Tomographie assistée par ordinateur : processus, usages et risques

La tomographie assistée par ordinateur est un examen très utile pour le diagnostic de nombreuses maladies. En effet, il permet d'obtenir des images précises des organes internes. Quel est son processus ? Quels sont les risques ?
Tomographie assistée par ordinateur : processus, usages et risques

Dernière mise à jour : 05 mai, 2021

Les examens d’imagerie tels que l’artériographie et les rayons X sont très utiles dans l’évaluation des structures internes du corps. Une autre méthode largement utilisée est la tomographie assistée par ordinateur (ou scanner) qui analyse le corps sous différents angles à travers des rayons X, créant ainsi des coupes transversales.

La tomographie assistée par ordinateur est une méthode de scanner non invasive qui génère une image bidimensionnelle ou tridimensionnelle de la structure interne d’un individu. Cette procédure est très utilisée en médecine pour évaluer les lésions internes. Toutefois, d’autres domaines tels que l’industrie et la géologie l’emploient également.

De multiples recherches placent la tomographie comme l’une des méthodes d’étude les plus prescrites de nos jours. Cet examen a évolué depuis son introduction en 1971. Il est effectivement passé de l’affichage d’images encéphaliques jusqu’à la capacité de scanner n’importe quelle région anatomique.

Qu’évalue-t-on lors d’une tomographie assistée par ordinateur ?

L’examen d’imagerie en question a une large application dans divers domaines de la médecine. Par exemple, l’oncologie, la cardiologie et la traumatologie. Il peut également être utilisé pour le diagnostic et le suivi de patients présentant différents cadres cliniques. De plus, il est très utile pour la planification de radiothérapies.

La tomographie assistée par ordinateur met en évidence l’état des organes mous et des tissus osseux. Autrement dit, il est possible d’évaluer le foie, les reins ou le cerveau ainsi que les os qui les entourent. Ce qui permet de détecter avec précisions de nombreuses altérations.

D’autre part, il s’agit de la méthode la plus utilisée dans l’évaluation de différents cancers car elle confirme la présence et la localisation d’une tumeurIl est également possible d’étudier les caractéristiques de cette tumeur, notamment sa taille et son extension vers les tissus voisins.

La tomographie est aussi utilisée dans l’étude des lésions de la colonne vertébrale et l’évaluation de la densité osseuse. Enfin, elle joue un rôle essentiel dans l’exploration de la tête, et permet de détecter des hémorragies encéphaliques.

Un médecin qui examine des radiographies de la tête.

“Bien qu’il ait commencé comme une méthode de diagnostic uniquement pour le cerveau dans les années 70, de nos jours cet examen s’utilise pour presque toutes les régions du corps.”

Lisez également : Cellules cancéreuses: tout ce que vous devez savoir

Préparation préalable

Une tomographie assistée par ordinateur est une procédure très rapide et peu invasive. Il n’est donc pas utile de se préparer minutieusement à l’avance. Cependant, il est important de porter des vêtements confortables car il est possible de les enlever pour mettre une chemise médicale.

De même, les objets métalliques peuvent altérer l’image, entraînant alors des résultats peu fiables. A ce propos, il faut retirer les boucles d’oreilles, les lunettes, bagues, piercings, dentiers, ou tout autre objet en métal sur soi.

Chez certaines personnes, il peut être nécessaire d’appliquer un produit de contraste afin de mieux évaluer une zone en particulier. Si c’est votre cas, il est recommandé de ne rien boire ni manger dans les heures qui précèdent l’intervention. Vous devez également informer votre médecin si vous souffrez d’allergie.

Les femmes enceintes et les patients atteints de maladies cardiaques, rénales ou thyroïdiennes doivent aussi en informer le spécialiste. Toutes ces situations augmentent la probabilité de souffrir d’effets adverses pendant l’examen. Dans le cas spécifique des femmes enceintes, il s’agit même d’une contre-indication.

Comment se déroule une tomographie assistée par ordinateur ?

Le spécialiste vous demandera de vous déshabiller et de mettre une blouse médicale. Sinon, il faudra porter des vêtements amples et sans aucun type d’attache métallique. Si un produit de contraste est nécessaire, celui-ci sera administré par voie orale, intraveineuse ou à travers un lavement.

Par ailleurs, le scanner est une grande machine en forme de donut, avec un lit et un tunnel central. Le médecin vous demandera alors de vous allonger sur le dos. Dans certains cas, sur le côté ou sur le ventre. Le lit peut être équipé de sangles et de coussins pour maintenir la position correcte.

Au début du scanner, le lit se déplace rapidement afin de déterminer la zone à examiner. Ensuite, il ralentit pour prendre les empreintes. Parfois, la machine peut effectuer plusieurs passages.

Pendant l’examen, il est important d’éviter les mouvements car ils peuvent provoquer des erreurs dans l’impression, appelés artefacts. Il se peut également qu’on vous demande de retenir votre respiration pendant quelques secondes.

Une fois l’examen terminé, il faut attendre un moment que le médecin confirme que les images sont de bonnes qualités. Les résultats sont prêts en peu de temps et l’examen dure généralement autour de 30 minutes.

Complications et risques éventuels

Parmi les risques à court terme liés à la réalisation d’un scanner, on distingue les crises d’angoisse. Cela est très fréquent chez les personnes qui souffrent de claustrophobie ainsi que les jeunes enfants. On leur administre généralement un sédatif léger au préalable.

Par ailleurs, cet examen expose également les patients à un type de rayonnements appelé rayonnements ionisants. Certaines études établissent un lien entre les doses élevées de ce type d’énergie et le développement de mutations cellulaires. Néanmoins, les scanners utilisent des niveaux très faibles.

Malgré les radiations émises, la tomographie assistée par ordinateur est un examen très courant et sûr. En effet, les bénéfices l’emportent sur les risques. Toutefois, les spécialistes doivent épuiser d’abord les options qui émettent moins de rayonnements avant d’y avoir recours.

Un enfant avec une équipe médicale avant une tomographie assistée par ordinateur.

“Les enfants reçoivent souvent un sédatif léger avant un scanner afin de prévenir une crise d’anxiété.”

Comprendre les résultats d’une tomographie assistée par ordinateur

Dans les minutes qui suivent l’examen, le radiologue examine les résultats correspondants. Les images sont généralement stockées dans un fichier numérique. Elles sont donc visualisées sur un écran d’ordinateur.

D’autre part, le radiologue est le spécialiste chargé de superviser et d’interpréter les examens. Il est donc en mesure de détecter quelconque anomalie. Une fois les résultats analysés, il rédigera un rapport qui sera ensuite remis au médecin traitant.

Une procédure qui présente plus de bénéfices que de risques

La tomographie assistée par ordinateur est un examen d’imagerie qui utilise des rayons X simultanés pour observer les organes mous et les tissus osseux. Cependant, elle soumet les personnes à des radiations jusqu’à 100 fois supérieures à des rayons X classiques. Cela peut présenter des risques à long terme.

Les risques sont plus importants chez les enfants car leurs cellules ont une reproduction accélérée. Néanmoins, cet examen continue d’être utilisé dans la détection de nombreuses maladies puisque les bénéfices l’emportent sur les risques.

Cela pourrait vous intéresser ...
Tests de dépistage du cancer du sein
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Tests de dépistage du cancer du sein

De nos jours, il existe plusieurs tests de dépistage du cancer du sein. Quels sont les plus utilisés ? Quels sont leurs différences et autres objec...



  • Calzado A, Geleijns J.  Tomografía computarizada. Evolución, principios técnicos y aplicaciones. Revista De Física Médica 2010; 11(3).
  • Ramírez Giraldo J, Arboleda Clavijo C, McCollough C. Tomografía computarizada por rayos X: fundamentos y actualidad. Revista Ingeniería Biomédica. 2008; 4 (2): 13-31.
  • Espitia Mendoza Ó, Mejía Melgarejo Y, Arguello Fuentes H. Tomografía computarizada: proceso de adquisición, tecnología y estado actual. Tecnura. 2016; 20(47): 119–135.
  • Brody A, Frush D, Huda W, Brent R. Riesgo de radiación de la tomografía computarizada en niños. Pediatrics. 2007; 64 (3): 171-176.
  • Seeram E. Computed Tomography: A Technical Review. Radiol Technol. 2018 Jan;89(3):279CT-302CT.
  • Leech C. Whole body computed tomography for trauma: friend or foe? Emerg Med J. 2017 Oct;34(10):635-636.