Comment la colonne vertébrale est-elle connectée à d’autres organes ?

· 1 décembre 2018
Puisque c'est l'un des centres névralgiques de notre corps, il n'est pas étonnant que les organes soient représentés dans les différentes parties de la colonne vertébrale et que celle-ci ait une influence sur la santé.
Le fonctionnement du corps est l’un des phénomènes les plus mystérieux du monde. Le parfait engrenage dont il est fabriqué ne cesse jamais de nous surprendre. La nature n’a rien laissé au hasard et plus nous en connaîtrons, plus cela se vérifiera, puisque chaque jour, on découvre de nouvelles connexions entre les membres de l’organisme. L’exemple le plus significatif est la colonne vertébrale, qui est connectée à tous les autres organes.

Elle est étonnante car l’épine dorsale est un os mais pourtant, son état intervient dans le bon fonctionnement des organes et des muscles, comme les poumons ou le cœur. 

Ne pensez pas qu’il s’agit d’un lien aléatoire ou confus. Pas du tout. On a découvert les points exacts qui sont liés à des parties déterminées de notre corps.

Comme vous le voyez, ce n’est pas une légende : nous sommes une machine parfaite ! De plus, nous avons la certitude que nous avons encore à découvrir de nombreux trésors qui nous laisseront bouche bée.

Pourquoi la colonne vertébrale est-elle connectée à d’autres organes ?

colonne vertébrale

 

La cause de ce phénomène est bien plus simple que ce que l’on pense. La colonne vertébrale est l’organe qui nous maintient debout, c’est-à-dire, qui nous soutient et unit tous nos organes. 

Elle est composée de petits os qui s’appuient sur des muscles et des formations qui sont aussi en contact avec d’autres.

Ainsi, lorsqu’un d’entre eux se déplace, la même chose arrive avec les autres, ce qui exerce une influence sur le fonctionnement de ceux-là également.

L’effet s’aggrave car, comme nous le savons, un déséquilibre dans le foie a des répercussions sur l’état de santé général puisque c’est lui qui se charge de filtrer le sang.

Il est donc nécessaire de prendre soin de nos émotions. Le dos souffre quand nous avons des sentiments négatives, que ce soit du stress ou de la tristesse

Cela signifie que l’intelligence émotionnelle est fondamentale pour contrôler notre évolution physique : quand nous évitons la tension dans cette zone, nous empêchons que des conséquences sur nos organes vitaux.

Quand devons-nous surveiller notre colonne vertébrale ?

colonne vertébrale

Lorsqu’on ressent des gênes, les médecins ont tendance à concevoir des traitements qui se concentrent sur les zones où apparaissent ces gênes. 

Parfois, les résultats de ces thérapies ne se voient pas rapidement et ne sont pas aussi efficaces qu’espérés. Peut-être que c’est le moment de faire un check-up de l’épine dorsale.

Les maladies les plus fréquentes liées à ce problèmes sont les suivantes :

La migraine

Le dos est impliqué dans la plupart des maux de tête.

Les contractures musculaires génèrent le déplacement des os, et donnent lieu à des souffrances au niveau de la partie supérieure de la tête, ainsi qu’au niveau du visage.

Cela peut aussi provoquer des troubles de la vue.

Consultez également : 5 signes qui vous alertent sur un problème de vue

Les extrémités endormies 

 

L’inflammation cervicale se traduit en une oppression des nerfs. En conséquence, le sang circule difficilement. Quand cela arrive pendant un long moment, les extrémités s’en ressentent et commencent à perdre de la sensibilité.

Les difficultés à avaler 

Elles surgissent quand se présente un rétrécissement du canal cervical dans le cou, car cela obstrue l’action de la musculature et des organes chargés de mâcher et d’avaler.

Le manque d’irrigation sanguine dans le cerveau

C’est un phénomène très semblable à l’engourdissement des cervicales.

La pression des muscles sur les artères limite la quantité de sang qui arrive dans le cerveau. Ses effets peuvent être légers ou graves : des nausées passagères à des accidents plus importants, comme l’ictus.

Les difficultés digestives 

L’inflammation des lombaires déplace l’appareil digestif, ce qui implique que son action est altérée. Il est possible que vous souffriez de constipation, ainsi que d’épisodes diarrhée soudaine.

Lisez cet article : 5 smoothies riches en fibres pour lutter contre la constipation

La déformation de la colonne vertébrale est connectée à d’autres organes et à leur fonctionnement.

Alors, nous vous recommandons de faire des check-up réguliers et de ne pas négliger l’exercice physique. L’idéal est la natation, car elle aligne les os et renforce tous les muscles.  Grâce à elle, vous aurez un grand contrôle sur cette zone si délicate.

D’autre part, si vous vous sentez anxieux ou mélancolique, le mieux est d’essayer le yoga. Vous obtiendrez de grands bienfaits dans votre santé physique et mentale.

Les conseils de cette discipline ancestral vous aidera à oxygéner votre corps et à le remettre bien « droit ». N’oubliez pas non plus la méditation. 

Quelle est l’option que vous préférez ?