Types de massages et leurs applications

Le massage est connu depuis l'antiquité et est utilisé pour soulager les douleurs de type physique, émotionnel et psychologique. Souhaitez-vous en savoir davantage?
Types de massages et leurs applications

Dernière mise à jour : 26 août, 2021

Les différents types de massages ont d’innombrables applications qui améliorent notre santé et notre bien-être. Bien qu’ils puissent s’appliquer avec différentes techniques, nous nous concentrons aujourd’hui sur le quiromassage. Autrement dit, celui qui se fait avec les mains sans l’utilisation d’outils ou d’ustensiles.

Histoire des massages

Le massage est connu depuis l’antiquité et est utilisé pour soulager les douleurs de type physique, émotionnel et psychologique. En général, il est intéressant pour améliorer l’état physique ainsi que l’humeur. Il est également connu pour les avantages suivants :

  • Amélioration de la qualité de vie et du bien-être.
  • Elimination ou réduction de la douleur.
  • Une plus grande détente.
  • Diminution du stress.
  • Amélioration de la qualité du sommeil.

Par ailleurs, le massage est utilisé depuis l’antiquité, en Inde 1800-1500 avant J.C (Ayur-Veda); en Chine vers 1000 avant J.C (Houng-Ching); en Egypte, Grèce, Rome et dans la médecine musulmane. Il existe de nombreuses références sur ses applications thérapeutiques d’auteurs tels qu’Hérodicus (500 avant J.C), Hippocrate (450 avant J.C), Claudio Galeno (130 avant J.C) et Avicenne (Abu Ali Al-hussayn Iber Sina) (930-1037 après J.C), entre autres.

Plus récemment, il est nécessaire de parler de la Suède au cours du XIXème siècle où de grandes nouveautés furent introduites. Nous faisons référence au massage suédois qui est actuellement le plus utilisé dans le monde entier. Le massage a continué à être utilisé jusqu’à ce jour comme un art ou une technique de relaxation et de récupération de la santé et du bien-être. Actuellement, il s’agit d’une vaste spécialité qui reconnaît de multiples types et usages.

Définition de quiromassage

La définition la plus acceptée du massage est la suivante :

“Ensemble de manœuvres ou de manipulations organisées et méthodiques pratiquées normalement sans l’aide d’instruments, sur une partie ou l’ensemble du corps, provoquant directement ou indirectement des effets esthétiques, hygiéniques, thérapeutiques et préventifs”.

Types de massages

Il existe de nombreux types de massages qui ont évolué au fil du temps. Certains se sont enrichis de nouvelles contributions, tout en conservant les caractéristiques distinctives du massage original. D’autres, en revanche, se distinguent par la combinaison de plusieurs types de massages ou l’incorporation de nouvelles techniques et manœuvres.

Une femme qui reçoit un massage.

“Les techniques de massage ont évolué au fil du temps. Cependant, certains d’entre eux conservent une partie de la méthode traditionnelle.”

Le quiromassage

C’est un type de massage qui utilise uniquement les mains, sans le support d’un quelconque outil, instrument ou appareil. Le mécanisme d’action du quiromassage est attribué à la réaction physiologique réflexe de la zone traitée avec une augmentation du flux sanguin et une diminution de la douleur. Ainsi qu’au résultat de la pression qui peut réduire la fatigue musculaire en relaxant la zone.

Malgré leur ancienneté et leurs bienfaits, les massages ne sont toujours pas reconnus par la médecine officielle car les preuves scientifiques de leurs effets sont limitées. Le quiromassage présente de nombreux avantages. Mais nous ne pouvons pas ignorer certaines contre-indications, par exemple dans le cas de maladies, lésions ou grossesse.

Types de massages et leurs applications

Massage relaxant

Il s’agit du massage le plus répandu. Bien qu’il puisse s’appliquer sur des zones spécifiques du corps, c’est généralement un massage qui s’applique sur tout le corps. Il se réalise avec des mouvements doux et peu profonds qui visent à diminuer la nervosité ou le stress, améliorer la qualité du sommeil et soulager les tensions émotionnelles. C’est l’une des applications les plus répandues dans le domaine de la beauté et ses soins personnels.

Massage tonifiant

Il s’agit d’un massage bref qui dure entre quinze et vingt minutes, et qui exerce une plus grande pression pour agir sur les couches musculaires plus profondes. Il s’applique sur une partie spécifique du corps et est généralement indiqué pour les personnes sédentaires, sans une musculature très développée et obèses. Ce massage tonifie, active les muscles, augmente le flux sanguin qui emporte les toxines accumulées.

Types de massages: sportif

C’est un massage énergétique visant à l’élongation et la relaxation des fibres musculaires. Il est utilisé pour la récupération après la pratique sportive ou pour la préparation avant celle-ci. Avec les autres massages, il partage la tonification et l’augmentation de la circulation. Mais, il est également conçu pour la mobilisation de l’acide lactique qui est responsable des fameuses “crampes”.

Massage sportif.

“Les massages sportifs aident à la récupération après la pratique sportive. Ils sont excellents pour améliorer la circulation.”

Drainage lymphatique

Sa mission est de favoriser la circulation du système lymphatique et de prévenir l’accumulation de liquides, surtout dans les membres inférieurs. Il s’applique sur l’ensemble du corps en suivant le sens de la circulation de retour vers le coeur. Depuis les membres inférieurs, supérieurs et le ventre où s’accumule davantage de liquide, produisant alors une augmentation du volume vers le coeur.

Shiatsu

Le shiatsu est un massage d’origine japonaise qui s’effectue en pressant avec les doigts Shi: doigts, et Atsu : pression. Sa technique se base sur la pression de différents points du corps, de manière similaire à l’acupuncture. Par ailleurs, ces pressions sur les terminaisons nerveuses font circuler et rééquilibrent l’énergie vitale (Chi – Qui), ce qui maintient et améliore la santé. Cela libère également différentes zones du corps et restaure leur fonction aux organes internes.

Types de massages réflexes

C’est l’un des types de massages qui se basent sur l’application de pressions sur différentes zones (pieds, pavillons auriculaires, bouche, mains, poignets, etc.) qui sont éloignées de la région douloureuse. On profite alors de la communications nerveuse et énergétique de différentes zones pour obtenir les effets.

Les effets thérapeutiques se basent sur la physiologie des arcs réflexes dans lesquels les fibres nerveuses collectent des informations de la zone affectée et émettent un ordre musculaire, vasculaire ou nerveux correspondant. Cela peut alors être influencé par l’application d’une pression sur un point du circuit.

Effets des massages sur les organes et les structures

Peau

  • Nettoyage et élimination des cellules de desquamation (cellules mortes).
  • Nettoyage et vidange des conduits des glandes sudoripares ou sébacées.
  • Analgésie sensitive. Diminution de la sensation de gêne et de douleur.
  • Vasodilatation puis augmentation du flux sanguin vers la peau qui devient plus chaude et plus rouge.
  • Amélioration de l’absorption à travers les pores, de crèmes ou de médicaments.
  • Nettoyage des desquamations dans le follicule pileux et stimulation du bulbe.

Tissu adipeux

  • Dissolution des cellules adipeuses par la pression puis augmentation de la température et du flux sanguin.
  • Favorise la réabsorption du tissu adipeux et son stockage comme réserve d’énergie.

Muscles

  • Augmentation de la température et du catabolisme.
  • Favorise la contractilité et la tonicité de la plaque motrice.
  • Soulage, retarde puis diminue la fatigue.
  • Favorise la circulation de retour et décharge les masses musculaires.

Articulations

  • Augmentation de la température qui favorise la réabsorption des œdèmes en empêchant la formation d’adhérences.

Circulation sanguine

  • Augmentation du flux sanguin périphérique. Les capillaires transportent davantage de sang et plus rapidement.
  • Hyperémie: augmentation de la quantité de sang qui arrive aux tissus.
  • Une meilleure oxygénation de toutes les structures corporelles.
  • Amélioration du retour veineux. Et donc prévention de la formation d’œdèmes.
  • Favorise l’élimination de déchets métaboliques et des toxines.

Appareil digestif

  • Favorise les mouvements péristaltiques et le fonctionnement de la digestion.
  • Prévention ou amélioration des processus de constipation ou de diarrhée.

Système nerveux

  • Effet analgésique: diminution de la sensation douloureuse.
  • Amélioration de la stimulation des nerfs moteurs, augmentation du tonus, de la contractilité et de la force musculaire.
  • Une meilleure irrigation et par conséquent une meilleure nutrition des nerfs périphériques.
  • Relaxation psychique qui permet de diminuer la tension, le stress et donc la sensation de gêne ou de douleur.

Effets généraux des différents types de massages

Les effets du quiromassage peuvent se classer en trois groupes principaux: mécaniques, réflexes et psychologiques.

Effets mécaniques

  • Augmentation de l’élasticité des tissus.
  • Pression et stimulation des tissus articulaires (ligaments, muscles, tendons et os).
  • Dissolution de contractures musculaires.
  • Augmentation de la circulation artérielle, veineuse et lymphatique qui améliore la nutrition et l’élimination des déchets. Parmi lesquels l’acide lactique responsable des crampes.

Effets réflexes

  • Equilibre et tonification du système nerveux autonome.
  • Réduction de la douleur.

Effets psychologiques

  • Relaxation émotionnelle et psychologique.
  • Amélioration des rythmes de sommeil et de l’état émotionnel.
  • Augmentation de la sensation de bien-être et favorise l’idéation cerveau-moteur.

Conclusion

Les différents types de massages possèdent de multiples applications qui favorisent notre santé et notre état de bien-être. Néanmoins, il est fondamental qu’ils soient réalisés par un professionnel car une mauvaise application peut être contre-productive.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment faire des massages relaxants ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Comment faire des massages relaxants ?

Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils basiques pour réaliser des massages pour détendre votre partenaire.



  • VÁZQUEZ GALLEGO. Dr. J. “El masaje terapéutico y deportivo”.Ed. Mandala.1991.
  • ­­CORRAL PÉREZ. ISABEL. “El masaje corporal”.Ed. Libsa. ­­
  • FERRÁNDIZ SAGRERA Dr. J. “Masaje en estiramiento y técnicas complementarias” Ed. Mandala.
  • ­­BELLOCH ZIMMERMAN V, CABALLE LANCRY C, ZARAGOZA PUELLES R. “Fisioterapia Teórica y Técnica”.
  • Vairo GL, Miller SJ, McBrier NM, Buckley WE. Systematic review of efficacy for manual lymphatic drainage techniques in sports medicine and rehabilitation: an evidence-based practice approach. J Man Manip Ther. 2009;17(3):e80–e89. doi:10.1179/jmt.2009.17.3.80E
  • Vickers A, Zollman C, Reinish JT. Massage therapies. West J Med. 2001;175(3):202–204.