Le traitement naturel de la fibromyalgie

· 10 décembre 2013
Le stress et le facteur émotionnel sont déterminants dans le développement de la fibromyalgie. Ainsi, une alimentation équilibrée est fondamentale, tout comme une désintoxication si nous suivons un régime inapproprié.

La fibromyalgie est un trouble qui cause des douleurs musculaires et de la fatigue, et cette maladie est chaque fois plus fréquente, surtout chez les femmes. Il est difficile de diagnostiquer la fibromyalgie et de la traiter, car beaucoup de personnes cherchent des solutions naturelles. Dans cet article, nous vous offrons quelques solutions pour lutter contre les symptômes.

Le facteur émotionnel

L’explication psychosomatique de la maladie est celle d’une personne déçue par la vie. C’est une question que l’on doit prendre en compte au moment de traiter la partie émotionnelle avec de l’homéopathie ou des Fleurs de Bach, et ainsi chercher s’il y a eu un quelconque déclencheur.

Si le composant émotionnel pèse beaucoup et qu’il y a des symptômes de dépression, on peut prendre du millepertuis ou du tryptophane comme complément alimentaire.

L’alimentation adéquate

Comme dans tout traitement naturel, l’alimentation est toujours fondamentale. Dans ce cas, il est souvent nécessaire de nettoyer l’organisme. Pour cela, nous recommandons de faire une détoxication :

• Commencez le traitement avec un ou deux jours de diète à base de fruits et de légumes (crus ou à la vapeur).

• Durant 15 jours, prenez quotidiennement 3 ou 4 tasses d’une infusion diurétique (dent-de-lion, chardon-marie, bardane, écorce de saule – analgésique naturel-, etc.).

• L’alimentation devra être par la suite riche en fruits, légumes, légumineuses et céréales complètes, ainsi que faible en protéines et graisses animales. Il faut bien sûr éviter la nourriture raffinée et préparée, ainsi que le sel. Il faut une diète alcaline (antiacide), car la fatigue acidifie l’organisme.

Le régime devra inclure des aliments riches en magnésium : poisson, pommes, abricots, bananes, figues, pêches, fruits secs, luzerne et blé noir. Autre point fondamental : l’acide malique, que lon peut équilibrer en le prenant comme complément alimentaire ou bien en mangeant des pommes tous les jours.

pomme
L’idéal est de consommer deux pommes par jour.

Nous vous recommandons également la consommation d’aliments comme le germe de blé, le miel, l’avoine, la maca ou le noni. Dans certains cas, il y a des intolérances alimentaires qu’il faudra écarter. Les plus courantes sont celles au gluten et au lactose.

Une autre question à prendre en compte est que la présence de parasites intestinaux peut beaucoup influencer la maladie. Il est donc important d’éviter la constipation, de prendre soin de la flore intestinal et de prendre quelques compléments spécifiques. Dans ce cas, nous recommandons de consulter un naturopathe.

En général, on doit chercher un traitement naturel pour n’importe quel type de trouble qui nous affecte : anémie, constipation, insomnie, etc. De cette manière, si nous améliorons nos maux quotidiens, cela améliorera aussi notre état général.

Autres thérapies naturelles

Il est très bénéfique de réaliser des exercices doux comme marcher, faire des étirements ou du yoga, mais également d’assister à des thérapies de reiki, de massages doux ou de thérapies avec des ventouses.

spa
La balnéothérapie, l’hypnothérapie et la méditation sont également recommandées.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Tom Gill et Marjal Costa Blanca.