peut altérer les conditions de vie. Il existe plusieurs remèdes naturels qui peuvent aider à atténuer les symptômes.

 

La spondylose cervicale ou ostéoarthrite du cou peut avoir de nombreuses causes. Cependant, il s’agit d’un processus très courant, lié au vieillissement.

Il est incroyable de se rendre compte de la complexité de fonctionnement de cette fabuleuse structure qu’est la colonne vertébrale.

Les cervicales, par exemple, se forment d’un ensemble de délicates vertèbres dont l’équilibre et la résistance est directement impacté par les mauvaises postures, les mouvements forts et peu harmonieux, ou le simple passage du temps.

Il est aussi important de savoir que la spondylose cervicale dure dans le temps, plus la douleur est susceptible de s’étendre dans les bras et les jambes.

Si c’est votre cas, si vous ressentez déjà une certaine douleur dans la zone des cervicales de manière continue, il est nécessaire de parler avec un-e médecin et un-e bon-ne physiothérapeute pour intégrer de nouvelles stratégies dans votre vie.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir plus de données sur cette condition musculo-squelettique et les traitements naturels liés à l’un des problèmes les plus courants de la population vieillissante.

La spondylose cervicale : qu’est-ce que c’est et comment se présente-t-elle ?

Qu’est-ce que c’est ?

La spondylose cervicale est une forme d’arthrite qui affecte les vertèbres du cou.

Il s’agit d’une dégénérescence des articulations du cou qui débute doucement autour de 40 ans et qui a une symptômatologie fournie autour de 60 ans.

Par quoi est-elle causée ?

Aussi curieux que cela paraisse, l’origine de la spondylose cervicale n’est pas l’usure des vertèbres ou des cartilages de cette zone du cou.

Découvrez : Prévention et traitements de l’ostéoporose chez la femme

La racine du problème part d’une dégénérescence des disques articulaires : on perd en élasticité car on n’a pas assez d’eau pour les hydrater et les maintenir forts et flexibles.

  • Comme nous l’avons signalé précédemment, il est fréquent que la spondylose cervicale apparaisse au fil du temps. Cependant, il y a des enfants et des jeunes qui se plaignent d’arthrite et qui souffrent de cette condition.
  • Ce manque d’hydratation provoque un écrasement ou une paralysie des espaces entre les disques. Au fur et à mesure que la pression augmente, les articulations dégénèrent, se frottent entre elles et la douleur apparaît ainsi que l’inflammation et cette sensation de cou rigide qui peut provoquer des nausées.
  • D’autre part, sachez que si la spondylose cervicale devient chronique, une protubérance ou un ostéophyte peuvent apparaître.

Cette croissance opprime l’espace où se trouvent les nerfs de cette zone, ce qui augmente davantage la douleur.

Quels sont les symptômes ?

  • Le symptôme le plus évident est la douleur et la rigidité du cou : conduire, lire ou même baisser la tête pour regarder les messages de son téléphones peut générer des élongations cervicales ou des nausées.
  • Cette douleur s’étend souvent jusqu’aux extrémités : il est fréquent de ressentir un certain engourdissement et une fragilité dans les bras, les mains, les doigts…
  • Le mal de tête apparaît aussi.
  • Il y a des gens qui peuvent avoir le tournis, jusqu’à perdre l’équilibre.
  • Autre détail particulier : on peut entendre des sons « internes ». Comme si on quelque chose « grinçait » dans le cou.

Traitement naturel pour la spondylose cervicale

Le traitement chaud-froid

Afin de réduire la douleur en lien avec la spondylose cervicale, l’usage de compresses chaudes et froides est conseillé.

  • Vous devez les appliquer de manière alternée sur le cou et les épaules.
  • Les compresses chaudes améliorent la circulation sanguine et détendent les muscles.
  • D’autre part, les compresses froides aident à la réduction de l’inflammation et du gonflement.

Sachez aussi que vous si vous avez la zone du cou très enflammée, vous devez éviter les compresses chaudes.

Découvrez : Crème maison pour atténuer les rides du contour de la bouche

Exercice doux dès que possible

Mieux vaut en discuter préalablement avec notre médecin ou physiothérapeute, mais il est nécessaire de garder la colonne vertébrale en mouvement et notamment cette zone comprise entre le cou et les épaules.

Marcher, pratiquer du yoga ou de la natation sont les trois exercices les plus indiqués pour améliorer la qualité de vie des personnes qui souffrent de spondylose cervicale.

Le curcuma

Le curcuma est un anti-inflammatoire d’origine naturelle très efficace. Il est très utile pour la douleur articulaire et pour améliorer la circulation sanguine.

De plus, il est excellent lors des journées où l’on ressent de la rigidité dans la nuque.

Les graines de sésame

Les graines de sésame sont riches en calcium, en manganèse, en zinc et en cuivre. Si vous en consommez régulièrement, vous ferez attention à ce que l’usure articulaire n’avance pas si rapidement et que le cartilage soit bien flexible…

  • Vous pouvez intégrer des graines de sésame dans vos salades et même vous faire des massages avec de l’huile de sésame tiède. Vous n’aurez qu’à en appliquer sur une compresses et faire des mouvements circulaires sur la nuque, le cou et les épaules.

Découvrez : Améliorez votre vie : 3 façons simples d’obtenir une meilleure santé cardiovasculaire

Le vinaigre de pomme

Le vinaigre de pomme a de merveilleuses propriétés anti-inflammatoires.

Si vous souffrez de spondylose cervicale, vous remarquerez un grand soulagement si vous humidifiez une compresse ou un linge en coton avec un peu de ce remède naturel.

Ensuite, appliquez-le sur le cou pendant plusieurs heures, deux fois par jour. Il est important que ce soit du vinaigre de cidre biologique et non filtré (non pas celui que vous achetez en magasin).

Pour conclure, ces remèdes naturels sont seulement des compléments que vous pouvez utiliser dans votre quotidien pour améliorer votre condition.

Bénéficier de l’avis de votre médecin est fondamental pour éviter que la maladie ne devienne chronique et affecte considérablement votre qualité de vie.