3 principaux bienfaits des sardines

17 septembre 2020
Les sardines font partie du groupe des poissons bleus. Elles contiennent une série de nutriments bénéfiques pour la santé à plus ou moins long terme. Découvrez-les!

Consommer du poisson est fondamental. Les produits de la mer offrent effectivement des nutriments essentiels pour la formation des tissus et le développement des réactions physiologiques qui ont lieu dans notre organisme. Nous vous parlons aujourd’hui des principaux bienfaits des sardines, afin que vous en consommiez plus régulièrement.

Avant de commencer, il est important de souligner que les sardines font partie de l’ensemble des poissons bleus. Ces derniers se caractérisent par une teneur plus importante en lipides. Ils présentent donc une valeur énergétique supérieure par rapport à d’autres variétés moins grasses comme le merlu.

3 bienfaits des sardines

La consommation de sardines est fortement recommandée. Ces aliments se retrouvent dans le régime méditerranéen et atlantique, deux des plus prescrits par les nutritionnistes. Nous vous présentons 3 bienfaits de ce poisson.

1. La santé musculaire

Les sardines contiennent une proportion importante de protéines de haute valeur biologique. Autrement dit, elles renferment tous les acides aminés essentiels et sont très digestibles.

Selon un article publié dans la revue Nutrition Research, l’apport protéique devient fondamental pour prévenir la progression des maladies liées à l’atrophie musculaire.

Par conséquent, il est recommandé de consommer au moins 1,2 grammes de protéines par kilogramme de poids, par jour, chez les adultes sédentaires. Ainsi, cela réduit le risque de souffrir d’une perte de tissu maigre, qui est souvent associé à une mauvaise santé.

Cependant, les protéines ne sont pas les seuls composants des sardines capables d’améliorer la fonction musculaire. Ces poissons contiennent également des acides gras de la série oméga 3. Il a été démontré que ces nutriments préservent la santé du tissu maigre, en empêchant l’apparition de dysfonctionnements ainsi que leur catabolisme.

Des sardines crues.

“Les sardines sont un type de poisson bleu à forte teneur en protéines.”

Lisez également : Actions et fonctions des protéines dans le corps

2. Bienfaits des sardines pour la densité osseuse

L’une des pathologies les plus fréquentes chez les femmes qui ont passé la ménopause est l’ostéoporoseCette maladie entraîne une réduction progressive de la densité osseuse, ce qui augmente le risque de fractures, et conditionne alors la qualité de vie.

Pour prévenir le développement de ce trouble, il est essentiel d’ingérer régulièrement du calcium. La bonne nouvelle, c’est que les sardines -et surtout les arêtes- contiennent de grandes quantités de ce micronutriment. Selon une étude publiée dans la revue Maturitas, la consommation habituelle de calcium réduit l’incidence de l’ostéoporose chez les femmes adultes.

Ainsi, la consommation régulière de sardines est fortement recommandée. Mais, il est primordial de manger également les petites arêtes qu’elles contiennent. Seule l’arête centrale doit être retirée, en raison de sa grande taille et du risque d’étouffement.

Découvrez aussi : Réduire les dommages de l’ostéoporose après la ménopause

3. Les sardines améliorent la santé cardiovasculaire

Nous avons déjà mentionné que les sardines contiennent des acides gras insaturés. Une forte association a été démontrée entre la consommation de ces lipides et la réduction du risque de développer des pathologies cardiovasculaires. Pour cette raison, il est conseillé d’inclure du poisson bleu au moins deux fois par semaine dans vos recettes.

L’apport des graisses dans l’alimentation est liée également avec une diminution de la pression artérielle. Ce qu’il faut prendre en compte dans le cas de patients souffrant d’hypertension. Egalement chez les personnes sensibles aux maladies de type vasculaire.

Par ailleurs, les sardines ont un avantage concurrentiel important par rapport aux autres poissons gras de plus grande taille, car elles ne contiennent pratiquement pas de métaux lourds dans leur composition. Par conséquent, il n’existe aucune raison impérieuse de limiter leur consommation, ou de les exclure de l’alimentation des patients sensibles, comme les femmes enceintes.

Une assiette de sardines cuites.

“Les sardines ont une faible teneur en métaux lourds. Leur consommation est donc indiquée dans les situations particulières, comme la grossesse.”

Profitez des bienfaits des sardines dans votre alimentation

Comme nous venons de le voir, les sardines sont des produits de la mer qui sont bénéfiques pour la santé grâce à leur teneur en nutriments essentiels. Elles doivent figurer dans l’alimentation avec une certaine régularité. En outre, grâce à leur petite taille, elles ne constituent pas un danger du point de vue de l’accumulation des métaux lourds.

Si vous souffrez de problèmes cardiovasculaires ou que vous souhaitez réduire le risque de développer des maladies osseuses, il est judicieux d’augmenter la présence de ces poissons dans votre régime alimentaire. D’autre part, leur consommation est fondamentale dans le cas des sportifs, car elle contribue au maintien de la masse osseuse et de sa fonction.

Enfin, il convient de noter qu’il faut faire preuve d’une certaine prudence concernant les méthodes de cuisson des sardines. En effet, il est préférable d’éviter les fritures. Car, l’application de températures élevées sur les lipides est propice à l’apparition de graisses trans, nocives pour la santé.

Il est toujours mieux de les cuire à basse température, au four ou au grill. Sous forme de conserves, elles sont également valables.

  • Naseeb MA., Volpe SL., Protein and exercise in the prevention of sarcopenia and aging. Nutr Res, 2017. 40: 1-20.
  • Jeromson S., Gallagher IJ., Galloway SDR., Hamilton DL., Omega 3 fatty acids and skeletal muscle health. Mar Drugs, 2015. 13 (11): 6977-7004.
  • Cano A., Chedraui P., Goulis DG., Lopes P., et al., Calcium in the prevention of postmenopausal osteoporosis: EMAS clinical guide. Maturitas, 2018. 107: 7-12.
  • Bernadot, Dan. Nutrición para deportistas de alto nivel. Editorial HISPANO EUROPEA, 2016.
  • Hernández Triana, Manuel. “Recomendaciones nutricionales para adultos con sobrepeso corporal.” Revista Cubana de Investigaciones Biomédicas 27.2 (2008): 0-0.
  • Raimann, Ximena, et al. “Mercurio en pescados y su importancia en la salud.” Revista médica de Chile 142.9 (2014): 1174-1180.
  • Abdelhamid AS., Brown TJ., Brainard JS., Biswas P., et al., Omega 3 fatty acids for the primary and secondary prevention of cardiovascular disease. Cochrane Database Syst Rev, 2018.