Types de schizophrénie et leurs caractéristiques

17 octobre 2020
La schizophrénie peut provoquer des hallucinations, des délires et même des mouvements anormaux. Voici les symptômes qui prédominent dans chacun des types de schizophrénie.

La schizophrénie est un trouble mental qui, jusqu’à récemment, se divisait en différents sous-types pour sa recherche. En effet, de manière générale, on différencie cinq types de schizophrénie selon les caractéristiques qui prédominent dans chaque cas.

Dans tous les cas, il existe une altération dans la façon d’interpréter la réalité. Se produisent également des hallucinations, des délires ainsi que des variations du comportement et de la pensée. C’est une maladie qui a un impact considérable sur la vie de la personne qui en souffre, de même que sur les personnes de son entourage.

Par ailleurs, elle peut comporter un risque car les patients perdent la capacité de contrôler leurs actes. Dans cet article, nous vous expliquons donc les différents types de schizophrénie ainsi que les caractéristiques de chacun.

Qu’est-ce que la schizophrénie ?

La schizophrénie, tel que nous venons de le souligner, est un trouble mentalIl apparaît généralement autour de l’âge de 20 ans. Cette maladie est souvent confondue avec d’autres pathologies. Cependant, en fonction du diagnostic précoce ou tardif, il ne s’agit plus de la même maladie.

D’autre part, la schizophrénie affecte le comportement, la capacité de penser ainsi que les émotions. En réalité, les symptômes peuvent être très variables. Les hallucinations sont les plus fréquents. Elles peuvent être auditives et visuelles.

La personne atteinte de schizophrénie expérimente des sensations qui n’existent pas, comme entendre une voix ou voir un individu qui n’est pas réel. Un symptôme qui démontre généralement une altération de la pensée est un discours désorganisé, et dénué de sens.

Par ailleurs, les mouvements anormaux sont des signes courants. Par exemple, bouger le bras de manière excessive ou adopter une posture étrange pendant un certain temps. De même, comme nous l’expliquerons plus tard, dans certains types de schizophrénie, ce trouble du mouvement peut devenir la caractéristique principale.

Une femme souffrant d'hallucinations.

“Les hallucinations sont des symptômes classiques de la schizophrénie, avec la vision et l’audition de choses irréelles.”

Quels sont les types de schizophrénie ?

Comme l’explique un article rédigé à l’Université de Salamanque, les types de schizophrénie et l’acceptation du trouble en lui-même sont relativement récents. Dans l’Antiquité, on pensait que les personnes qui souffraient de cette maladie étaient possédées par le mal.

On peut donc affirmer que la psychologie a fait de remarquables progrès. Avant la publication du DSM-5 (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, cinquième édition), on distinguait cinq types de schizophrénie que nous expliquons maintenant.

Lisez également : Le trouble bipolaire de type 1

Schizophrénie paranoïde

Dans ce cas, les symptômes prédominants sont généralement des hallucinations auditives ainsi que des idées délirantes. Selon une étude publiée dans Electronic Medical Journal, il s’agit du type de schizophrénie le plus courant.

Schizophrénie désorganisée

Il s’agit de personnes qui ont une grande altération de l’affectivité. Il leur est difficile d’agir de manière appropriée dans toutes les situations. Autrement dit, elles sont souvent désinhibées et présentent des conduites chaotiques. Par exemple, elles rient lorsque quelqu’un annonce une mauvaise nouvelle.

Catatonique

Parmi les types de schizophrénie, la catatonique est l’un des plus faciles à identifier. Il s’agit d’individus qui peuvent rester longtemps sans bouger ou sans avoir aucune expression sur le visage.

Néanmoins, même s’ils restent immobiles, en réalité leurs pensées s’enchaînent très vite. A tel point qu’ils se déconnectent de l’extérieur et ne réagissent même pas aux stimuli.

Résiduelle et indifférenciée

La schizophrénie indifférenciée est un type dans lequel aucun symptôme spécifique ne prédomine. Il s’agit plutôt d’un mélange de tous les symptômes mentionnés auparavant. D’autre part, la schizophrénie résiduelle correspond au cas où certains symptômes subsistent malgré le traitement.

Quels sont les types de schizophrénie selon le DSM-5 ?

Aujourd’hui, le DSM-5 est le manuel de référence pour diagnostiquer les troubles mentaux. En ce qui concerne les types de schizophrénie, cet outil comprend de nombreux changements par rapport aux éditions antérieures.

Selon une étude publiée dans le journal ibéro-américain de Psychosomatique, le principal changement est l’élimination des sous-types. Actuellement, on cherche à déterminer le symptôme prédominant au début de la maladie.

Par conséquent, le psychologue ou le psychiatre est censé avoir une plus grande facilité à évaluer et à traiter la personne.

Prescription médicale.

“Les classifications de la maladie visent à améliorer l’approche en fournissant des outils aux professionnels de la santé.”

Découvrez aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur la schizophrénie infantile

Les types de schizophrénie servent toujours de classification

De manière générale, les types de schizophrénie sont au nombre de cinq: paranoïde, désorganisée, catatonique, indifférenciée et résiduelle. Malgré que de nombreux experts aient éliminé cette classification, beaucoup d’autres continuent de l’utiliser parce qu’elle peut être utile pour instaurer un traitement.

Néanmoins, ce qu’il faut retenir, c’est que tous les types sont graves. En effet, ils impliquent un danger pour la vie des personnes malades et de leur entourage. Il est donc fondamental de toujours chercher une aide professionnelle.

  • Esquizofrenia paranoide. Un acercamiento a su estudio a propósito de un caso. (n.d.). Retrieved September 12, 2020, from http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1684-18242018000400022
  • NIMH » La esquizofrenia. (n.d.). Retrieved September 12, 2020, from https://www.nimh.nih.gov/health/publications/espanol/la-esquizofrenia/index.shtml
  • Esbec, E., & Echeburúa, E. (2011). Artículo especial New criteria for personality disorders in DSM-V. Actas Esp Psiquiatr (Vol. 39).
  • Esquizofrenia y otros Trastornos Psicóticos: principales cambios del DSM-5 – Dialnet. (n.d.). Retrieved September 12, 2020, from https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=4906966
  • Esquizofrenia – Dialnet. (n.d.). Retrieved September 12, 2020, from https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=4018442
  • McCutcheon, Robert A., Tiago Reis Marques, and Oliver D. Howes. “Schizophrenia—an overview.” JAMA psychiatry 77.2 (2020): 201-210.
  • McCarthy-Jones, Simon, et al. “Occurrence and co-occurrence of hallucinations by modality in schizophrenia-spectrum disorders.” Psychiatry research 252 (2017): 154-160.
  • Ungvari, Gabor S., et al. “Schizophrenia with prominent catatonic features: A selective review.” Schizophrenia research 200 (2018): 77-84.