Une enfant de 12 ans crée une application pour communiquer avec sa grand-mère malade d’Alzheimer

Grâce à l'application créée par cette enfant de 12 ans, les patients atteints d'Alzheimer peuvent utiliser la technologie mobile pour, entre autres choses, se souvenir des liens familiau

Emma Yang est une enfant particulière. À 12 ans, elle vit une réalité difficile, que connaissent des millions de personnes à travers la planète : un proche qui souffre de la maladie d’Alzheimer.

Dans son cas, c’est sa grand-mère qui a reçu le diagnostic il y a 5 ans déjà et qui réside actuellement à Hong Kong.

Parfois via Internet ou lorsqu’elle lui rendait visite, Emma a remarqué comment, petit à petit, sa grand-mère oubliait des choses importantes.

Elle a commencé à oublier son âge, elle ne comprenait pas pourquoi parfois elle ne venait pas manger ou pourquoi elle était si loin.

Plus tard, a commencé le plus douloureux pour cette adolescente : sa propre grand-mère la confondait avec d’autres proches.

Ce n’est pas facile de vivre ce type de réalités. Le facteur émotionnel est très affecté dans ce type de dynamiques, qui tourne autour d’une personne affectée par Alzheimer.

C’est dur pour la personne qui souffre, pour la famille et aussi pour un groupe dont personne ne parle : les enfants.

Emma Yang a inventé quelque chose d’incroyable. Quelque chose qui aidera sa propre grand-mère mais également toutes les personnes qui souffrent d’Alzheimer.

Dans cet article, nous allons vous expliquer de quoi il s’agit.

“Timeless”: l’application mobile pour les malades d’Alzheimer

La principale crainte d’Emma Yang est que sa grand-mère cesse de la reconnaître, et qu’un beau jour, cette petite-fille préférée n’existe plus dans l’esprit de cette vieille dame au visage sympathique.

Découvrez : Découvrez comment stimuler votre mémoire en soignant vos émotions

  • Tôt ou tard cela arrivera. Il arrivera un moment où ses moments de lucidité seront de petites invitations au monde réel pour se connecter aux siens. Mais seulement de temps en temps.
  • Cependant, et nous ne pouvons pas l’oublier, les malades d’Alzheimer réagissent merveilleusement bien à quelque chose de très concret : l’amour, les démonstrations de tendresse, l’affection.
  • Même s’il est clair que pour une enfant de 12 ans, ce n’est pas suffisant. Elle refuse de laisser partir sa grand-mère, de permettre à son cerveau d’effacer qu’elle est sa petite-fille, ainsi que ce lien de complicité qui les unit.

Pour lutter contre l’avancée de l’oubli, Emma a créé une application mobile appelée « Timeless » pour éviter que les choses importants disparaissent. 

Pour que ce qui est le plus beau et le plus important dans sa vie soit « éternel ».

alzheimer-500x281

Emma Yang, 12 ans.

La technologie à disposition d’Alzheimer

Emma Yang l’a créé en collaboration avec la docteure Melissa Kramps, spécialisée dans la maladie d’Alzheimer. C’est une application mobile qui a deux finalités concrètes.

Lisez aussi : Les 8 meilleurs exercices pour entraîner et augmenter la puissance de votre cerveau

  • La première fonction se nomme « actualisations » et a pour objectif de permettre aux personnes diagnostiquées de toujours être en contact avec ses proches.

Ses enfants, ses petits-enfants, ses amis ou d’autres êtres proches interagissent avec elle, à travers des photographies et des messages. L’application indique au patient qui communique avec lui et lui rappelle quel lien il a avec cette personne.

  • L’autre fonction s’appelle « identifier ». Dans cette application, la personne peut revoir à tout moment son cercle familial, se souvenir de faits, de détails, de photos, de moments.
  • De même, grâce à l’appareil-photo, il n’a qu’à diriger l’objectif vers une personne pour que le téléphone lui rappelle qui c’est.

Un autre détail aussi utile qu’intéressant : l’agenda. La personne malade recevra un message à chaque fois qu’elle essaiera d’appeler un proche deux fois dans la même journée (l’application lui rappellera qu’elle l’a déjà fait).

Elle l’avertira aussi des dates dont il faut se souvenir et des événements spéciaux comme Pâques et Noël.

app-malades-alzheimer-500x282

Une enfant prodige avec un rêve très clair

Emma Yang a compte sur une aide précieuse pour créer cette application mobile. En plus de la docteure en neurologie, Melissa Kramps, elle a eu droit à une bourse.

  • Les parents d’Emma sont informaticiens et travaillent dans une entreprise spécialisée dans la création de technologie basée sur la reconnaissance faciale.
  • Sa passion pour la technologie vient donc de sa famille, mais cette enfant, à 8 ans, était déjà experte dans le développement de HTML et CSS Web, connaissait les secrets Java et les applications de MIT App Inventor.
  • Son avenir professionnel ne fait que commencer. Mais Emma Yang n’a qu’un objectif : utiliser la technologie et même la réalité virtuelle pour aider les personnes atteintes d’Alzheimer à sauvegarder leur mémoire.
  • Peut-être que dans le futur, ses stratégies s’additionneront à d’autres pour réussir ce pari. Mais aujourd’hui, nous savons que cette application ne sera utile qu’aux patients qui ont une certaine autonomie pour utiliser le téléphone mobile.

Découvrez : 7 signaux qui vous aideront à savoir si vous avez des risques de souffrir de la maladie de Parkinson

C’est une manière de freiner un peu la perte des facultés cognitives mais à des stades plus avancés, seul le soutien de la famille et des professionnels spécialisés peut offrir une réponse adaptée pour les patients.