Voix et vieillesse : 5 changements et 10 conseils

23 octobre 2019
Ce que l'on connaît sous l'appellation "empreinte vocale" est déterminé par la forme du nerf laryngé supérieur qui est différent chez chaque personne. Les hormones, pendant la vieillesse, sont également responsables des changements au niveau de la voix.

À l’approche de la vieillesse, il se peut que vous remarquiez un changement au niveau de votre voix : elle ne sonne plus comme avant. Ce phénomène porte le nom de presbyacousie : des changements naturels se produisent dans le larynx, changements qui font partie du processus naturel du vieillissement.

Le larynx et les cordes vocales vibrent plus ou moins selon la constitution de chaque personne, mais aussi selon l’âge. Au fil des années, ces zones du corps perdent peu à peur leur élasticité ainsi que leurs fibres de collagène.

Nous avons tous une voix unique, une empreinte vocale, raison pour laquelle il est important d’en prendre soin. C’est la forme de notre nerf laryngé supérieur, laquelle est différente chez chaque personne, qui détermine notre empreinte vocale. Pour cette raison, la résonance de la voix varie d’une personne à une autre, même pendant la vieillesse.

Les hormones sont également impliquées dans le processus de changement de la voix, plus concrètement la testostérone chez les hommes et les œstrogènes chez les femmes. Du côté des hommes, la testostérone diminue et la voix devient alors plus aiguë. Du côté des femmes, c’est l’inverse : la voix devient plus grave.

Voix et vieillesse : 5 changements que vous pouvez remarquer

La voix

Au fur et à mesure que nous vieillissons, la voix se transforme. Bien que de nombreux adultes conservent leur voix juvénile pendant la vieillesse, d’autres observent des changements :

  1. Une moindre résonance : le son de la voix résonne moins. Situées dans le larynx, les cordes vocales deviennent plus fines et moins flexibles. Cela se doit au fait qu’elles subissent une perte musculaire au fil des années : elles ne peuvent alors plus vibrer comme avant
  2. Une voix plus âpre : la voix requiert une vibration efficace pour que le son soit clair. Par conséquent, toute chose qui interfère dans la fermeture des cordes et qui endommage le larynx aura pour résultat une voix âpre et rauque
  3. Une voix qui porte moins : le vieillissement affecte également la projection et le volume de la voix. Par ailleurs, chez les personnes dont le système respiratoire a subi une altération, la voix peut devenir plus basse
  4. Un changement de tonalité : les changements de tonalité peuvent être dus à l’atrophie des muscles des cordes vocales. Chez les femmes, ce constat peut être en partie lié à des changements hormonaux
  5. De la fatigue vocale : si votre voix est forte en début de journée, puis s’affaiblit au cours de la journée, la fatigue vocale est sans doute la coupable de cette variation. Comme toute fatigue, la fatigue vocale est liée à l’utilisation de la voix

Cet article peut également vous intéresser : Remèdes naturels contre l’aphonie et la dysphonie

Voix et vieillesse : 10 conseils pour prendre soin de votre voix

Les liens entre voix et vieillesse

Dans la suite de cet article, nous vous livrons quelques conseils pour prendre soin de votre voix et prévenir les maladies qui peuvent affecter les organes de la voix :

  1. Ne forcez pas sur votre voix et ne criez pas
  2. Évitez les endroits trop bruyants et ne tentez pas de parler par-dessus le bruit lorsque vous vous trouvez dans l’un de ces endroits
  3. Ne fumez pas et évitez également les endroits où il y a de la fumée afin de ne pas irriter votre larynx
  4. Ne vous raclez pas la gorge trop fort
  5. Si vous avez un rhume, une allergie ou des toux fréquentes, consultez un spécialiste afin de recevoir un traitement adéquat
  6. Si vous avez la voix enrouée ou si vous souffrez d’aphonie pendant plus de dix jours, consultez un spécialiste.
  7. Hydratez-vous correctement : vous devez boire au moins deux litres d’eau par jour. Grâce à cette action, la muqueuse qui recouvre vos cordes vocales sera correctement hydratée
  8. Reposez-vous : la fatigue corporelle se reflète dans votre voix, notamment si vous utilisez énormément votre voix dans votre travail
  9. Dès que cela vous est possible, faites en sorte de ne pas parler plus de quatre heures d’affilée ni de chanter pendant plus de deux heures, car cela nuit à la santé des cordes vocales
  10. Limitez votre consommation d’alcool et de caféine. Ces deux substances déshydratent les plis vocaux. Adoptez également une alimentation équilibrée et tentez d’éviter les plats piquants et les produits laitiers

Cet article peut également vous intéresser : 4 remèdes antibiotiques naturels pour soulager une infection de la gorge

En somme…

On ne sait pas encore suffisamment de choses sur le changement de la voix pendant la vieillesse pour définir une stratégie préventive.

Néanmoins, une bonne hygiène de vie et la mise en pratique des conseils que vous venez de découvrir vous aidera à conserver votre voix pendant vos vieux jours.

 

  • Cobeta, I., Núñez, F., Fernández, S., Núñez, F., Cobeta, I., & Fernández, S. (2013). Patología de la voz. Marge Medica Books.

  • Martínez-Sánchez, F. (2010). Trastornos del habla y la voz en la enfermedad de Parkinson. Revista de Neurologia.

  • Sataloff, R. (1993). La voz humana. Investigación y Ciencia.