Vertige postural: prévention et traitement

8 septembre 2020
Le vertige postural est une anomalie qui tend à disparaître et à réapparaître de façon spontanée. Dans certains cas, il requiert un traitement simple prescrit par un médecin.

Le vertige postural, également appelé vertige positionnel paroxystique béninest une condition fréquente chez les personnes entre 40 et 50 ans. Dans plus de 50% des cas, la cause est inconnue et disparaît souvent spontanément.

Une personne sur trois souffre d’un épisode de vertige postural simple durant sa vie. Il s’agit presque toujours de quelque chose de passager et sans conséquences majeures. Cette affection a été décrite pour la première fois par Barany, en 1921, et il n’existe pas encore de traitement spécifique pour cela.

On estime que 2,5% de la population connaîtra une forte crise de vertige postural tout au long de sa vie. L’incidence augmente avec l’âge et jusqu’à 9% des personnes de plus de 60 ans souffrent de ce type de problème. Ce qui constitue un motif de consultation non négligeable.

Qu’est-ce que le vertige postural ?

Le vertige postural se définit comme une illusion de mouvement, soit de l’environnement, soit de la personne elle-même. La sensation s’apparente à un balancement giratoire, un déplacement du corps ou d’un mouvement du sol. Il dure généralement peu de temps mais est récurrent.

On parle de vertige postural, plus précisément, quand l’illusion de mouvement survient en bougeant la posture de la tête. Ce type de vertige entraîne une sensation qui va de légère à intense. Bien qu’il s’agisse d’un problème ennuyeux, il est rarement grave.

Par ailleurs, il existe deux types classifications de vertige général : périphérique et central. Le vertige postural est de type périphérique, c’est le plus commun et il n’est pas dangereux. En revanche, le vertige central est plus grave et est lié avec une maladie du cerveau. Les épisodes durent plus longtemps et sont généralement plus intenses.

Une illustration de vertige postural avec les pieds d'une personne et le mouvement.

Lisez également : Quels sont les symptômes du vertige ?

Identifier le problème

Le symptôme fondamental du vertige postural est la sensation illusoire de mouvement qui provoque une certaine perte de l’équilibre que la plupart des personnes définissent comme un vertige ou un étourdissement. Parfois, il s’accompagne de nausées ou de vomissements. Ainsi que de la sensation d’avoir les oreilles bouchées, avec des mouvements rapides des yeux et un moment d’égarement.

La plupart du temps, ces épisodes surviennent spontanément et durent moins d’une minute. Ils sont souvent déclenchés par un mouvement rapide de la tête et leur intensité est variable. D’autre part, les vertiges peuvent devenir récurrents mais peuvent également disparaître pendant un certain temps pour réapparaître plus tard. 

En général, le médecin diagnostique ce trouble à travers un entretien clinique accompagné d’une évaluation physique. En cas de doute, des examens comme l’électronystagmographie ou la vidéostagmographie, voire même une IRM.

Comment prévenir le vertige postural?

Dans plus de la moitié des cas de vertige postural, il est impossible de déterminer la cause. En général, il n’existe pas de facteurs de risque pertinents. Cependant, il est plus commun chez les personnes avec des antécédents familiaux en lien avec le vertige, qui ont souffert d’otites ou ont reçu un coup à la tête, même s’il n’était pas grave.

En effet, de nombreux cas sont dus à un problème dans l’oreille interne. Dans cette partie du corps, se trouvent des canaux remplis de liquide qui s’agitent lorsque la personne fait un mouvement. S’il y a de petits morceaux de calcium flottant dans ce liquide, que l’on appelle canalicules, il se peut que le cerveau sente leur mouvement, malgré que la personne soit immobile.

Etant donné que ce type de vertige est directement associé aux mouvements de la tête, le meilleur moyen de les prévenir est d’éviter les mouvements rapides et brusques de la tête. Il est conseillé également d’éviter le stress et la consommation de substances qui excitent le système nerveux.

Le vertige postural et l'oreille.

Découvrez aussi : Comment réduire les vertiges avec des remèdes d’origine naturelle ?

Comment traiter les vertiges posturaux ?

Il existe des médicaments qui aident à diminuer la sensation de vertige. De même, la fameuse technique nommée manœuvre d’Epley, est considérée comme très efficace pour éliminer les symptômes. L’objectif de cette procédure est de sortir les canalicules des canaux de l’oreille afin que la sensation de mouvement ne se produise plus.

Cette manœuvre s’effectue dans le cabinet du médecin et consiste à faire tourner la tête du côté où se produit le vertige. Ensuite, le patient est placé sur le dos, subitement, et les symptômes risquent alors d’augmenter. La tête est alors tournée lentement dans le sens opposé ainsi que le corps.

Finalement, le médecin demande à la personne de s’asseoir et de renouveler l’exercice. L’application répétée de cette technique fera disparaître les vertiges. Ils peuvent revenir quelques semaines plus tard, et une nouvelle application sera alors nécessaire.

C’est un professionnel qui définit la nécessité et la fréquence de l’application. Enfin, si vous souffrez de vertiges à répétition, une évaluation complète sera alors appliquée pour exclure d’autres causes plus graves.

 

  • Alfonso Muñoz, E., Álvarez Roíz, A., & Sotolongo Arró, O. (2008). Utilidad de la electronistagmografía en el diagnóstico topográfico de las enfermedades vestibulares. Revista Cubana de Medicina Militar, 37(2), 0-0.
  • Araujo, E., & Longa, A. Diagnóstico microbiológico de las infecciones óticas.
  • Neira, P., Valenzuela, P. V., & Viada, J. (2001). Semiótica del vértigo postural paroxístico benigno. Rev Otorrinolaringol Cir Cabeza Cuello, 61, 5-12.
  • Harari Masri, Niza, and Francisco Roa Castro. “Vertigo: review of the main peripheral and central disorders.” Anales Médicos de la Asociación Médica del Centro Médico ABC 64.4 (2019): 290-296.
  • Domínguez-Durán, Emilio, et al. “Epidemiología de los trastornos del equilibrio en atención primaria.” Acta Otorrinolaringológica Española (2020).
  • Valenzuela, Viviana, Pilar Neira, and Juan Viada. “Maniobra de reposición canalítica para el tratamiento del vértigo postural paroxístico benigno.” Revista médica de Chile 128.6 (2000): 619-626.
  • Murillo-González, Federico, and Zita Maía Víquez Pineda. “Vertigo: una visión otorrinolaringológica para la medicina general.” Acta Médica Costarricense 44.1 (2002): 10-18.
  • Young, Pablo, et al. “Enfoque del paciente con vértigo.” MEDICINA (Buenos Aires) 78.6 (2018): 410-416.
  • Silva, Ana Rita, David Tome, and Unn Siri Olsen. “Benign paroxysmal positional vertigo (bppv): case report with epley manoeuver.” Journal of hearing science 7.1 (2017).