3 délicieuses recettes avec de la seiche

La seiche est un céphalopode qui se caractérise par son faible apport calorique et sa haute teneur en nutriments. Découvrez quelques recettes à base de seiche pour tirer parti des propriétés de cet aliment.
3 délicieuses recettes avec de la seiche

Dernière mise à jour : 25 octobre, 2021

La seiche est un mollusque céphalopode de la famille des calmars qui se distingue par sa polyvalence au niveau culinaire et par sa haute densité nutritionnelle. Elle peut donc être utilisée dans une multitude de plats différents.

La consommation de seiche contribue à améliorer l’apport en protéines, en vitamines et en minéraux. Par ailleurs, son encre est souvent utilisée pour ajouter de la couleur aux préparations de pâtes et de riz.

Nous vous proposons ici trois recettes pour tirer le meilleur parti de la seiche, mais nous nous centrerons d’abord sur ses bienfaits. De manière générale, il est préférable de manger plus de poisson que de viande. Et ce, car les poissons ont une valeur énergétique plus faible tout en ayant une teneur en protéines très similaire à celle de la viande.

Les bienfaits de la seiche

La consommation régulière de seiche peut apporter différents bienfaits à l’organisme. Cependant, pour profiter de tous ses effets positifs, il est nécessaire de l’inclure dans le cadre d’un régime varié et équilibré. Il est crucial de s’assurer qu’il n’y a pas de déficit en micronutriments essentiels.

Seiche : caractéristiques et informations nutritionnelles.
La seiche fournit des protéines de haute valeur biologique.

La seiche améliore la santé musculaire

La seiche est une source de protéines. Ces nutriments sont nécessaires à la construction de la masse maigre et à la récupération après une séance d’entraînement.

En effet, il faut assurer un apport d’au moins 0,8 gramme de protéines par kilo de poids corporel par jour chez les personnes sédentaires. C’est ce qu’indiquent les recherches publiées sur Annals of Nutrition & Metabolism.

Au moins la moitié de ces protéines doivent être de haute valeur biologique, comme celles fournies par la seiche. Ces protéines se caractérisent par une concentration de tous les acides aminés essentiels et par un bon score en matière de digestibilité. Chez les sportifs, tous ces besoins peuvent être facilement doublés ou triplés.



Elle prévient les problèmes de thyroïde

La seiche est riche en iode. Ce nutriment est essentiel pour assurer la conversion de la T4 en T3 dans la glande thyroïde, ce qui facilite la fonction métabolique. Selon une étude publiée sur Biological Trace Element Research, en cas de carence, une situation d’hypothyroïdie pourrait survenir.

Cependant, ce n’est pas le seul micronutriment déterminant pour assurer le fonctionnement optimal de la thyroïde. Les taux de fer et de sélénium doivent également être adéquats. Par ailleurs, chez les personnes ayant déjà développé une hypothyroïdie, une carence en iode pourrait provoquer un goitre, une hypertrophie importante de la glande.

Elle contribue à la perte de poids

Manger de la seiche ne vous fera pas perdre du poids comme ça. Cependant, c’est un aliment avec une densité énergétique assez faible. Cela signifie qu’il peut être inclus dans le cadre d’un régime hypocalorique dont le but est de perdre du poids.

De plus, avec ses protéines, il contribuera à augmenter la sensation de satiété, et il conviendra à un régime visant à améliorer la composition corporelle, à condition qu’il soit préparé avec peu de graisse.

Selon une étude publiée sur Clinical Nutrition ESPEN, la consommation de protéines stimule la suppression de l’appétit. S’il est vrai que la plupart des recherches sont menées à partir de protéines de lactosérum, celles présentes dans les aliments d’origine aquatique ont un effet très similaire.

Comme les graisses, les protéines retardent la vidange gastrique. Si cette stratégie diététique est complétée par un apport adéquat en fibres, il sera beaucoup plus facile de suivre un régime permettant une perte de poids efficace.

De la seiche.
Les bienfaits nutritionnels de la seiche proviennent, dans une large mesure, de ses composés minéraux.

Recette de seiche à l’ail

La seiche à l’ail est un plat peu énergétique riche en nutriments et en antioxydants. Il convient de l’inclure dans presque tous les régimes, mais si l’objectif est de perdre du poids, il sera important d’éviter d’ajouter des sauces.

Ingrédients

  • 1 grosse seiche de 800 grammes
  • 4 gousses d’ail
  • 1 bouquet de persil frais
  • 30 millilitres de vin blanc
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive vierge extra
  • Aïoli ou mayonnaise

Préparation

  1. La première chose à faire est d’éplucher les gousses d’ail et de laver le persil.
  2. Ensuite, mettez le sel et l’ail dans un mortier et broyez jusqu’à former une pâte.
  3. Ajoutez Les feuilles de persil hachées et broyez de nouveau.
  4. Enfin, ajoutez l’huile d’olive extra vierge et le vin blanc.
  5. Coupez la seiche en carrés d’environ 3 centimètres. Lavez-la et séchez-la bien avec du papier essuie-tout. Il est très important qu’il n’y ait pas d’eau en surface pour l’empêcher de sauter une fois placée sur la poêle.
  6. La cuisson est très simple à réaliser. Placez une grande poêle sur le feu avec de l’huile d’olive vierge extra et laissez chauffer à puissance maximale.
  7. Ajoutez la seiche, remuez pendant une minute, puis mettez-la sur une assiette avec du papier absorbant pour libérer tout le jus.
  8. Nettoyez l’assiette, ajoutez de l’huile dans la poêle, puis de nouveau la seiche. Salez et poivrez à votre guise, puis faites cuire pendant encore deux minutes jusqu’à ce qu’elle prenne une jolie couleur dorée.
  9. Ajoutez le contenu du mortier et faites cuire pendant encore une minute.
  10. Pour la présentation, il est recommandé de décorer le plat avec du persil et d’ajouter de la mayonnaise ou de la sauce aïoli sur le bord de l’assiette.


Recette de ragoût de pommes de terre à la seiche

Il est aussi possible de préparer un ragoût avec de la seiche. C’est une excellente alternative pour remplacer les ragoûts de viande classiques. De plus, ce plat est moins calorique, il est donc idéal dans un régime hypoénergétique.

Ingrédients

  • 2 grosses seiches propres
  • 1 verre de vin blanc
  • 4 grosses pommes de terre
  • 200 grammes de petits pois
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de tomate
  • 1 brin de persil
  • Huile d’olive vierge extra.
  • Sel
  • Poivre noir

Préparation

  1. Il faut commencer par bien laver la seiche et la couper en petits carrés.
  2. Hachez les gousses d’ail, l’oignon et le persil.
  3. Faites sauter ces légumes sont sautés dans une casserole avec de l’huile d’olive vierge extra pendant quelques minutes.
  4. Une fois que l’oignon prend une teinte transparente, ajoutez la seiche, puis salez et poivrez. Remuez de temps en temps.
  5. Dès que la seiche commence à dorer, ajoutez le verre de vin, la tomate et les pommes de terre bien coupées.
  6. Il ne reste plus qu’à couvrir le tout d’eau et cuire à feu moyen pendant 40 minutes.
  7. Cinq minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les petits pois ainsi que le persil haché.
  8. Il ne reste plus qu’à servir et à déguster ce plat avant qu’il ne refroidisse.

Recette de riz crémeux à la seiche et aux calamars

Cette préparation est un peu plus complexe, car bien cuire du riz demande de la technique. Il est important que les grains soient au point de cuisson parfait pour que ce plat soit pleinement apprécié.

Ingrédients

  • 500 grammes de riz
  • 1 seiche
  • 2 calmars
  • 1 oignon de printemps
  • 3 gousses d’ail
  • Huile d’olive vierge extra
  • Sel

Pour le bouillon :

  • 3 litres d’eau.
  • 500 grammes d’arêtes et de têtes de poissons blancs
  • 1 gousse d’ail
  • Brins de ciboulette
  • 1 gramme de safran
  • 1 gramme de paprika
  • Piment
  • 1 feuille de laurier
  • Persil

Préparation

  1. Il faut commencer par le bouillon. Mettez de l’eau dans une cocotte avec le paprika, le safran, la gousse d’ail, les arêtes et têtes de poisson. Il faudra également introduire le persil, des brins de ciboulette, le piment et le laurier. Faites cuire pendant environ 45 minutes à feu moyen.
  2. Lavez et coupez les seiches et les calmars en petits morceaux.
  3. Faites revenir l’ail dans une casserole avec de l’huile, et lorsqu’il commence à dorer, ajoutez les seiches et les calmars. L’objectif est qu’ils prennent aussi de la couleur. Ajoutez également des brins de ciboulette ciselée et laissez cuire pendant 10-15 minutes.
  4. Une fois le temps écoulé, ajoutez le bouillon et faites cuire pendant encore 20 minutes.
  5. Ajoutez le riz et laissez cuire pendant encore 10 minutes.
  6. Il suffira ensuite de mettre tout le contenu dans une casserole en terre cuite et de faire cuire le tout pendant cinq minutes à 180 degrés.

Les plats à base de seiche

Comme vous avez pu le constater, la seiche est un aliment qui a une densité nutritionnelle élevée. Elle est capable d’améliorer l’état de santé lorsqu’elle est introduite dans un régime alimentaire sain et varié.

Il est donc intéressant de connaître différentes alternatives de préparation pour en profiter au maximum. Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours la faire cuire sur le gril avec un peu de sel et de poivre, et l’accompagner de n’importe quelle garniture.

Enfin, gardez en tête que pour garantir une bonne santé à moyen et long terme, il est nécessaire de mettre en place de bonnes habitudes de vie. Non seulement il faut bien s’alimenter, mais il faut aussi faire de l’exercice physique de façon régulière. Dormir au moins 7 heures par nuit fera également la différence.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pâtes protéinées : moins de glucides et une saveur supplémentaire
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pâtes protéinées : moins de glucides et une saveur supplémentaire

Découvrez ici les caractéristiques et les bienfaits des pâtes protéinées. Nous vous présentons également une recette simple.



  • Richter, M., Baerlocher, K., Bauer, J. M., Elmadfa, I., Heseker, H., Leschik-Bonnet, E., Stangl, G., Volkert, D., Stehle, P., & on behalf of the German Nutrition Society (DGE) (2019). Revised Reference Values for the Intake of Protein. Annals of nutrition & metabolism74(3), 242–250. https://doi.org/10.1159/000499374
  • Luo, J., Hendryx, M., Dinh, P., & He, K. (2017). Association of Iodine and Iron with Thyroid Function. Biological trace element research179(1), 38–44. https://doi.org/10.1007/s12011-017-0954-x
  • Mollahosseini, M., Shab-Bidar, S., Rahimi, M. H., & Djafarian, K. (2017). Effect of whey protein supplementation on long and short term appetite: A meta-analysis of randomized controlled trials. Clinical nutrition ESPEN20, 34–40. https://doi.org/10.1016/j.clnesp.2017.04.002