Syndrome des facettes : symptômes, causes et traitements

Le syndrome des facettes est une condition douloureuse, inconfortable et limitante. Bien qu'il soit presque toujours le résultat d'une détérioration liée au vieillissement, il est possible de prévenir son apparition.
Syndrome des facettes : symptômes, causes et traitements

Dernière mise à jour : 09 novembre, 2021

Le syndrome des facettes, également connu sous le nom de syndrome facettaire, est une affection qui provoque une douleur ou un dysfonctionnement des facettes articulaires des vertèbres. Ce sont celles qui relient les vertèbres entre elles.

La fonction des vertèbres est d’apporter soutien, stabilité et mobilité à la colonne vertébrale. Le syndrome des facettes peut survenir dans n’importe quelle zone de la colonne vertébrale, mais il est plus fréquent dans le bas du dos. Il provoque des douleurs, des raideurs et des difficultés de mouvement.

Dans la plupart des cas, il apparaît comme un effet du vieillissement. Bien que l’âge entraîne l’usure des vertèbres, cette condition peut être évitée grâce à un mode de vie sain.

La configuration de la colonne vertébrale

La colonne vertébrale est une sorte de mât qui sert d’axe au corps. Il remplit trois fonctions de base : apporter un soutien structurel à tout le corps, protéger la moelle épinière et permettre le mouvement du tronc.

Le poteau est une structure à plusieurs articulations, c’est-à-dire qu’il est composé de plusieurs segments. Chacun d’eux forme une unité, mais est lié aux autres parties. Cette structure permet des mouvements dans différentes directions et permet une absorption et une répartition correctes des charges.

Chaque segment ou unité est composé de deux vertèbres adjacentes, d’un disque intervertébral, de ligaments rachidiens et d’articulations facettaires. Pour que la colonne fonctionne correctement, chaque composant doit être en bon état.

Qu’est-ce que le syndrome des facettes ?

Les facettes sont de petites zones des vertèbres qui forment des articulations à l’arrière des vertèbres. Chaque articulation est entourée d’une capsule qui produit une substance appelée liquide synovial dont la fonction est de lubrifier et d’amortir les mouvements.

Les articulations facettaires protègent le disque intervertébral à l’arrière, empêchent la vertèbre d’avancer et empêche une rotation ou une extension excessive.

À l’intérieur de chaque joint de facette, il y a un petit tampon qui doit être lubrifié. Parfois, ce tampon s’use, soit à cause du vieillissement, soit à cause d’une utilisation excessive. Lorsque cela se produit, les os glissent les uns sur les autres sans amortissement.

Le frottement provoque l’usure des os et, par conséquent, des éperons peuvent se former, qui sont des protubérances osseuses. De même, il est possible qu’il y ait une inflammation, que le cartilage s’use, que des subluxations se produisent et que la capsule articulaire se sépare.

Colonne lombaire sur un écran.
La colonne lombaire fonctionne grâce à ses multiples articulations qui permettent les mouvements.

Les différents types 

Le syndrome des facettes peut être classé en plusieurs types, selon la zone de la colonne vertébrale qui a été touchée. Ainsi, ce syndrome se présente sous 4 formes différentes :

  • Syndrome des facettes lombaires
  • thoraciques
  • Cervicales
  • Et lombo-sacrées

Les causes et symptômes du syndrome des facettes

Le syndrome des facettes survient presque toujours comme un effet du vieillissement. En effet, le vieillissement entraîne l’usure des articulations. Cependant, dans certains cas, la pathologie est causée par une surcharge dans les articulations ou par une blessure traumatique.

Le symptôme caractéristique du syndrome des facettes est la douleur. Elle est généralement située dans le bas du dos, mais elle irradie plusieurs fois vers l’aine, les fesses ou l’arrière de la cuisse. Elle est aggravée par une position debout prolongée ou par des mouvements de basculement, d’hyperextension et de rotation controlatérale.

Les personnes atteintes de cette maladie ressentent souvent un soulagement lorsqu’elles s’allongent dans leur lit ou font un mouvement vers l’avant. La douleur apparaît plus fréquemment le matin et la nuit. Les autres symptômes sont les suivants :

  • Inflammation des articulations de la colonne vertébrale
  • Perte de souplesse et de rigidité du dos
  • Augmentation de la douleur lorsque l’individu se penche en arrière
  • Douleurs aux épaules et au cou
  • Difficulté à tourner la tête
  • Colonne avec une courbure inhabituelle


Diagnostic et traitements disponibles

Généralement, le diagnostic du syndrome des facettes est établi à partir d’un examen et d’un entretien clinique. Les symptômes sont les indicateurs déterminants.

Il n’y a pas d’examens spécifiques pour cette condition, le diagnostic est généralement corroboré par des méthodes d’imagerie complémentaires. Habituellement, le médecin demande des radiographies, des tomodensitogrammes et des IRM.

Une fois le diagnostic posé, il existe deux types de traitement : le traitement conservateur et le traitement invasif. Nous les détaillons ci-après.

Colonne vertébrale avec syndrome des facettes.
Le diagnostic repose sur les symptômes du patient et sur des tests d’imagerie.

Le traitement conservateur

Dans le traitement conservateur, on a recours à des techniques non invasives. Les alternatives sont les suivantes :

  • Laser. Il aide à contrôler la douleur et à réduire l’inflammation.
  • Repositionnement des articulations. Il comprend des procédures physiothérapeutiques et des mobilisations de la colonne vertébrale.
  • Exercices de physiothérapie. Le but est de fléchir et de renforcer les muscles, afin de favoriser la rééducation.


Le traitement invasif

Le traitement invasif consiste en une infiltration d’anesthésiques et de cortisone via des injections directes dans l’articulation. Il n’est réalisé que lorsque l’approche conservatrice échoue et que le patient est apte à la procédure.

Actuellement, une thérapie prometteuse appelée neurotomie percutanée est en cours de développement. Elle consiste à nécroser les fibres nerveuses de l’articulation à l’aide d’une technique de radiofréquence.

Peut-on prévenir le syndrome des facettes ?

Bien que le syndrome des facettes soit causé par le vieillissement, un mode de vie sain aide à prévenir ou à retarder son apparition. Concrètement, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière, d’avoir une alimentation équilibrée et de maintenir un poids sain.

Le syndrome des facettes est une affection qui altère considérablement la qualité de vie. Les personnes qui souffrent de ce problème sont limitées dans leurs activités quotidiennes en raison des difficultés de mouvement et de la douleur.

Cela pourrait vous intéresser ...
Arthrose de la colonne vertébrale : diagnostic et traitement
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Arthrose de la colonne vertébrale : diagnostic et traitement

L'arthrose de la colonne vertébrale est la dégénération du centre mou du disque intervertébral, qui s'assèche et se rétrécit.



  • Gómez-Vega, J. C., Ocampo-Navia, M. I., Navas, F. M., Orduz, R. C. D., & Calderón, M. E. B. (2020). Articulación facetaria lumbar: correlación anatómica, clínica e imagenológica. Revista Argentina de Neurocirugía, 34(03).
  • Pimenta, L., & Parra, M. L. (2005). Síndrome facetario y su manejo. Orthotips AMOT, 1(2), 98-102.
  • Martínez-Martínez, Alberto, et al. “Abordaje intervencionista del síndrome facetario lumbar: Denervación con radiofrecuencia.” Revista chilena de radiología 23.1 (2017): 07-14.
  • Vega, Juan Carlos Gómez, and Juan Carlos Acevedo-González. “Escala de diagnóstico clínico para dolor lumbar de origen facetario: revisión sistemática de la literatura y estudio piloto.” Neurocirugía 30.3 (2019): 133-143.