Tendinite à cause de l’allaitement

Les mamans ont tendance à adopter de mauvaises positions, que ce soit en portant leur bébé ou en l'allaitant, ce qui peut entraîner différents types de tendinite. Si vous êtes maman, apprenez à les connaître, à les détecter et à les traiter.

La tendinite est une inflammation ou une irritation au niveau des tendons, ces fibres qui réunissent les muscles et les os. Les tendons sont chargés d’envoyer l’énergie produite par les muscles pour bouger une articulation.

Vous pouvez ainsi réaliser des activités quotidiennes comme porter un bébé, prendre un objet ou simplement marcher. Certaines zones du corps sont plus sensibles aux tendinites, telles que les mains, les épaules et les talons.

Les facteurs à l’origine de la tendinite pendant l’allaitement

La douleur générée par la tendinite commence par une légère gêne à laquelle on ne prête pas attention. Avec le temps, la gêne empire et ce n’est que lorsque qu’on ne peut plus bouger l’articulation que l’on se rend compte que quelque chose ne va pas.

Les mauvaises postures au moment de porter le bébé sont les principales causes de la tendinite pendant l’allaitement. Nous adoptons des positions qui ne sont pas naturelles parce que nous pensons que le bébé sera plus à l’aise.

En outre, nous prenons souvent le bébé avec un seul bras en le tenant sur un côté du corps et en tournant notre poignet comme une cuillère, ce qui amène à des douleurs dans les épaules, le dos, les hanches et les poignets.

Allaiter en étant allongée dans le canapé ou le lit sans un support adapté fait partie des mauvaises positions que les mères adoptent souvent. De même, les mouvements répétitifs et le fait de porter le bébé pendant des heures finit par provoquer les gênes que nous allons mentionner ci-dessous.

Voir également : Comment soulager les symptômes de la tendinite

Les symptômes de la tendinite

Dans la majorité des cas, ce problème affecte seulement une partie du corps à la fois. Les premiers symptômes sont de simples gênes que les mères n’arrivent pas à déterminer avec précision.

Les types de tendinite

Il existe différents types de tendinites, mais celle qui est le plus liée à l’allaitement est la tendinite du poignet.

La tendinite de Quervain (ou du poignet)

Les tendinites pendant l'allaitement

Comme son nom l’indique, ce type de problème empêche le bon mouvement du poignet. C’est le résultat d’un déplacement incorrect et excessif du tendon situé dans le pouce. Il est dû à la pression répétée du pouce en bougeant le poignet.

Ce problème survient chez la majorité des femmes après la grossesse. Le premier indice est une douleur ou une inflammation du poignet, du pouce, surtout lors de la répétition d’un mouvement.

Il se développe également lorsque l’on réalise des taches comme jardiner, écrire, l’engrenage d’objets, des activités manuelles très minutieuses, des jeux vidéos ou l’envoi excessif de messages.

La tendinite calcifiée ou tendinite bicipitale

Bien qu’elle soit moins fréquente, cette douleur peut également survenir pendant l’allaitement. Devant l’épaule se trouve le tendon du biceps, qui aide à fléchir le coude et l’épaule vers l’avant, ainsi qu’à tourner l’avant-bras.

L’inflammation de ce tendon peut survenir lorsque l’on porte le bébé ou un objet lourd et que l’on ne répartit pas la tension dans tout le corps. Le symptôme est une douleur sur l’avant de l’épaule, qui peut se ressentir au niveau du coude et de l’avant-bras.

Lisez également : Soulagez naturellement la tendinite grâce à ces 7 remèdes

Diagnostic de la tendinite de Quervain

Les risques de tendinite pendant l'allaitement

Consulter un spécialiste est la meilleure option pour diagnostiquer ce problème et recevoir le traitement à suivre. Mais si vous souhaitez savoir par vous-même que la douleur que vous ressentez correspond à la tendinite de Quervain, avant votre rendez-vous médical, faites le test suivant :

Tenez votre pouce avec le reste des doigts de la main affectée, fermez le poing. Ensuite, baissez votre poignet le plus possible. Si vous avez une tendinite, vous sentirez un pincement caractéristique. De plus, vous aurez tendance à avoir mal du fait de n’importe quel mouvement, même simple.

Les traitements de la tendinite

Il est judicieux de suivre les instructions dictées par le spécialiste, même si en général ce type de problème se soigne avec beaucoup de repos. Il est très utile de traiter la douleur en appliquant des compresses froides au moins deux fois par jour. Cela vous aidera à soulager l’inflammation.

Porter un protège-poignet (qui recouvre toute la zone de la main avec une fixation) qui limite le mouvement est d’une grande aide dans ces cas-là.

Si vous décidez de prendre des analgésiques, demandez d’abord conseil à votre médecin. Rappelez-vous que tout ce que vous consommez pendant l’allaitement, votre bébé l’ingérera également. Demandez d’abord confirmation à votre médecin avant de les prendre.

 

A découvrir aussi